Menu du site

Nature Humaine
Véhicule électrique>AX électrique>Entretien>SAGEM

Première version: 2013-10-07
Dernière version: 2014-08-25

Entretien SAGEM

Sommaire de la page

Dépose SAGEM

Déshabillage SAGEM

Le boitier pris en photo est un Y1000 (les premiers modèles).

Comme outil il vous faudra les 3 tailles standard de TorX + un petit Torx pour la carte hacheur+clé à douille de 8.

Je vous conseille de prendre des photos pour le remontage si quelque chose manque ici par rapport à votre boitier.

Ce que je fais aussi c'est de remettre le plus vite possible les vis à leur emplacement de démontage pour ne pas les perdre ou risquer de les remonter à un endroit où ils serient trop court ou trop long, bien qu'il n'y ai guère de surprises.

Les opérations suivantes sont a faire dans l'ordre pour accéder à l'une des cartes.

Dépose Calculateur

Dévisser les 6 vis torX puis soulever doucement (ça force un peu au milieu à cause de la nappe qui se déplie) et verticalement le calculateur. Enlever la nappe (repérer le fil rouge, mais de toute façon il y a un détrompeur) et les 2 cables d'alim vers le discontacteur.

Dépose couvercle supérieur sagem


Dévisser les nombreux vis torX (sur la photo c'est le dernier, les autres sont par terre) qui maintiennent le couvercle supérieur.


En soulevant le couvercle l'électronique apparait à nos yeux ébahis.

Examen superficiel des cartes

Nécessite l'opération de dépose du calculateur et du couvercle vue ci-dessus. Cette partie sert de croisées des chemins pour savoir sur quelles opérations partir suivant la carte.


Bon vu comme ça c'est pas très parlant, je vais vous entourer les différentes cartes pour mieux y voir. On peut déjà remarquer que chaque carte à une étiquette avec son nom et un code barre.

Les cadres bleux entourent chaque carte.

Pour déposer le hacheur, suivre les opérations dans l'ordre à partir d'ici (il faut enlever les barrettes et le discontacteur avant).

Pour le chargeur et le convertisseur, les opérations ne sont pas encore détaillées.

Dépose Discontacteur

Nécessite la dépose du calculateur, du couvercle.

Il faut enlever toutes les barrettes cuivre pour enlever ensuite le discontacteur.

Déconnecter la nappe qui va au calculateur. Idem il y a des détrompeurs pour le remontage, mais mémorisez quand même le fil rouge de la nappe. Le cable d'alim sera aussi à retirer de son clip, mais précautionneusement car il casse très facilement. Le secret est de soulever la languette supérieur juste assez pour que le fil sorte, en notant qu'il y a un rebord à l'intérieur qui s'accroche entre les 2 fils si la languette extérieure n'est pas assez sortie, ce qui casse aussi la languette.


Dévisser les 2 Torx séparant en 2 les barrettes, attention comme ils sont milieu ils déforment les barrettes cuivre, essayer de bloquer ces dernières pour que ça ne travaille pas trop. C'est là que vous allez voir que toutes les connectiques électriques sont serrées à mort, il faudra resserrer de même au remontage, le cuivre ayant tendance à fluer au cours du temps et à rendre lâche les connectiques, avec ce niveau de puissance c'est nécessaire d'éviter un relâchement plus tard.


Même chose que tout à l'heure pour le clip de maintien de l'alim hacheur.


Dévisser les 2 autres côté de l'alim hacheur, inutile de repérer le petit bout ira sur la petite connexion et le gros sur le gros...


Dévisser les 3 connectiques du discontacteur, le faire maintenant que ce dernier est encore fixé car là aussi il faut forcer. Le 4ème à droite n'est pas nécessaire.


Dévisser les 3 vis de maintien du discontacteur, le 4ème ne sera accessible qu'une fois les barrettes cuivre enlevées.


Dévisser la connectique noire au fond.


Dévisser les 3 écrous de 8 qui maintiennent les barrettes à la base, pas besoin pour celui en bas à gauche sur la photo.


Dévisser l'alim rouge du discontacteur.


Attention, il y a 2 cables qui se branchent sur cette connexion, le deuxième alimentant la carte hacheur en dessous.


En profiter pour mémoriser le passage de l'alim rouge du hacheur.


Les barrettes cuivre peuvent être retirées.


On en profite pour remonter les 2 vis qui attendaient à côté, la barrette supérieure empêchant jusqu'à présent de les remettre dans leur filetage d'origine (le but est de ne pas les perdre).


La 4ème vis de maintien du discontacteur est maintenant accessible, la dévisser puis enlever le bloc blanc (discontacteur).


Le discontacteur retiré, vu de dessous. On en profite pour vérifier qu'il n'est pas recouvert de poudre blanche qui emêcherait le bon contact.

Dépose Carte Hacheur

Nécessite la dépose du calculateur, du couvercle, du discontacteur et des barrettes.


Et voilà la carte hacheur dans toute sa splendeur. Il nous reste à la retirer.


Dévisser la plaque de maintien des 2 composants en boitier TO-220 comme sur la photo ci dessus et suivante.



Dévisser les 5 vis cruciforme de maintien (c'est les premières jusqu'à présent) du transistor de puissance situé sous la carte, et vissé au fond du boitier.

