Menu du site

Nature Humaine
Gestion de la Terre par les ET>Technologies utilisées

Première version: 2014-10-27
Dernière version: 2018-03-12

Les technologies ET utilisées sur Terre

Sommaire de la page


Préambule

Rappel des avertissements préalables sur les sources des infos de cette partie.

Pour ceux que ça intéresse, nous expliquerons un peu les possibilités de la technologie alien.

Les bases ET

Les Zetas utilisent la technique du wrapping (basculement dans une dimension parallèle grâce à la technique de leurs vaisseaux pour franchir de très grandes distances quasiment instantanément). Leurs bases se situent chez eux, ils n'ont donc pas desoin de bases sur la face cachée de la lune.

Les reptiliens ont plus de mal avec la technique du wrapping et l'utilisent rarement. Il y a 5 millions d'années, ils se sont servis de bases terrestre, lunaire, martiennes et Nibiruiennes. Il en reste de nombreuses ruines et les Annunakis n'ont eu de cesse de les rechercher.

Les reptiliens et leurs homologues ont quitté la zone il y a 4 millions d'année, il ne reste que quelques vaisseaux et des bases très petites en Afrique du Sud Ouest pour atterrir et quelques provisions.

Les possibilités ET de se cacher et de nous cacher les autres civilisations ET

  1. les ET n'ont pas envie que nous les découvrions pour diverses raisons : quarantaine, aspect violent / immature de notre société, risque d’ethnocide. De plus, Les autres mondes ET "visibles" sont peut être aussi mis en quarantaine pour éviter que nous communiquions avec eux, nous ne sommes pas véritablement un bon exemple de développement et nous pourrions commettre des dégâts immenses sur la civilisation contactée.
  2. Les civilisations ET n'utilisent pas forcément les mêmes technologies que nous et ne laissent pas forcément de traces environnementales sur leur planète : cela s'appelle fonder une civilisation pérenne en équilibre avec la vie. Croire que, comme l'Homme, partout où une civilisation existe cela finit par un cataclysme, une pollution et une destruction de l'environnement est plutôt naïf et irréaliste. Cela montre que l'Homme ne comprend pas quel danger il est pour lui-même, et que c'est SON choix de faire comme cela, pas une fatalité. Nous ne sommes pas dans une civilisation du progrès, mais du suicide, et toutes les civilisations ne sont pas suicidaires.
  3. Que les mondes civilisés ne sont pas forcément visibles : ils peuvent être cachés par des technologies (furtivité ou évitement) parce que ces autres mondes, même les moins avancés, contrairement à nous, ont surement compris depuis longtemps que l'Univers n'est pas automatiquement un endroit rempli de planètes avec des créatures en guimauve béates lançant des feux d'artifices pour attirer les "frères" de l'espace. Nous avons la chance d'être protégés par de bons ET très avancés, mais dans l'absolu, qui empêcherait des civilisations plus avancées techniquement mais immatures spirituellement de venir nous envahir ? Est ce que cela ne fut pas le cas avec les Reptiliens de Sirius ou les annunakis ? L'Humanité devrait DEJA être au courant de l'existence des ET depuis 50 ans au moins, voire depuis bien plus longtemps encore. Mais elle a été enfermée dans un déni à cause de corruption des messages religieux et plus récemment de la manipulation des Elites dirigeantes américaines puis mondiales. Ce n'est pas automatiquement le cas sur les autres mondes du même niveau que le notre. Si ces espèces ont compris depuis fort longtemps que l'Univers n'est pas vide de vie, que d'autres civilisations s'y déplacent, il est raisonnable de penser que nombreuses d'entre elles se font toutes petites afin de ne pas attirer l'attention d'un empire expansionniste. Si l'Homme ne fait pas attention et fait des vagues, c'est parce que non seulement il continue à se croire seul ou invincible au centre de l'Univers, sur la seule planète abritant de la vie intelligente ou du moins que les autres civilisations probables, au pire, ne sont pas capables de faire le voyage. Hollywood l'a prouvé (Indépendance Day et autres films du genre), que l'Humanité est tellement maligne que même avec 3 millions d'années de technologie de retard, on bouterait ET à coups de pieds aux fesses. C'est pas sérieux, mais c'est quand même l'idée de fond chez nos dirigeants, pour aussi naïf et insensé que cela puisse paraître.
  4. en lien avec le point précédent, l'être humain ne sait pas comment l'univers fonctionne, et les civilisations matures ne seront jamais visibles sur nos télescopes : elles passent dans des dimensions différentes grâce à des effets quantiques liés à la spiritualité (spiritualité et matière sont liées, ce qu'on appelle communément une "ascension"). La plupart des mondes habités ne sont plus dans notre espace temps, et ceux qui le sont ne sont pas forcément arrivés à une civilisation émettrice de signes technologiques / environnementaux.

