Menu du site

Nature Humaine
Survivalisme>Catastrophes naturelles de Nibiru>1er passage de Nibiru>Volcanisme

Première version: 2014-10-27
Dernière version: 2016-11-14

Volcanisme

Sommaire de la page


Préambule

Rappel des avertissements préalables sur les sources des infos de cette partie.

Les volcans actifs depuis moins de 10 000 ans vont se réveiller, de nouveaux volcans peuvent apparaître à côté des volcans existants, comme au nord de la chaîne des puys en France (région de Saint Eloy les mines, risque d'une éruption phréato-magmatique explosive).
Là encore il faudra éviter de se trouver sous le vent des cendres volcaniques.

Pour suivre l'actualité des volcans en direct.

France

Le massif central vers la chaîne des puys de Clermont Ferrand serait a priori une mauvaise idée pour s'y réfugier.

Il y a un gros risque, sur la région de Saint Eloy les mines, d'une éruption phréato-magmatique explosive.

Même si un volcan se réveille dans le massif central, ce sera dans la région la plus jeune (Puy Pariou, Puy de la Vache). La haute Loire ce sont par exemple de très vieux volcans qui sont éteints jusqu'à la racine. Quand bien même, un volcan actif n'est gênant que dans les 30 km autour, ce qui est assez peu contrairement à une centrale ! (le massif central est la région de France la moins dotée de ces cochonneries).

Voir cette image des volcans du massif central, issu de ce lien : http://aurelienb.pagesperso-orange.fr/HTML/planetologie/auvergne.htm

Řcarte des volcans du massif central

Avec les âges en millions d'années (Ma) : 1 - Chaine de la Sioule (5 à 1 Ma), 2 - Chaîne des puys (150 000 à 3 500 ans), 3 - Limagne (15 à 2 Ma), 4 - Mont Dore (2,5 à 0,2 Ma), 5 - Cézallier (8 à 3 Ma), 6 - Cantal (11 à 3 Ma), 7 - Aubrac (9 à 6 Ma), 8 - Causses (14 à 2 Ma), 9 - Forez (15 à 13 Ma), 10 - Deves (2,7 à 0,6 Ma), 11 - Velay (14 à 1 Ma), 12 - Vivarais (35 000 à 10 000 ans), 13 - Coirons (8 à 5,5 Ma), 14 - Escandorgue - Languedoc (3,5 à 0,8 Ma).

D'après le site ZetaTalk, les volcans sont dangereux dans un rayon de 160 kms autour, et il faut aussi éviter de se trouver sous le vent de l'émission de cendres.

Si on regarde les dates de dernières explosions, la chaîne des Puy s'est "éteinte" après le dernier passage de Nibiru.

Selon Harmonyum, les volcans du massif central sont éteints et ne se réveilleront pas, par contre la remontée du magma depuis les années 2000 peut provoquer une éruption phréato-magmatique pour former un lac de maar (voir ici et ici).

De même il n'y a pas de risque de Volcan de type classique, le magma est trop profond encore selon les ET. En revanche, il est suffisamment haut dans certains secteurs pour provoquer des éruption phréatiques. Si le magma est très fortement remonté au début des années 2000, il a cessé sa progression par la suite (d'où l'affaiblissement des séismes dans cette région), ce qui avait écarté tout risque. Cependant, les ET préviennent aujourd'hui qu'il a de nouveau progressé. Le risque est donc nettement réévalué à la hausse. Il dépendra des séismes importants qui toucheront la France car à chaque fois qu'il y en a un, cela accélère la remontée. Or ces derniers temps, nous n'avons pas été gâtés.

Selon Nancy Lieder et les Zétas, tous les volcans actifs dans les derniers 10000 ans entreront en éruption. Bien entendu, c'est un principe général qui n'est pas applicable partout. Néanmoins, les dernières données montrent que si les volcans d'Auvergne connus resteront sages, le nord du massif central a un risque de plus en plus sérieux de connaitre une éruption courte mais violente (qui ne donne pas naissance à un volcan mais à un cratère de type maar).

Le lac Pavin est actuellement connu pour être l'endroit le plus susceptible de se réveiller (chambre magmatique) et susceptible de dégager du CO2 en excès, méthane et surtout du sulfane (odeur d'oeuf pourri) et de tuer toutes les populations avoisinantes, comme ça c'est produit avec le lac Nyos au Tchad en 1986 (près de 2000 morts + 1500 vaches + tous les types d'animaux (mouches et fourmis compris)).

