Menu du site

Nature Humaine
Organisations humaines>Langues>adam>Histoire de nusi

Première version: 2017-03-21
Dernière version: 2017-05-13

Histoire de nusi, jumelle imaginaire de la terre

Sommaire de la page


Préambule

Voilà une petite histoire rigolote que je me suis amusé à mettre en ligne sur le forum "l'atelier".

Le but est de s'inventer un idéomonde, avec ses légendes. Je me laisse prendre au jeu !

Nusi est une planète imaginaire, qui ressemble beaucoup à la terre. L'époque actuelle de la planète nusi est la même que celle que nous vivons, tout est identique, c'est la manière d'arriver à ce moment qui diffère.

Quand je dit qu'elle ressemble à la terre, c'est que la planète nusi est ronde et non plate, que les am, des animaux intelligents ressemblants aux hommes y vivent, qu'ils ont eu un messie nommé jesu 2017 ans aupravant dont la naissance supposée sert de supprot à leur calendrier. 1 969 ans après la naissance de leur prophète ils ont réussi à atteindre le satellite de nusi, nommé "iu" (l'équivalent de notre lune).

Les dirigeants de ce monde sont des am, et non des extra-terrestre reptiliens déguisés en am. Par contre, les dirigeants ont réussis à accaparer 99% de la richesse dans les mains de 0.001 % de la population en s'entendant entre puissant contre le peuple, en abaissant volontairement le niveau d'éducation des masses populaires, alors que sur terre ce fait n'est arrivé que par hasard, il n'y a pas eu de complots ou quoi que ce soit pour arriver à ce résultat.

Sur nusi, les journaux d'informations sont détenus comme sur terre par 4 principaux milliardaires, qui s'entendent pour ne parler au peuple que des choses superficielles. En effet, sur nusi, le patron est capable de virer l'employé qui ne fait pas ce qu'on lui dit. Alors que sur terre, même si 4 milliardaires détiennent 80% de l'information, ce la n'a pas d'impact sur les journalistes qui restent libres et indépendants et informent le public de tout ce qu'il se passe, même si leur patron n'est pas d'accord.

Les régles physiques sur nusi diffèrent légèrement de la terre. Sur Nusi, les métaux ne fondent qu'à haute température, alors que le papier brûle rapidement. Ces lois diffèrent donc de la terre, où le papier est incombustible alors que le métal s'enflamme pour un rien (voir l'effondrement de l'empire state building à cause des flammes alors que le passeport du terroriste n'a pas été touché).

D'autres incongruités ont lieu sur nusi, comme le fait que les mythologies sumériennes sont la réalité, alors que les livres d'histoire ne sont que des histoires inventées. Sur la terre c'est le contraire.

Sur nusi, quand il y a des tsunamis, les eaux se retirent sous l'effet d'une onde de dépression avant de revenir tout dévaster sous l'effet d'une onde de surpression. Sur terre, c'est un dieu barbu qui écarte les eaux à la main, pas de surpression.

Et pour rester dans le coin, c'est pour respecter des anciennes croyances que les dirigeants de nusi ont choisis d'implanter la capitale de leur futur gouvernement mondial sur la ville la plus instable géopolitiquement. Alors que sur terre, c'est tout à fait au hasard que Jérusalem est décrite par Jacques Attali comme une belle capitale mondiale.

Voilà Smile, après ce petit préambule rigolo attaquons l'histoire de nusi.

L'univers de nusi a déjà plus de 10 milliards d'années quand la planète nusi se forme.

La vie sur les planètes préexistantes a largement eu le temps d'éclore, les cellules de s'associer entre elles par la coopération pour former des organsimes vivants (comme le corps humain par exemple), ces organismes de coopérer avec d'autres organismes pour former des civilisations.

Ces civilisations ont largement pu développer le voyage interstellaire proche (d'étoile à étoile, par exemple de Sirius au système solaire) et ascensionner dans les dimensions supérieures.

Si la plupart des civilisations adoptent un développement communautaire altruiste (coopération), certaines ne se développent que par la prédation et l'exploitation d'autrui dans une lutte incessante, dans une société hiérarchiste égoïste (compétition). Les 2 types d'Extra-terrestres ont influés sur le destin des am.

Nusi est à ce point de vue complètement différente de la terre. Dans notre univers réel, il ne s'est rien passé pendant 14 milliards d'années, et c'est seulement sur le dernier milliard d'années que la vie s'est formée sur terre, cas unique parmi les milliards de milliards de systèmes stellaires de l'univers.