En résumé, l'Homme est globalement enfermé dans des a-priori complètement faux sur lui-même, et il a une grosse tendance à les projeter sur l'univers et sur son fonctionnement. Il y a donc un gros travail de fond pour remettre notre savoir biaisé sur de bons rails, aussi bien le savoir hérité de nos ancêtres (religions) que celui reconstitué par notre science (de l'archéologie à la physique quantique), les deux faces étant indissociables.

Technologie embarquée

Les OVNIs embarque une technologie qui est capable d'arrêter les mouvements de la matière ou de la distordre (c'est pour cela que les ET peuvent passer à travers les murs ou créer des murs invisibles infranchissables etc...).

Les appareils des ET sont faits pour supporter un mode de propulsion qui n'a pas besoin de "sens", c'est à dire que les appareils, triangulaires ou circulaires, sont faits pour aller dans toutes les directions et sont faits pour le voyage interstellaire/planétaire. Exit donc les objets triangulaires d'octobre 2016, faits pour le vol atmosphérique. Probablement un drone type Neuron (anglais comme français travaillent sur ce genre de projet).

Les déplacements entre systèmes solaires

Info des régulus.

Grâce à la télépathie, les ET n'ont pas besoin systématiquement de se déplacer dans l'espace physiquement. Ils le font quand même à diverses occasions. Si l'on tient compte des jardiniers altruistes, voilà les distances à parcourir. Pour les plus lointains, les regulus, il ne faut moins de 30 minutes pour parcourir 80 années-lumière.

Les petites boules rouge/orangée

Les orbes (sphères volantes de 1 à 3 m de large) sont très utilisée par les ET. Ce sont des... drones (quelle ironie !) controlés à distance qui utilisent la même technologie que les appareils habités. Ils sont très courants, notamment lorsqu'ils apparaissent sous la forme de boules rougeatre (d'où leur assimilation à des lanternes chinoises bien pratique pour les débunkers). De jour, elles se présentent comme des sphères argentées même si elles émettent également leur lueur rouge. C'est la lumière trop intense qui empêche de voir cette "aura" lumineuse.

Dans les cas français, certains appareils sont des OVNIs habités mais ce n'est pas systématique. Le cas de Trans-en-Provence était lié à un drone d'un autre type que les sphères argentées. Tout dépend de l'espèce ET qui participe à la visite/démonstration, et parfois plusieurs espèces peuvent coopérer sur le même projet. Notez simplement que sur la France, le nombre de sphères rouge-oranger au comportement étrange (bien différent de celui d'un lanterne chinoise) a explosé ces dernières années, mais qu'on en trouve de très nombreux exemple dans l'histoire de l'ufologie, soit sous la forme de sphères argentées, oit sous la forme d'orbe/boule de feu. Par exemple un vol stationnaire pendant 15 minutes puis, en moins d'une seconde, accélération fulgurante terminée par un flash lumineux plusieurs kilomètres plus loin. J'ai (Arnaud MEUNIER) rencontré une personne qui m'a dit qu'un orbe orangé s'était placé au dessus du toit de leur Peugeot 205 (ils étaient 2, on est en 1986) en pleine nuit et les avaient suivis sur 15 kilomètres, jusqu'à ce qu'ils arrivent chez eux. Il était resté quelques minutes comme ça immobile à se faire observer, puis était parti d'un coup.