Dévisser ensuite les 7 vis torX qui se trouvent tout autour de la carte hacheur (les flèches bleues sur la photo) mais pas encore les 2 jaunes (en haut à droite) qui n'ont pas la même empreinte et sont de longueur différentes. Le but est juste de ne pas les mettre au même endroit que les autres petites vis, on pourrait les confondre au remontage.


Ne pas dévisser la vis TorX du gros condensateur noir vertical.


Dévisser cette fois les 2 petites vis restantes.

Nous avons fait la partie la plus facile, reste les opérations suivantes simples mais qui demandent de l'attention pour ne rien casser.

Le post suivant en parle en détail :

http://www.vehiculeselectriques.fr/topic11918.html

tapoter au tournevis émoussé

Il reste encore à décoller les 2 boitiers TO-220 en tapotant au cul d'un petit tournevis émoussé, le bout du tournevis s'appuyant sur le bord du rebord métal supérieur du composant (comme sur la photo), en faisant attention à ne pas trop toucher l'isolant qui se déchirerait (ce qui ne serait pas très grave car ça se retrouve).

ne pas faire levier

Ne pas faire levier comme sur la photo, ça tord les pattes au risque de les arracher du boitier du composant s'il est bien collé.

connections IGBT en dessous

Dé-souder les 6 fils (4 venant de l'iGBT dessous, 2 de la thermistance CTN mesurant la température) : Il est possible de soulever la carte et dévisser l'IGBT, mais si l'IGBT est mort de toute façon il faudra les dé-souder, et s'il ne l'est pas autant ne pas l'enlever et devoir ensuite remettre correctement de la pâte thermique sur un composant qui jusqu'à présent est correctement refroidi... Il est a rajouté que les fils étamés cassent facilement lors des manipulations.

Pour dé-souder, inutile de repérer les fils avec des étiquettes (comme sur la photo ci-dessous), les 4 fils blanc de l'IGBT se soudent sur les connecteurs en face d'eux (P5 à P8) et les 2 fils de la CTN (entre l'IGBT et le bord boitier, en bas sur la photo) se soudent sur P9 et P10, le marron étant sur P10.

e

Ce post http://www.vehiculeselectriques.fr/topic11918.html parle des différences entre le Sagem Y1000 et Y3000. Sur Y3000 les jonctions de fils sont moins évidentes, il vaut mieux les repérer au démontage.

Les fils dé-soudés.

2eme barrette

En prenant la carte du côté des supports de barrette, soulever doucement d'1 ou 2 cm la carte en regardant où ça coince.

soulever la carte

Toujours en soulevant, enlever la barrette de cuivre au dessus de l'IGBT.

e

Même chose avec la 2eme barrette qui restait.

e

La carte peut maintenant être soulevée pour vérifier la gueule de l'IGBT en dessous.

le fond du sagem

Difficile de croire que ce fond de boitier a 18 ans. A gauche au fond l'IGBT de traction, vérifier si sa base n'est pas gonflée. Si la pâte qui entoure le capteur de température (en bas de l'IGBT sur la photo, fil marron) alors on peut démonter ce composant pour remettre de la pâte neuve (en mettre suffisament pour faire une couche fine homogène qui va bien combler toutes les ondulations, mais pas trop non plus).

L'IGBT est un Toshiba 5A, ref MG400J2YS40.

On peut le tester en statique s'il n'est pas gonflé sur la base. Pour se faire, voir les vidéos sur youtube.

Pour en savoir plus...

Cette page est une compilation de ce qu'on trouve sur le forum www.vehiculeselectriques.fr.

Electronique SAGEM

http://www.vehiculeselectriques.fr/topic11050.html => Cas de pannes classiques

Déshabillage sagem

D'autres infos sur le forum :

http://www.vehiculeselectriques.fr/post139028.html => Tuto en page 3 ou 4.

http://www.vehiculeselectriques.fr/topic7857.html => Quelques conseils de déshabillage des cartes en page 1

http://www.vehiculeselectriques.fr/post64896.html => photo du boitier sans couvercle avec hacheur traction, chargeur et convertisseur

http://www.vehiculeselectriques.fr/topic616.html => quelques infos et photos de l'intérieur

Hacheur traction

http://www.vehiculeselectriques.fr/topic7857.html => remplacement de l'IGBT Toshiba explosé

Pour un IGBT de remplacement, on peut prendre des équivalents plus récents comme le CM300DY-12H (2 x IGBT en demi-pont 600V 300A).

Chargeur

http://www.vehiculeselectriques.fr/topic2087.html => Chargeur explosé par surchauffe suite panne pompe à eau, plans du chargeur en page 2.

http://alain.mionnet.pagesperso-orange.fr/sagemchargeur.htm => détail des défauts de conception, précisions sur le remontage et la réparation.

http://www.vehiculeselectriques.fr/topic11729.html => fiabilisation du pont secteur sur la carte

http://www.vehiculeselectriques.fr/topic8844.html => déshabillage discontacteur.

Refroidissement

http://www.vehiculeselectriques.fr/topic616.html => photos du dessous du SAGEM, circuit de refroidissement et cartes les plus refroidies

à suivre...


Retours aux menus supérieurs