Nusi est une super planète laboratoire, la douceur de la vie favorisant le foisonnement des espèces, et les catastrophes régulières provoquées tous les 3 600 ans par le passage de la planète Nibilu (une des planètes du systèmes stellaire de nusi) favorisant les nouvelles formes de vie, très adaptatives.

A chaque passage de Nibilu, les continents se déplacent et modifient les conditions de dépôts sur les sols calcaires, ce qui explique les nombreuses strates rencontrées sur les falaises calcaires.

Nous sommes donc là complètement différents de la terre, où certes il existe une planète 9 très massive à l'orbite de 7 200 ans, mais cette planète 9 n'agit pas sur la terre. Ce n'est qu'un hasard si les sumériens, les mayas et les indiens hopis parlent dans leurs histoires inventées d'une planète Nibiru qui revient semer le chaos tous les 3600 ans.

Il n'y a non plus pas de strates calcaires sur les falaises terrestres, les dépôts sont progressifs au cours des millions d'années sans gros changements notables.

Vraiment prenant ces univers parallèles, je me régale Smile

Les ET altruistes développent sur nusi les espèces vivantes les plus prometteuses, plusieurs espèces devenant intelligentes avant de subir une extinction suite à de nouvelles conditions de vie. Nous allons voir l'histoire du dernier avatar de ces essais, un primate bipède de la planète terre, nous les humains. Cette histoire va des débuts de l'amélioration humaine par des ET altruistes il y a 7 millions d'années, jusqu'à la chute du nouvel ordre mondial avant 2025.

Sur nusi en 2017, 70% des am ignorent encore la présence ET depuis des millénaires. Les ams ont bien vus en 1991 les survols de leurs autoroutes par de grands triangles lumineux grand comme un terrain de football, triangles qui ensuite déposés en accélération et vitesse les meilleurs avions de chasse nusiens. Ils ont bien vus en 2014 le survol de leurs centrales nucléaires et des terrains militaires nucléaires les plus protégé de leur pays.

Mais les ams sont des êtres crédules et dressés pour ça. Ils ont donc cru leurs médias quand ces derniers les ont assuré que les appareils de 7 m de large, capable de voler 1 h en stationnaire puis de déposer les hélicoptère kasel de l'armée, n'étaient en fait que des petits jouets miniatures de 8 min d'autonomie tenant dans la main, et que donc il n'y avait pas de danger.

Sur terre, il n'existe évidemment pas d'extra-terrestres puisque la vie n'existe que sur terre. Là encore les 2 planètes sont complètement opposées. Il n'y a donc eu aucun survol des autoroutes belges en 1991, même si une hallucination collective a pu faire croire que les journaux de TF1 en avaient parlé à l'époque, ni non plus 34 survols des centrales françaises d'octobre à novembre 2014. Si ça s'était produit, les journalistes indépendants et intègres terrestres en auraient parlé à la télé. Preuve s'il en est que les ET n'existent pas ! Smile

Il y a plus de 7 milions d'années, sur nusi, les ET altruistes modifient progressivement le génôme de primates pour le faire accéder à la conscience.

Il y a 5 millions d'années, une espèce ET hiérarchique, les reptiliens laksasas de Silius, s'installent sur nusi pour ses ressources minières.

Sur nusi, ils découvrent un primate bipède déjà modifié par les zétas, organisé en groupes de chasseurs-cueilleurs. A partir de ce primate, les reptiliens créent par génie génétique am apilis, un esclave destinés aux mines. Au passage, 2 cerveaux sont rajoutés, le conscient pour exécuter des tâches relativement complexes, et le subconscient pour empêcher la télépathie et le souvenir des vies antérieures, en plus du cerveau inconscient d'origine. Cela dans le but de duper/contrôler plus facilement les esclaves.

Une société hiérarchique est mise en place, où les esclaves doivent obéir à une caste intermédiaire, caste de chiens de berger (roi et sorcier) qui est aux ordres de leurs maîtres reptiliens qu'ils prennent pour des dieux.

Les reptiliens envoient une petite population d'esclaves apilis sur la planète Nibilu pour extraire du sous-sol et des mers l'indratium, un métal permettant l'antigravité, très utile aux voyages spatiaux de la technologie reptilienne.

Grâce à une forte cohésion clanique et la présence d'une majorité d'égoïstes, les reptiliens parviennent, il y a 3 millions d'années, à évoluer vers une dimension supérieure, laissant sur place les artefacts de leur technologie, comme un enfant abandonne son vélo pour une mobylette. Les reptiliens altruistes ont été exclus de cette ascension (transférés vers d'autres civilisations), il n'y a donc plus que des égoïstes dans la nouvelle société reptilienne.