Les centrales françaises sont visitées par des ovnis depuis longtemps. Soit les appareils restaient furtifs pour ne pas être repérés, soit ils étaient visibles et les témoins discrédités et les enquêtes enterrées. c'est le cas par exemple du survol de Golfech en 2010.

Selon les ET, ces boules rouge-orangé sont des OVNI en mode furtif qui ne laissent apparaître qu'une sphère lumineuse (comme un feu de signalisation). Cela leur permet de maintenir le fameux "élément de doute" en les faisant confondre avec des lanternes chinoise : ceux qui les ont vu savent très bien que ce sont des OVNI, et cela permet de rassurer quand même les sceptiques. Normalement cet élément de doute a sauté le 23 août 2013, mais ce sera progressif pour éviter d'effrayer les gens. Le cas de la France est particulier car nous avons des dirigeants très conservateurs et très strict sur le sujet des OVNI, et nous sommes très en retard sur l'éveil à cette réalité. Les gouvernements (de gauche comme de droite) ont été et sont encore dans les plus durs à faire respecter le black out dans le monde. Par exemple en Chine, les OVNI se montrent bien plus en entier que sous forme atténuée, parce que le gouvernement et donc la population sont bien plus prêts que les français à se voir visiter.

Dernier point, peut être le plus important, c'est que ces visites d'OVNI particulières sont là pour prévenir les populations locales qu'il y a danger à court et moyen terme dans la région survolée. Ces "vagues" d'OVNI servent à lancer des messages télépathiques aux gens pour les informer des risques. Par exemple, en ce qui concerne l'expérience d'Harmonyum, l'OVNI qu'il a vu se trouvait en aval d'un barrage qui risque d'inonder toute la vallée et toute la ville en dessous. Il n'est pas le seul à les avoirs vu, sur la ville et les alentours cela fait 3 ou 4 ans qu'ils reviennent régulièrement (cette année aussi) et il y a de multiples témoins.

Ces OVNIs particuliers sont à prendre très au sérieux (pour leurs messages d'alerte) et sont beaucoup plus présents que ce que les médias en laissent transparaître !

Les voyages inter-dimensionnels (shifting)

Quand les ET sont totalement en forme énergétique (ou spirituelle), ces voyages sont faciles puisque les âmes sont multidimensionnelles / trans-dimensionelles, c'est à dire qu'elles ne sont pas limitées à un type de matière ou au temps. C'est pour cela qu'on peut faire des voyages astraux. Pour les ET qui ont encore besoin d'un corps, c'est la technologie qui est utilisée. Toutes les espèces n'ont pas atteint des civilisations high-tech, mais comme les bons ET forment une grande communauté, les plus évolués aident les plus "primitifs" en leur fournissant du matériel (ou en servant de taxis). Le niveau de technologie est variable d'une espèce à une autre, et souvent pas du tout en adéquation avec le développement spirituel. Il y a des cas de civilisations hyper-high tech mais peu développées spirituellement (comme les zétas), et d'autres très primitives technologiquement mais très avancées spirituellement. L'un est indépendant de l'autre. Donc pour résumer deux moyens : soit les entités sont désincarnées et dans ce cas, ça se fait tout seul, soit elles sont incarnés et utilisent la technologie (la leur ou celle des autres). Derniers points, certaines espèces ne nous visitent simplement pas, parce que notre planète est trop incompatible avec leur propre environnement. Ce serait trop lourd pour eux car ils sont obligés d'avoir du matériel plus pénible. Dans le cas où ces espèces veulent quand même venir, elles utilisent des exosquelettes qui ressemblent à des robots ou des scaphandres. L'idée aussi, c'est déviter de faire peur aux humains, et donc les formes les plus bizarres de vie intelligentes ou qui sont trop effrayantes évitent de se montrer. Tous ces points expliquent pourquoi on retrouve quand même toujours les mêmes espèces, à quelques exceptions près.