Harmonyum cite aussi Saint Eloy les Mines, un danger selon les ET. Il s'avère que la région connait de très nombreux séismes mineurs et peu profonds. Malheureusement, on sait que le volcanisme du Massif central se décale vers le nord. La zone proche a connu un volcanisme violent et récent comme le prouve le Gour de Tazenat, un maar estimé vieux seulement de 29000 ans seulement . J'ai prévenu qu'il y a avait un grand risque de voir au nord du massif central une éruption phréato-magmatique, et que cette éruption ne serait précédée que par les séismes à répétition qui accompagnent la montée du magma. Lors d'une éruption phréato-magmatique, ce magma n'a pas besoin d'atteindre la surface pour créer une éruption : c'est sa rencontre avec une masse d'eau souterraine qui déclenche l'éruption car l'eau se met à bouillir et à monter en pression rapidement. Cette puissance concentrée finit alors par trouver son chemin vers la surface et expulse en une énorme déflagration des millions de tonnes de débris. Le Gour de Tanezat fait 700 mètres de diamètre, ce qui prouve la violence de ces éruptions particulières.

Une éruption est précédée de fumeroles, et de vibrations malheureusement indétectables par l'homme mais mesurables aux instruments (annonçant une éruption jusqu'à 6 mois avant) ou encore par les poissons rouges qui s'agitent en tout sens, comme avant un séisme. Les accéléromètres de smartphones peuvent peut-être les détecter.

Normalement l'Auvergne devrait rester assez calme, même si des séismes moyens peuvent s'y déclencher. Pas d'éruption majeure en vue, du moins pour le premier passage de la planète X. Pour le second, qui va en rajouter une couche, des éruptions localisées, comme celles qui ont eu lieu au Puy de la Vache et de Lassolas sont envisageables, mais elles auront un impact purement local.

Le plus gros risque, pour les deux passages, vient des éruptions phréato-magmatiques, notamment dans le nord de l'Auvergne, là où il y a les lacs de cratères. Ces éruptions ne sont pas typiquement volcaniques, ce sont des rencontres en profondeur entre une nappe d'eau et du magma : se produit alors une réaction violente qui fait exploser le tout, laissant un vaste cratère. Il n'y a pas d'émission de cendre ou de lave, juste une belle explosion, sans volcan. La zone des lacs volcaniques est donc à éviter autant que possible pour cette raison, le risque existe même s'il n'est pas certain.

Une vision d'Harmonyum lui montrait une explosion du côté de Saint Eloy les Mines, derrière les Montagnes par rapport à chez lui (environ 80 km à vol d'oiseau). Des débris tombaient alors sur ma maison, comme des bombes volcaniques, détruisant un côté du toit. Une sorte de vent violent qui est venu d'un seul coup et qui brisait les vitres. On sait d'après les recherches qui les débris d'une explosion phréato magmatique peuvent atteindre de grandes distances. On a retrouvé des traces des débris de l'explosion du Lac Pavin dans le Lac Léman. sachant que le Pavin n'a que 6900 ans.

Par contre, il faut savoir que les sous sol de l'Auvergne va chauffer, même si ce ne sera pas suffisant pour réveiller le volcanisme : cela aura un impact, avec des remontées d'eau chaudes plus importantes, parfois des fumerolles et surtout une élévation de température en surface de quelques degrés. Il faut avoir que la température à notre niveau est à 70% due à la Terre et le reste au Soleil, cela expliquant pourquoi le réchauffement sous terrain aura un impact environnemental. Mais cela n'a pas que des inconvénients d'avoir un climat plus doux .

Italie

La sismicité près du Vésuve a fait un bond en septembre 2015, donc pas étonnant que cela se répercute sur l'Italie, le pays le plus à risque au niveau volcanique. Naples est construite sur une Caldeira (Champs Phlégréens), au bord du Vésuve, un volcan actif bien connu pour ses colères (Pompéi). Nibiru ne va surement pas calmer le jeu, au contraire. Les Et disent que le Vésuve rentrera forcément en éruption, le tout est de savoir combien de temps il tiendra avant d'exploser.

Super-volcans

Pas de risque de méga éruption, aucun super-volcan (comme l'a été le Lioran en France et comme l'est Yellowstone aux USA) n'est suffisamment chargé pour ce passage de Nibiru. Ça ne veut pas dire que Yellowstone n'aura pas d'éruption.

à suivre...


Retours aux menus supérieurs