Là encore, aucun lien avec la terre. A cette époque sur terre, les homo habilis sont resté des singes inchangés pendant des millions d'année, entre -7 et -1 million d'années, même si la science ne comprend pas comment les australopithèques se transforment brutalement en habilis du jour au lendemain. Ce genre de transformation doit prendre normalement des millions d'années (pour exemple, les requins restés inchangés en 200 millions d'années).

Après la disparition du pouvoir centralisé reptilien qui maintenait les am apilis nusiens en esclavage, ces derniers retournent dans l'organisation naturelle chasseurs-cueilleurs coopératifs respectant la nature, aidés en cela par :

Les croyances laksasas ont laissé des traces dans les civilisations am avec la religion de la déesse mère, représentant Silius (l'étoile des laksasas). Les chasseurs-cueilleurs sont conseillés par des chamans, en contact avec les entités supérieures, qui font évoluer les anciennes croyances.

Sur terre, on retrouve l'histoire des raksasas dans les védas indiens, ainsi que partout dans le monde la religion de la terre mère. Mais ce n'est qu'un hasard, car ces peuples n'ont jamais communiqués entre eux. Surement le cerveau humain qui génétiquement va écrire les mêmes mythes.

Sur Nibilu, les am apilis émigrés de la terre mutent (sous l'effet de leur nouvel environnement et de leurs manipulations génétiques) pour devenir les Anunaki. Ils créent une société technologique avancée, en utilisant les artefacts reptiliens bien plus nombreux que sur nusi. Ils reproduisent le mode de domination hiérarchique reptilien.

Ils sont plus grands (3m à 3m50) et musclés, peau livide (plus besoin de mélanine loin du soleil) et potentiellement immortels (sarcophages régénérateur et suppression génétique de la télomérase). Leur taux de reproduction est faible, et le nombre d'individus limité à 500 000 individus.

Dans notre monde, ces choses seraient impossibles, car seule la terre est apte à recevoir la vie.

En -450 000, l'avancement de la technologie Anunaki leur permet d'atteindre les planètes du soleil, dont nusi, durant les quelques années où Nibilu traverse le système solaire.

Le but est de trouver principalement de l'indratium et de l'or, 2 métaux très utilisés dans la technologie reptilienne récupérée par les Annunakis. Sur nusi, ils ne trouvent pas d'indratium, par contre les réserves en or dépassent leurs espérances. Ils positionnent des vaisseaux mère en orbite autour de l'équateur, avec des navettes reliant les bases nusiennes qui doivent se trouver proches de l'équateur. L'or est accumulé dans ces bases pendant 3600 ans, puis acheminé de nusi vers Nibilu durant les 3 à 5 ans où le voyage est possible.

Les Anunaki, descendants des apilis nusiens, ne sont plus adaptés au climat de nusi. Les basses classes sociales, qui travaillent durement dans les mines, se révoltent. Les anunakis modifient alors le génôme d'apilis (un de leur gibier) pour en faire un robot biologique bien docile, neâdedal.

Pour la petite histoire, le premier neâdedal, Adama, passe allègrement les tests d'obéissance servile en ne mangeant pas les fruits qui lui sont interdits. Les annunaki conservèrent 3 neâdedals, Adama, Ev et Lilid, dans une cage de zoo, qui a donné le fameux eden terrestre des religions nusiennes. Ev et Lilid seront engrossées de force par Enki, un anunaki "zoophile" dont l'emblême est le serpent. Enki sera puni pour sa sexualité "contre-nature" par les autres anunaki et Ev et son fils hybride Adam jetés hors de leur cage. A peu près correctement décrite dans le récit de la première civilisation connue de l'histoire nusienne, les sumeliens, cette histoire est complétement déformée 1 000 ans plus tard lors de sa retranscription dans la genèse, le livre fondateur de ce qui est encore sur nusi la religion dominante...

L'histoire de nusi se rapproche sur ce point de la terre, sauf que sur la terre, tout le monde sait que ce sont des histoires inventées (à part les dirigeants comme Macron qui font un discours devant une pyramide à 666 facettes, chiffre lié au pur hasard).

Par contre, il est vrai que si l'accident australopithèque - habilis est une épine dans le pieds du Darwinisme qui ne sait pas expliqué un changement si brutal (d'où la toujours recherche des 4 chaînons manquants), l'accident génétique habilis - néanderthal seulement 6 millions d'années plus tard affolent les chiffres de probabilité qu'un tel événement se reproduisent 2 fois d'affilée.

Les ET altruistes seda, qui n'avaient pas aimé voir leur création apilis ainsi dénaturée, modifient le génôme des Neâdedaliens pour les rendre plus intelligents et rebelles, donnant l'am sapiîs (l'am actuel).

