Menu du site

Nature Humaine
Citroën 2cv et méhari> Amélioration> Augmenter l'autonomie

Première version: 22/04/2004
Dernière version: 2011-01-15

Augmenter l'autonomie

Si vous envisager de traverser le désert, les points de ravitaillement étant plus espacés qu'en France, il vous faudra penser à emporter plus d'essence et de vivres. Nous allons voir comment y remédier.

Sommaire de la page :

1) Réservoirs additionnels

Pour en savoir plus...


Diminuer la consommation



Récupérer l'énergie du freinage



Augmenter la quantité d'énergie embarquée

Augmenter le réservoir d'origine

Montage d'un réservoir d'ami 8 de contenance 40 litres.

Réservoirs additionnels

Bidons de secours

Emporter plusieurs jerrycans supplémentaires de 10 ou 20 litres, que l'on versera le moment venu dans le réservoir principal. Un des jerrycans aura les modifications notées dans "ici commence l'aventure" (trou de mise à l'air libre et tube de diamètre 6 mm avec un filtre dans son extrémité plongée dans le jerrycan) pour remplacer le réservoir principal en cas de destruction de ce dernier.

Réservoirs supplémentaires fixés à demeure

On peut par exemple fixé un gros réservoir de DS de 65 litres à la place des sièges arrière comme c'est préconisé par « Ici commence l'aventure ». Ca permet en dépannage de prendre des passagers qui s'assoient dessus.
L'orifice de remplissage débouche juste en dessous de la vitre de custode (mise à l'air spécifique). Le réservoir DS est relié par un flexible au réservoir d'origine, et se vide par gravitation dedans au fur et à mesure (Il faut absolument que la mise à l'air libre du réservoir d'origine soit alors supprimée, cette mise à l'air libre étant réalisée maintenant par le gros réservoir de DS au-dessus)... Remplir en premier le réservoir d'origine, puis l'additionnel, par la deuxième trappe à essence...

Choix du réservoir

La méthode de sélection du carburant varie : Vanne de sélection pour choisir le réservoir alimentant la pompe à essence, ou vanne de déversement du réservoir supplémentaire dans le réservoir principal une fois celui-ci vide.

Dans le cas où les réservoirs sont complémentaires, il est indispensable d'empêcher le déversement de l'un dans l'autre, excepté le cas où tous les deux sont au même niveau. Dans ce cas là on peut mettre un simple T (ou plutôt un Y pour diminuer les pertes de charges) reliant d'un côté la pompe à essence et de l'autre les deux réservoirs, quand on remplira le réservoir principal le deuxième se remplira de la même manière (moins vite car les tubes d'alimentation de pompe sont plus petits que le gros tube dans lequel on rentre la pompe), la jauge d'essence indiquera le niveau dans le principal, il faudra alors multiplier ce niveau par deux pour avoir la quantité réelle restant dans les deux réservoirs.
Pour aller plus vite lors du remplissage, il faudra passer par un bouchon sur chaque réservoir, le principe des vases communicants diminuant le débit de remplissage. Il faudra aussi veiller à ce que le deuxième réservoir d'essence ai son orifice de remplissage ouvert pour ne pas créer une surpression dans ce réservoir (le bouchon ventilé n'assurant pas un débit de sortie d'air suffisant lorsque ce réservoir se remplit).

Le problème c'est le principe des vases communicants, avec la mise à l'air libre si un réservoir est plus haut que l'autre alors le réservoir le plus bas va se remplir et l'essence va déborder par sa mise à l'air libre. Ce cas peut arriver même avec deux réservoirs au même niveau lorsqu'on se gare en dévers.

De plus, le réservoir principal va se vider plus vite que le réservoir secondaire, mais lorsqu'on s'arrête l'équilibre se fait de nouveau progressivement.

Jauge à essence

Concernant les deux jauges à essence, c'est simple. Voir le principe de fonctionnement dans la partie théorie.

Pour mettre deux jauges à essence électriques, c'est simple : mettre un sélecteur électrique deux positions, le fil du milieu sera celui venant de la jauge tableau de bord, et ensuite deux fils partant de ce sélecteur et allant chacun vers son réservoir. Pour savoir la quantité restant dans un réservoir on place l'interrupteur sur la position correspondant au réservoir désiré, et l'aiguille au tableau de bord donne le remplissage de ce réservoir.

On peut aussi installer deux jauges au tableau de bord, chacune reliée à un réservoir, pour avoir les deux informations en même temps.

Où trouver les accessoires ?

Pour trouver les accessoires (raccords, vannes, ...) sont disponible chez un marchand d'accastillage marine (chipschandler, c'est un ravitailleur pour bateaux).
Les T ou Y en diamètre 6 mm peuvent se trouver chez un garage poids lourd (raccord rapide en "T" à 3 €, se fixant sur les tuyaux sans outils), chercher la liste des garages proches dans les pages jaunes ou mappy.com, ou en prenant les raccords laiton prévus pour le gaz, les raccords plastiques des motos, dans les sites de fournisseurs d'ULM http://www.ulmtechnologie.com/site/docs/catalogue/70000.pdf tout à la fin du catalogue, etc.


Retour menu sup