Menu du site

Nature Humaine
Apocalypse>Survie matérielle

Première version: 2014-10-18
Dernière version: 2017-09-20

Apocalypse
Survie matérielle

échouage du système

Sommaire de la page


Préambule

Rappel des avertissements préalables sur les sources des infos de cette partie.

Nous vivons dans un système où tout nous tombe tout cuit dans le bec. Tout montre que très bientôt, tout ça va s'arrêter (plus d'eau ni d'électricité, supermarchés vides, plus de police ni d'hopitaux). Sans aide, ceux dont les connaissances sont surtout dans les jeux vidéos ou les fringues vont rapidement devenir des zombies!

Il ne s'agit pas de la fin de la terre ni de l'espèce humaine (non, nous n'allons pas mourir !), mais de la fin du monde tel que nous le connaissons actuellement, de notre système hiérarchiste.

Le passage de la planète Nibiru est l'hypothèse la plus probable pour faire tomber le système. Le début des grosses hostilités a commencé en 2009. Les catastrophes, qui pour l'instant croissent de manière rapide mais régulière, vont s'amplifier brutalement 50 à 60 jours avant le passage. Notre système capitaliste en crise qui n'attend que ça va s'effondrer, et les illuminatis survivants, via le nouvel ordre mondial, chercheront à tuer les esclaves "inutiles" devenus un danger pour leurs enclaves / bunker.

Après un rappel des fondamentaux pour expliquer ce qui se trame derrière les choses, nous verrons les évènements à venir, puis la manière de s'en prémunir.

Il y a 2 points importants sur lesquels se préparer pour passer l'apocalypse :

C'est pourquoi je vous conseille de lire cette page-résumé en entier, puis de lire la page-résumé suivante sur la spiritualité, avant de revenir sur cette page pour cliquer sur le titre des paragraphes et en savoir plus sur chaque partie.

Survivre à l'annonce

Après l'annonce officielle de Nibiru ou des catastrophes à venir, un beau bordel va s'annoncer. Quelques minutes avant la panique généralisée vous serons précieuses. Premièrement, retirez du liquide avant le blocage des retraits et la saturation du réseau de cartes banquaires. Aller récupérer un mois de nourriture par personne. 2 bidons de 10 l d'essence (20 l) pour vous permettre de rejoindre votre refuge. Et des accessoires de camping si vous n'en avez pas (bâche de supermarché si vous n'avez pas les moyens, poncho, sac à dos, couteau suisse, gros couteau solide de cuisine). En cas de batailles pour l'accès à la bouffe, lâchez l'affaire, le but n'est pas de mourir avant même le début des hostilités.

Ensuite commencez à vous préparer avec vos proches, le travail étant devenu inutile focalisez-vous sur les choses importantes.

Préparation à la survie

Se préparer aux évènements pour survivre dans le monde à venir :

Il faudra éviter les pièges des désinformateurs :

Montez votre propre groupe

Je ne peux que donner que des conseils d'ordre général, je ne peux pas faire votre plan de survie à votre place parce que c'est à vous de construire votre vie et de prendre ce genre de décisions, cela fait partie de votre préparation spirituelle.

De plus, il vaut mieux éviter que les altruistes qui ont eu le temps de se préparer se regroupent au même endroit car :

Il est difficile de créer un groupe en avance, car :

Les groupes formés après les événements, en fonction des synchronicités de la vie ou des affinités, sont la meilleure solution spirituelle.

Il faut le maximum de personnes éveillées qui aide les autres. Comme les personnes éveillées ne sont pas nombreuses, ne cherchez pas à rejoindre un autre groupe déjà constitué, montez le votre. Même une préparation minimum suffit, du moment que vous y avez réfléchi un minimum et que vous savez en gros ce qui va se passer. Vous vous aiderez ensuite entre groupes altruistes voisins, et vous apercevrez que les gens de votre groupe vous apporterons ce que vous n'avez pas.

Enfin, il y a une raison si vous êtes là où vous êtes. Devoir quitter une région dangereuse par exemple vous permettra de sauver des gens en les prévenant en avance, et en les sauvant le moment venu.

La taille du groupe devrait être réduite (mais ce n'est pas une généralité). S'il faut se cacher, moins de 8 personnes vivants retirés dans la nature, apprenant à se nourrir de plantes sauvages, les insectes, etc. (tout ce qui ne se plante pas pour être mobile). Mais n'oubliez pas, ce n'est pas moi qui sait mais vous!

Regardez aussi quelques conseils dans la gestion de groupe, la résolution des conflits, le mode d'organisation, etc. Ça sera toujours des idées qui aideront à prendre les décisions sur place.

