Menu du site

Nature Humaine
Gestion de la Terre par les ET>ET neutres

Première version: 2014-10-27
Dernière version: 2018-10-04

Factions neutres

Sommaire de la page


Préambule

Rappel des avertissements préalables sur les sources des infos de cette partie.

Ces factions n'interviennent pas normalement dans notre histoire, mais sont souvent observés, vivants sur terre et étant impactés par nos diverses pollutions.

Les transplants (immigrés - émigrés)

Si une espèce intelligente est sur le point de s'éteindre face à des conditions naturelles dégradées, elle peut être totalement extraite de sa planète d'origine et transplantée sur un autre monde. Soit le monde d'accueil existait déjà et était compatible, soit il a été construit par les ET qui s'occupent du transfert. Si le processus de transfert d'une espèce est très bref (une journée suffit), la construction du monde d'accueil peut prendre des milliers d'années. En même temps, une espèce ne périclite pas du jour au lendemain sur son monde d'origine, ces transferts son prévisibles à l'avance.

Il existe aussi des transferts pour d'autres prétextes, moins amicaux, comme par exemple le transport d'esclaves d'une planète colonie à une autre. Les Raksasas ont effectué ce type de transfert avec les annunakis qui sont, au départ des humains primitifs venant de la Terre et servant de main d'oeuvre. Dans ce cas, il arrive que les esclaves soient abandonnés à leur propre sort et colonisent naturellement leur nouveau monde tout en s'y adaptant physiquement.

Il y a actuellement deux espèces extraterrestres qui ont été transférées sur Terre pour leur survie, mais elle sont en quarantaine par rapport à nous. Elles vivent toutes les deux sous la surface, dans de grands oasis de vie souterraines auxquels nous n'avons pas accès. Ces espèces n'ayant pas besoin de soleil pour se développer, car venant de planètes rocheuses sombres, cet environnement leur permet de vivre à l'abri dans de bonnes conditions. Il est possible, une fois que l'humanité sera pacifiée, que des interactions soient autorisées mais en attendant, nous sommes bien trop agressifs. Aucun renseignement ne sera fourni sur ces deux espèces (lieu où ils sont, biologie etc...) parce que cela pourrait trahir leur présence. Il faut juste savoir qu'il y a une espèce de batracien semi-quadrupède (ils se lèvent sur leurs deux pattes arrières pour saisir des objets) et une espèce humanoïde cavernicole. Ces espèces sont primitives technologiquement et ont un taux de reproduction faible (typique des mondes où la vie est peu développée et simple, comme les planètes sombres et rocheuses, sans diversité biologique).

Les Men In Black (MIB) ou Cavernicoles

Les MIB (encore appelés cavernicoles, peuple fourmi, nains mythologiques ou intra-terrestres) sont une espèce déplacée sur terre il y a longtemps. Ce déplacement résulte d'une séparation physique entre les individus avancés dans l'altruisme, plus télépathes que ces neutres, les 2 factions ne pouvant vivre ensemble du coup. Une partie des MIB vit sur la planète mère, l'autre partie moins avancée a été placée sous Terre, qui est pour eux une sorte de planète prison-école.

Les MIB vivent dans les grandes cavités souterraines profondes de la croûte terrestre (les mythes de l'Agarta, mais pas de Shamballah qui est le mythe des cités souterraines Annunakis plus proche de la surface).

Ces ET de l'intraterre sont neutres dans l'éveil des conscience actuel. Ils ne participent à la surveillance que parce que ce sont des voisins et qu'ils sont toujours inquiets de voir des primates comme nous jouer avec des armes nucléaires au-dessus de leurs têtes.

Ils sont de la même dimension que nous , et ont une technologie légèrement plus avancée que la notre ou même celle des Annunakis. Ils sont en discussion avec les autres ET du conseil des mondes, et disposent de vaisseaux ET mis à disposition pour surveiller notre évolution. Comme ce sont des OVNIs peu technologiques, ils constituent une grande partie des observations.

Ils prennent régulièrement des contacts avec les humains pacifiques, pour prendre le pouls de l'avancée des technologies humaines (il leur arrive d'en inviter certains plusieurs années dans leurs cités souterraines), ils font parfois pression sur les observateurs d'OVNIs pour que ces derniers ne parlent pas, mais sinon ils nous évitent comme la peste (et ils ont raisons !).

Il est arrivé dans le passé que les MIB hébergent le peuple amérindien (Hopis et Maya) le temps d'un passage de Nibiru. Ils ont aussi dû résister aux Annunakis qui ont tenté de les mettre en esclavage. Les Annunakis (3 m de haut) appelaient nains les MIB (2 m de haut), mais une autre peuplade naine à existé aussi à l'époque (disparus depuis).

Leur apparence est semblable à la notre (ils ont aussi été créé par les Zétas), mais biologiquement ils n'ont rien à voir (par exemple ils sont hermaphrodites). Pas d'hybridation possible entre nos 2 espèces.

Infos Zétas (juillet 1995).

Les hommes en noir sont célèbres car leurs visites sont dans la conscience des humains. Ces entités sont autorisées à effectuer ces visites car elles ont la même densité que les humains et ne sont pas en quarantaine. D'où viennent-ils? Ils ne sont pas du tout extraterrestres, mais vivent sous terre, dans des tunnels et des cavernes.

Leurs villes souterrainess sont isolées les unes des autres, car ils se déplacent très rarement d’une ville à l’autre, risquant ainsi d’être exposées aux activités humaines.