Les voyages dans le temps

Les voyages dans le temps sont possibles grâce à des technologies qui sont du même ressort, qui utilisent les mêmes principes que le voyage spatial (appelé warping) ou les voyages d'une dimension à une autre (appelé shifting). Les ET peuvent avec leurs engins se déplacer très vite dans l'espace mais aussi passer d'un univers à un autre ou d'une époque à une autre.

Ce voyage temporel ne peut cependant se produire que vers le passé mais jamais vers le futur. Si maintenant j'enclenchais un voyage temporel de 2000 ans en arrière, je pourrais visiter cette époque révolue, par exemple pendant 1 an. Une fois mon périple fini, je reviendrais exactement au moment où je suis parti, c'est à dire que je ferais un bond de 1999 ans vers l'avant.

On ne peut pas aller dans le futur tout simplement car il n'existe pas encore.

Les voyages dans le temps sont possibles techniquement, mais ils ne modifient pas le scénario global. Alors pourquoi les Et se fixent ils des règles, s'ils ne peuvent pas nuire au scénario et modifier (accidentellement ou volontairement) le futur ?

Les ET se limitent parce que s'ils contrarient le Plan, il y a une forme de retour de flamme. Ce n'est pas différent dans la vie de tous les jours, par rapport aux choix que nous faisons.

On peut donc dire que les voyages temporels sont limités par des règles de prédestination, mais une prédestination élastique. La ligne du temps peut devier sur le côté avec une certaine marge de manoeuvre, mais aller à contre courant provoque des retours de flamme, tout comme aller dans le sens du Plan peut provoquer des effets bénéfiques supplémentaires. Les ET se limitent pour cette raison, parce qu'aller dans le passé et modifier les événements par des actions données tend à vouloir changer le Scénario. Or ces éloignements du Scénario provoquent des retours violents, retours de flamme qui remettent d'autant plus brutalement l'histoire sur le bon chemin qu'on s'en était éloigné.

Le "sabotage" des centrales nucléaires

Les ET ont la technologie pour "geler" les réactions nucléaires dans les réacteurs pendant un temps donné, d'où ces soit disant pannes. En réalité les ingénieurs n'ont pas le choix du redémarrage et sont obligé d'attendre la fin de l'effet provoqué par els ET. Les OVNis embarque une technologie qui est capable d'arrêter les mouvements de la matière ou de la distordre (c'est pour cela que les ET peuvent passer à travers les murs ou créer des murs invisibles infranchissables etc...). Les centrales ne posent pas de problème pour eux, c'est un problème d'éthique. Les Elites doivent comprendre que le temps de leur domination est fini et qu'elles doivent se résoudre à sécuriser elles-mêmes ces centrales. Si elles ne le font pas pour sauver leurs populations en cas de catastrophe provoquée par Nibiru, elles seront empêchées de fuire comme leur plan le prévoit. Les Et ne peuvent pas déontologiquement empêcher les Elites de migrer en Afrique, car tout individu doit être libre de bouger à l'approche de Nibiru. En revanche, laisser le peuple derrière soi en négligeant volontairement la sécurité et ainsi exterminer la population est une tout autre chose. les Elites pensaient pouvoir s'en tirer, les ET ne laisseront pas faire. Si les centrales deviennent dangereuses, les Elites en paieront directement le prix, elles seront coincées avec nous, de force ! Elles ont donc tout intérêt à faire le nécessaire (et pas seulement faire semblant !).

Les vaisseaux Ranas de type Altaïrans

Source régulus.

s

Le développement des ranas n'est pas avant tout technologique. Par exemple, pour compenser le manque de télépathie, les humains ont inventé la téléphonie mobile avec oreillette sans fil. Il faut bien comprendre que le développement des espèces extraterrestres les plus avancées est avant tout spirituel, et secondairement technologique bien sûr.

