Menu du site

Nature Humaine
Monde 2.0>Normalisation

Première version: 2014-10-27
Dernière version: 2018-03-27

Nouvelle Normalisation

Sommaire de la page


Préambule

Comme toutes les pages en base 6, je prends la convention suivante : Les chiffres arabes (1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9) indiquent une base 10 et une norme SI. Les chiffres en base 6 sont notées avec les majuscules suivantes : D=1, F=2, J=3, K=4, L=5, D0=6, DD=7, etc. Le zéro 0 reste le même dans toutes les bases !

La normalisation est une entente entre les hommes pour définir des choses communes afin qu'ils aient tous les mêmes références et manières de faire. Normaliser permet d'être sûr qu'on fait les choses au mieux, en intégrant les erreurs que d'autres ont faites à notre place afin de ne pas refaire les mêmes accidents.

Je vous propose de revoir quelques uns de nos systèmes de mesures complètement archaïques, liées aux vieilles croyances Sumériennes, et qui nous empêchent d'avancer. Comme ces notations sont utilisées dans le langage adam, je rajouterais adam pour préciser de quel calendrier on parle.

Base 6

Seul désavantage de ce système, c'est qu'il nous oblige à quelques temps d'habitude pour ne plus raisonner en base décimale.

Il faut savoir qu'il n'y a aucun progrès entre la base 12 sumérienne, encore utilisée par les anglais, les américains, ou encore la base 60 utilisée pour la mesure du temps (60 minutes), et la base 10 (décimale) utilisée de nos jours. L'avantage de notre système actuel sur les vielles méthodes de calcul est le système de numération positionnelle (à chaque position correspond une puissance de la base), ce qu'utilise aussi la base 6 de l'adam.

Principe

La base 6 est une échelle plus adaptée à la vie de tous les jours que la base 10, utilisée par les égyptiens inspirés des sumériens. En gros, au lieu d'utiliser des paquets de 10 nombres (1,2,3,4,5,6,7,8,9,10 puis 2ème paquet 11,12,13,14,15,16,17,18,19,20), ces paquets s'appelant des dizaines, on va compter en sizaines (paquets de 6 nombres, D,F,J,K,L,D0 puis DD,DF,DJ,DK,DL,F0). Avantages, il est plus facile de découper les choses, on tombe plus souvent sur des entiers, et c'est plus facile à décrypter les choses.

Le temps

Une chose qui embête bien les scientifiques, c'est cet héritage sumérien de calcul hexaségimal du temps qui complique tout (essayez de passer des mètres/secondes en kilomètres/heure mentalement). Tout ça parce qu'on passe d'une unité métrique à l'autre en ajoutant un zéro (multiple de 10) et pour le temps on multiplie par 60...

Il y a des cycles terrestres importants à noter, le nouveau calendrier adam retiens ceci, sachant que la journée reste la base de tout :

Le jour est lui aussi découpé (6 = temps en adam; sexa = temps sexagésimal classique) :

Le début du calendrier adam débute par 0, le 22 décembre (mi-solstice d'hiver) 1999 du calendrier grégorien. Ça correspond au début de l'apocalypse, à savoir le changement brutal dans le régime des cataclysmes, avec la tempête Lorthar qui dévaste l'Europe. Cela permet d'avoir une correspondance facile entre le calendrier grégorien et le calendrier adam (2000 grégorien = 0 adam, 2001001 = D, 2012 = F0, etc.).

Ces valeurs de temps seront à affiner après le passage de Nibiru puis de l'ascension, car ces paramètres, basés sur des phénomènes physique (durée d'une rotation propre apparente de la Terre et durée de l'orbite apparente de la Terre autour du Soleil) devraient changer.

Les angles

Au lieu de diviser le tour en 360°, ce qui est compliqué pour les calculs, on va le décomposer en K0. Ce qui permet d'avoir les angles de l'horloges analogique, plus les angles à 45° (angle droit divisé par F). Ensuite, c'est les décimales qui s'occuperont des calculs précis si on en a besoin, la plupart du temps les angles (exprimés en sexa base 10) de 120°, 90°, 60° et 30° suffisent.

Entre parenthèses les angles sexa base 10 classiques. Le cercle vaut K0° (360°), l'angle plat p vaut F0° (180°), Dp/J = DF° (120°), l'angle droit p/F = D0° (90°), p/J = K° (60°), p/K = J° (45°), p/D0 = F° (30°) et p/F0 = D° (15°). La somme des angles du triangle font F0°, le triangle équilatéral ayant 3 angles identiques de K°.

Les masses

Les distances

Le mètre est pas mal (à peu près une longueur de grand pas) on peut conserver ça.

La température

On reprends l'idée de Celsius, à savoir on se bloque sur le point de congélation de l'eau en bas (0°C) puis sur le point de congélation de l'eau en haut (100°C). Comme le D00 est en base 6, le degré en base 6 couvre une plus grande plage de température (D°C = 2.777°C ou encore 1°C = 0.F0L°C), ce qui est pas mal parce qu'entre 20 et 23°C le ressenti change un peu. En gros, au lieu d'avoir 100 subdivisions entre le gel et l'ébullition de l'eau, nous n'avons plus que 36 subdivisions.

Le point de densité maxi de l'eau, au lieu d'être à 4°C, est à D.KK°C

Base 10

Pour ceux qui voudraient rester en base 10, voilà ce que je propose.

Le temps

Une chose qui emmerde bien les scientifiques, c'est cet héritage sumérien de calcul hexaségimal du temps qui complique tout (essayez de passer des mètres/secondes en kilomètres/heure mentalement).

Il y a des cycles terrestres importants à noter, le nouveau calendrier adam retiens ceci, sachant que la journée reste la base de tout :

Le jour est lui aussi découpé en minutes décimales (md) :

Le début du calendrier adam débute par 0, le 22 décembre (mi-solstice d'hiver) 1999 (changement brutal dans le régime des cataclysmes avec la tempête Lorthar qui dévaste l'Europe). Cela permet d'avoir une correspondance facile entre le calendrier grégorien et le calendrier adam (2000 grégorien = 0 adam, 2001 = 1, 2012 = 12, etc.).

Ces valeurs 2017 seront à affiner après le passage de Nibiru puis de l'ascension, car ces paramètres devraient changer.

Les angles

Là encore, il suffit de reprendre l'idée des grands savants de la révolution de diviser le tour (360°) en 400 unité (le grad) au lieu de 360 unités (le °). Ainsi, l'angle droit de 90° vaut 100°.

Les masses

Les distances

Le mètre est pas mal (à peu près une longueur de grand pas) on peut conserver ça.

à suivre...


Retours aux menus supérieurs