Menu du site

Nature Humaine
Faits "inexpliqués">Vie après la mort / âme / pouvoirs psys>Phénomènes impossibles>Disparitions massives

Première version: 2017-02-07
Dernière version: 2017-10-20

Les lieux aux disparitions massives

Sommaire de la page


Préambule

Il ne s'agit pas ici d'expliquer TOUTES les disparitions étranges du monde (comme votre portefeuille que vous aviez dans la poche arrière du pantalon !), mais celles se produisant en masse dans des endroits bien précis, entourées de phénomènes surnaturels ou étranges. Quoi qu'en disent les détracteurs, les statistiques montrent que ces disparitions sont plus nombreuses à ces endroits, et c'est surtout l'étrangeté répétitive au même endroit qui doit nous mettre la puce à l'oreille.

Le plus célèbre de ces endroits étant évidemment le fameux Triangle des Bermudes.

Explication

Je vais spoiler le suspens en dévoilant de suite le coupable !

Observations

On observe dans ces zones des anomalies magnétiques (comme l'aiguille d'une boussole qui s'affole), des horloges qui s'arrêtent, des objets disparaissant de la vue. Et surtout de très nombreuses disparitions de bateau et d'avion.

Hypothèses à rejetter

Les ET qui enlèvent des gens. Même si c'est possible, pourquoi ne le faire que dans cette zone et pas un peu partout sur Terre ?

Les bulles de méthane sous-marines. Ça peut en effet faire couler un bateau, mais ça ne provoque pas de manière concomittante des perturbations magnétiques affectant les boussoles, les arrêts de montres ou les disparitions d'avion.

Le mauvais temps. Certaines disparitions se produisent par beau temps, et encore une fois ça n'explique pas toutes les anomalies détectées.

Explication pour la majorité des cas

Le triangle des Bermudes est une de ces zones sur Terre où s'éjectent périodiquement des particules subatomiques issues de la compression gravitationnelle de la Terre, sortes de sous-produit de la gravitation (voir page sur la gravitation). Malheur à l'être vivant qui se trouve sur la trajectoire de ces particules, un changement de densité temporaire apparaissant lors de ces impulsions. Ces particules ne s'éjectent que dans certaines zones, comme au milieu d'un grand lac, le triangle du diable au Japon, des endroits biens connus pour les disparitions de bateaux, avions et voyageurs. Heureusement, ces évents Terrestre sont peu nombreux, et pour la plupart situés dans des crevasses de montagnes inaccessibles ou au fond des océans. C'est la structure de la roche sous-jacente qui est en cause dans les fuites de ces particules.

Mais il reste qu'un bateau mal guidé peut s'empaler sur un récif et couler, comme dans n'importe quelle mer du globe. Il est donc bon de rappeler que l'explication ci-dessus ne va pas expliquer toutes les disparitions dans cette zones, qui peuvent avoir des causes tout à fait usuelles et connues.

Détails des particules gravitationnelles en cause

Ces flux de particules issus du noyau et concentrés par des particularités géologiques, quand ils sont extrêmes, modifient non seulement la gravité mais aussi l'espace temps. Il existe des lieux qui naturellement sont des puits où ces flux se produisent par intermittence et permettent à notre planète d'établir un équilibre quantique. Gravitation, EMP, temps et particules sont des éléments d'un même puzzle que les ET ont étudié et maîtrisé pour la propulsion de leurs vaisseaux, le voyage spatial via le warping, le changement de densité (le passage d'un univers à un autre) mais aussi le voyage dans le temps.

SS Cotopaxi

Examinons un cas apparu en mai 2015, qui a inspiré le fake du SS Cotopaxi du même mois pour désinformation, je n'ai pas d'autres informations sur ce qui c'est passé réellement à part les affirmations d'Harmonyum.

Avec les perturbations que subit le noyau, ces événements sont plus fréquents et plus puissants. Lorsque un bateau est passé au début du 20ème siècle dans la mauvaise zone (qui peut faire seulement quelques centaines de mètres), au niveau du triangle des bermudes, il est passé dans une dimension intermédiaire, ni dans un univers ni dans un autre. C'est ce qu'on appelle un déphasage. Les personnes sur le bateau se sont retrouvé dans un monde étrange, où la matière était traversable (comme passer à travers les murs ou n'importe quel objet). Un second sursaut quantique a permis au bateau de revenir, de se rephaser, plusieurs dizaines d'années plus tard.

Ces marins ont vécu la même chose que ceux du navire expérimental sur l'USS Elridge (expérience de Philadelphie). Le dispositif, offert par les reptiliens de Sirius, visait à fournir à l'armée américaine un moyen de warping pour leurs navires. L'expérience a fonctionné et le navire s'est déphasé, devenant invisible pour les observateurs. Cependant il était bien là, mais dans une phase de temps différente. Les marins sur le bateau ont alors découvert qu'ils pouvaient passer leurs bras et leurs pieds à travers les parois du bateau et s'en amusèrent... sauf que lorsque le dispositif a ramené automatiquement le bateau en phase, les marins se sont retrouvés fusionnés au navire. Ce fut si terrible pour les témoins de voir ces corps fusionnés dans les parois qu'il fut décidé de ne jamais renouveler l'expérience et le projet fut considéré comme non réalisable du moins tant qu'on aurait pas plus avancé dans les connaissances sur ce sujet. Le dispositif a été détruit depuis en essayant d'en réaliser la rétro-ingénierie (les reptiliens avaient piégé le système) et personne n'a pu le refaire sans leur aide (des ET qui je le rappelle n'avaient aucune intention d'honorer leurs accords et ont abandonné leurs alliés humains depuis).


Retours aux menus supérieurs