Pendant l'apocalypse

Dans la page précédente, nous avons vu que tous les 3600 ans une sorte de naine rouge 4 fois plus massive que la terre, Nibiru (encore appelée planète X, planète 9, Hercolubus, Absinthe, dragon rouge, etc.), passe dans le système solaire entre la Terre et Vénus. A cause de son fort magnétisme, Nibiru provoque l'échauffement de notre noyau terrestre, provoquant séismes, volcanisme, réchauffement climatique observés actuellement. Si Nibiru mets plusieurs années à s'approcher (le réchauffement allant crescendo), le gros des catastrophes est concentré sur 4 mois :

7 ans après le premier passage, Nibiru refait un second passage encore plus destructeur.

Le danger viendra de 3 choses :

Regardons comment éviter les événements de l'apocalypse.

Accès aux ressources difficiles, sols pollués devenus stériles, réacteurs nucléaires à l'air libre et en fusion, rendront compliqué (mais pas impossible grâce à l'entraide) la survie des populations. Les problèmes au début seront plus posés par les autres hommes que par mère nature. Pas grand chose à faire si ce n'est se cacher le temps que les hiérarchistes s'entretuent.

Nous verrons où se trouver lors des catastrophes (plus de 200 m d'altitude et plus de 60 kms des côtes, dehors dans un endroit dégagé, dans une tranchée d'1 m de profond pour l'ouragan, recouverte d'une tôle légère pour les petits météorites).

Nous établirons un plan général de survie avec présentation des refuges sécurisés RAS (pour passer les évènements), du BOB (sac à dos de survie pour rejoindre sa zone refuge) et la BAD (Base Autonome Durable à plus de 500 m d'altitude pour ceux qui voudraient construire quelque chose de pérenne pour franchir le 2ème passage) pour recommencer à vivre en autonomie une fois que tout se sera tassé.

Le Morvan sera l'endroit en France le moins exposé aux séismes et autres dangers, le massif central mais à plus de 50 kms des volcans. Les autres endroits (hors ceux exposés aux tsunamis) ne seront pas forcément mortels à condition de s'adapter aux risques (les séismes, les ouragans, les éboulements en montagne et autres se passent plutôt bien du moment qu'on connait les bons réflexes à adopter).

Redevenir autonome

Plusieurs techniques peuvent être intéressantes à connaitre quand on doit tout rebâtir.

Survivre dans la nature

Comment faire survivre un homme moderne lâché d'un coup dans la nature.

Savoir identifier ses besoins primaires pour survivre (3 secondes sans faire gaffe, 3 minutes sans respirer, 3 heures sans abri, 3 jours sans boire, 30 jours sans manger, 3 mois sans amis).

Nous verrons les techniques de bases, pas si nombreuses que ça à connaître, pour être en autonomie nomade sans base fixe.

Alimentation

Tous les petits savoirs que nos parents avaient mais que nous avons perdu. Il nous faudra aussi retrouver un savoir plus ancien, celui des chasseurs-cueilleurs, perdu au néolithique il y a 6 000 ans (l'agriculture et les villes). Si nous sommes agriculteurs depuis 6 000 ans en France, ça fait 7 millions d'années que nous sommes nomades... Manger des plantes sauvages (pissenlit, ortie, violette, plantain,massette, jeune pousses de pin) et des insectes, ver de terre sera un bon départ pour la survie. Quelques années après, un fois que les bandes se seront entretuées, nous commenceront à planter des pommes de terre (bien adaptées au futur climat sans beaucoup de soleil), à élever des poules et des chêvres.

Vêtements

Nous verrons ici quel type de vêtement sera le plus adapté à la survie, et comment les refabriquer.

Bâtiment

La vie dans la nature est censée être temporaire, il faut rapidement reprendre une base sécurisée.

Comment réparer sa maison, construire, faire la plomberie, l'électricité, etc. Toutes ces choses qu'en cas de survie il nous faudra savoir faire nous même.

Page suivante - Survie spirituelle

Pour ceux qui ne se sentent pas bien dans le système actuel, qui sont mal à l'aise avec tous les enfants morts par les bombes que leurs impôts ont payé, et qui veulent permettre à la terre de respirer de nouveau, il faudra accompagner cette dernière dans son augmentation de plan vibratoire (l'ascension), ce sera le prochain monde, ouvert à la grande fraternité de l'espace.

Nous parlerons aussi du changement spirituel que nous devons faire pour passer le tri des âmes afin de continuer notre progression sur terre ou être exilé sur une autre planète école ou prison.

La spiritualité à acquérir et à développer est donc la partie la plus importante du survivalisme apocalyptique.

Si vous apprenez à survivre physiquement (ce que vous apprends cette page) mais que 3 ans après vous soyez mangés par des ET reptiliens, ça n'aura servi à rien!

Pour en savoir plus...

Le site des moutons enragés, dont cette page résumant très bien les notions de base.

à suivre...


Retours aux menus supérieurs