Ils ont peur de l'Eveil, car les humains seront alors informés de leur présence. Là où ils ne craignent pas le résultat final de la transformation, un monde de service aux autres, ils craignent la transition. Lorsque la transformation aura eu lieu, cette course se poursuivra en 3ème densité, sous terre. Ils seront alors en quarantaine et ne se mélangeront pas avec les éventuels habitants du monde de surface. Comme ils disposent d’une source régulière de nourriture et d’un abri fiable qui leur permettront de survivre aux cataclysmes, ils craignent d’être inondés après les cataclysmes. Ces craintes ne sont pas fondées, mais sil ont néanmoins essayé de ralentir l'éveil, à leur manière, pour ces raisons.

Les Hommes en noir ont construit des cités souterraines, des structures à plusieurs étages et des systèmes de tramway à l'électricité, mais celles-ci se trouvent dans des cavernes naturelles et ne sont reliées les unes aux autres que par des passages naturels. Les hommes en noir ne produisent pas leur électricité par aucun moyen que les humains connaissent - eau, éoliennes, turbines à vapeur alimentées par la chaleur générée par une activité nucléaire contrôlée ou par la combustion de divers combustibles fossiles. L'énergie électrique utilisée par Men in Black est générée chimiquement, une méthode apprise sur leur planète avant leur transplantation sur Terre. Leur planète d'origine ne possédait pas la richesse des combustibles fossiles fournis par la Terre, ni des masses continentales avec des changements d'altitude qui permettent à l'eau de tomber, ni même beaucoup d'eau. La frustration est la mère de l'invention, comme vous le dites, et ils ont travaillé avec ce qu'ils avaient. Leur énergie électrique n’est pas abondante et pourrait difficilement aider le propriétaire moyen des États-Unis avec ses nombreux appareils électriques.

Si les Hommes en noir vivent dans des cavernes souterraines naturelles, comment ont-ils échappé aux explorateurs assidus, qui ne manquent aucune occasion de découvrir de nouveaux passages souterrains et des cavernes? Les spéléologues ont minutieusement cartographié toutes les crevasses connues sous la surface de la Terre, en se régalant à chaque minute, la spéléologie étant une exploration. Il n’y a pas de nouveaux pays à découvrir et à explorer, car les continents sont connus et regorgent d’humanité. L'espace extra-atmosphérique semble hors de portée en ces temps de compressions budgétaires. Mais la spéléologie offre toujours la possibilité de découvrir quelque chose que les yeux de l'homme n'ont jamais vu. Les spéléologues supposent-ils avoir découvert toutes les cavernes et tous les passages qui abondent sous la croûte terrestre? Il y a mille fois plus de cavernes et de passages qu'ils n'en ont encore rencontré, ou même soupçonnés, dont beaucoup sont beaucoup plus profonds que l'homme n'a jamais sondé. Les hommes en noir, incapables de vivre à la surface, se sont établis sous terre dès leur arrivée sur Terre, dans un état technologiquement avancé. Bien avant que les humains ne deviennent compétents en spéléologie, les Men in Black érigeaient leurs défenses.

Pourquoi les hommes en noir n'ont-ils pas été retrouvés? Regardez à quels indices les nouveaux passages existent dans la spéléologie : les courants d'air, la qualité de l'air et des sons tels que la précipitation de l'eau. Quand les choses sont mortes encore, on suppose qu’il ne s’agit que de roches solides. Les hommes en noir ont des types d'architectes et d'ingénieurs qui conçoivent des moyens de tester l'isolement de leurs cavernes et de leurs passages. Avant de construire là-bas, ils effectuent un test qui tire essentiellement l'air vers le haut pour créer un évent sur le toit. S'il y a des fuites d'air, des connexions vers d'autres passages souterrains, il y a un courant d'air entrant, ce qui est détectable. Oups, pas une bonne maison.

Men in Black n’a pas été retrouvé à cause de la vulnérabilité et de la crainte de ces hominoïdes, qui n’ont pas la bombe, n’ont ni chars, ni bazooka, ni même de prisons. Pourquoi? Il n'y en a pas besoin. Ils ne sont pas violents, comme le sont les humains par nature, mais ils ont peur d'être découverts par des humains. N'étant pas moins intelligents que les humains, ils ont passé pas mal de temps à imaginer des moyens de ne pas être découverts, comme un rat dans un trou sans échappatoire. La question à examiner n'est pas de savoir si les hommes en noir ont menacé les humains, mais s'ils ont agi. Que faites-vous lorsque vous parlez à votre chien que vous souhaitez impressionner? Vous agissez comme un chien dominant ! Les chiens répondent à une domination qu'ils ne peuvent pas surmonter en rampant et en évitant. Les chiens réagissent aux faiblesses qu’ils peuvent surmonter en déchirant la gorge d’un rival qui résiste ou en grondant un avertissement à un rival qui se remet debout. Les hommes en noir ont analysé leurs cohabitants et ont bien compris ce qui les impressionne. Le pouvoir sans la capacité de décimer et de détruire est ignoré. Par conséquent, menacer.

Les autres cavernicoles

Il existe par exemple une ancienne espèce de dinosaure type raptor qui est au seuil d'atteindre la conscience (comme l'humain), une autre espèce de salamandre quadrupède intelligente mais encore primitive, mais aussi deux espèces ET transfuges en l'occurrence les big foots et les cavernicoles. Les big foots sont la plupart du temps en surface mais se réfugient parfois dans des abris souterrains en cas de problème (notamment en cas de venue de Nibiru).

Les big Foot

Source Nancy Lieder. Isolés des hommes, ils fuient ces derniers, et sont aidés par les ET qui les rendent dans la mesure du possible "invisible" (il est facile de passer à côté sans le voir, inconsciemment une barrière mentale est érigée), même si beaucoup d'observations sont quand même faites au cours de l'histoire par des observateurs humains plus attentifs que les autres.

à suivre...


Retours aux menus supérieurs