Les vaisseaux ranas ne sont pas produits par eux semble-t-il (cela ressemble plus à la technologie des Altaïrans). C'est un assemblage de particules énergétiques, en forme de chapeau de champignon de type mamelonné, plutôt noir et mat mais qui peut être camouflé en devenant relativement informe et transparent vu de l'extérieur. L'intérieur est solide, modulable en fonction des besoins, et connecté mentalement aux membres de l'équipage. Pour une personne qui n'est pas habituée, le vaisseau semble presque vivant et doué de conscience, bien que ça ne soit pas le cas. Quand vous voulez entrer dans une pièce, la porte s'ouvre toute seule, sans besoin d'appuyer sur un bouton, et sans besoin de capteur de mouvements non plus. Si vous avez besoin d'un objet, un tiroir mural s'ouvre et vous pouvez en disposer. Dans la série "Star Gate Atlantis", les vaisseaux des Anciens se pilotent de la même manière.

Les Ranas sont très sobres, évitant les formes et les couleurs inutiles. Il n'y a aucun armement à bord, car il n'est jamais nécessaire d'entrer en confrontation à ce niveau de développement, il suffit de se téléporter ailleurs, sinon la "coque" énergétique est capable de résister à la plupart des attaques habituelles. De toute façon, le combat n'est pas le fort des Ranas. Leur population a régulièrement été soumise à des envahisseurs, puis libérée par les Communautaristes, qui ont ensuite veillé à la sécurité et à l'autonomie des Ranas (pasen mesure de se protéger eux-mêmes contres d'autres agresseurs). Ces libérateurs/protecteurs étaient honorés comme des dieux par certains, mais d'autres ont eu l'audace de s'approcher d'eux d'égal à égal. Ce sont ceux là qui ont survécu.

Les cheveux d'anges

Harmonyum.

A propos de l’OVNI d’Oloron dans les pyrénées atlantique, et des cheveux d’anges : Les OVNI utilisent une technologie qui peut créer ces cheveux d'anges à partir des poussières et des pollens contenus dans l'air. ces pollens sont transformés par les rayonnements du vaisseau à sa surface, et ces produits peuvent ensuite se retrouver amalgamés sur des fils d'araignée. Ce ne sont pas des hydrocarbures mais des polymères à base d'eau et de matières organiques qui n'ont absolument rien de dangereux. En gros ce sont souvent de l'amidon qui soumis à un champ électrique, et les grains d'amidon étant capables de se charger en électricité statique, se collent les uns aux autres en formant de petites chaines microscopiques. Si un fil d'araignée flotte non loin, comme un cheveu, les petites chaines d'amidon se collent au fil qui s'alourdit et tombe sous forme de cheveux d'anges. les polymères liés aux hydrocarbures de Nibiru fonctionnennent exactement de la même manière, mais peuvent aussi se combiner avec l'eau pour former une sorte de glace plastique, les molécules d'eau étant elles aussi polarisés électriquement. C'est comme quand vous frottez de l'ambre ou une règle de plastic sur un pull en acrylique, l'ambre ou la règle attire toutes les petites poussières à côté. Tout cela est lié aux charges électriques et à l'électricité statique, notamment au point de vue microscopique.

Technologies hiérarchistes

En fait les ET hiérarchistes tels les reptiliens de Sirius par exemple, ont une technologie nettement inférieure à celle des autres Et majoritaires qui forment le "Conseil des Mondes". Les ET malveillants ont du mal à se déplacer sur de longues distances car ils maitrisent très mal le warping. De plus, compte tenu de leur société esclavagiste, leurs appareils sont peu fiables (quel esclave maltraité ferait du bon boulot, sans parler des querelles intestines et leurs sabotages internes). Ils sont donc contraints, contrairement aux autres ET, d'avoir des installations sur Terre, afin de mener leurs activités (donc des astroports vu qu'il ont du mal à se déplacer de planètes en planètes). Malgré ces bases, leur champ d'action est très limité, car sans des technologies suffisantes et sans télépathie, ils ont du mal à rentrer en contact avec les personnes qui seraient susceptibles de les intéresser.

les Et, tous confondus, n'ont pas le droit de transférer de technologie utilisable, soit directement, soit copiable par rétro-ingénierie.

à suivre...


Retours aux menus supérieurs