Pour faire le corollaire avec la terre, l'apparition brutale d'homo sapiens (toujours sans chaînon manquant), si différent de néanderthal, et contenant 25% de son génome qui n'appartient à aucune espèce connue, est là aussi un défi pour la raison scientifique, qui préfère éviter soigneusement le sujet ! Smile

De -300 000 à -200 000, les sapiîs sont confinés dans les civilisations du proche orient (groupes d'humains regroupés dans des enclaves, les uns travaillant dans les mines, les autres au service des anunakis qui sont considérés comme leurs dieux). L'excédent de population est relâché dans la nature, ce qui donnera lieu aux grandes migrations de peuplement de la terre par des groupes de chasseurs-cueilleurs. Neâdedal dans un premier temps, puis sapiîs.

sapiîs est cependant plus observateur que Neâdedal, et s'aperçoit que ses "dieux" anunakis peuvent saigner, vieillissent. De nombreux groupes humains se révoltent (quelques bombes atomiques furent lâchées sur des villes rebelles, comme Sodom et komol).

A la suite d'Enki, il y aura beaucoup de viols d'am femelles par les Anunakis au cours de l'histoire, donnant des hybrides (comme le sumelien kilkamej, les demi-dieux elkul ou Ajil, les géants enterrés sous les tertres, koliad, etc.).

Chaque groupe d'être humain est contrôlé par un Anunaki, qui instaure une caste dirigeante (souvent des hybrides de son sang) pour contenir le peuple et ses rebellions (le principe des chiens de berger) dans une organisation hiérarchique pyramidale. Le pouvoir est aidé par la technologie et la connaissance supérieure Anunaki.

Ces civilisations accumulent toujours plus d'or dans leurs temples (qui est aussi la demeure du dieu local, avec ses serviteurs qu'on appellent prêtres et ses appartements privés appelés "saint des saint"). Les fidèles apportent aussi leurs offrandes de nourriture pour alimenter le dieu et ses serviteurs.

Comme les Anunakis ne peuvent se battre entre eux (ils sont trop peu nombreux pour ça) ils se servent des ams pour mener leurs luttes de pouvoir à leur place.

Les Anunakis adoptent un comportement schizophrène qui se retrouve dans les religions qu'ils imposent à l'humanité : il faut réguler la population am (tabou du sexe) pour éviter que les ams ne deviennent trop nombreux et deviennent incontrôlables (la première hantise des maîtres dans une organisation hiérarchiques, ils sont largement minoritaires face à la base). Mais en même temps ils doivent encourager les ams à se reproduire pour prendre le dessus sur les armées de leur concurrent Anunaki voisin.

Certains anunakis prennent la grosse tête et instaurent le monothéisme, chassant avec férocité les prêtres/serviteurs des autres dieux anunakis pour priver ces derniers de leur pouvoir. C'est le début de la centralisation. Dans leur folie des grandeurs / soif de domination, ils se rebellent même contre l'empereur Anu de Nibilu, devenant des renégats combattus par le pouvoir Nibilien et ses anunakis loyalistes (fidèles à l'empereur Anu, ce qui n'en fait pas des gentils pour autant...).

Je résume assez vite une histoire de lutte de pouvoir qui s'est soldée au niveau am par des milliards de morts humains, et qui continue actuellement...

Pour faire le parallèle avec la terre, ça ressemble encore une fois avec nos mythologies, mais pas besoin de dieux, nos dirigeants sont suffisamment fous pour se battre entre eux via leur population. Gilgamesh, Hercule, Goliath ne sont que des mythes, et c'est toujours notre cerveau qui fait que des civilisations jamais en contact aient les mêmes. On a certes retrouvés des ossements de géants de 2,5m sous les tertres américains, les journaux de l'époque en ont parlé à chaque fois qu'un nouveau était découvert, mais ces squelettes ont aujourd'hui disparus, preuves qu'il s'agissait surement d'un canular. Quand à l'or, si l'homme l'a toujours creusé, c'est que, bien ,euh, surement encore un truc écrit dans notre ADN du cerveau ?

Chaque passage de Nibilu fait bouger fortement les plaques continentales, et les Anunakis sont obligés tous les 10 000 ans de reconstruire de nouvelles bases plus proches de l'équateur. Les anciennes bases disparaissent parfois sous les eaux, donnant lieu aux légendes de l'Atlantide, Lémurie, Mu, Hyperborée, etc.

Ces civilisations disparaissent aussi du fait de l'effondrement économique lors des passages de Nibilu, de l'envahissement d'un peuple adverse, des changements climatiques. Il reste aujourd'hui sur nusi ces ruines gigantesques, ces pierres de dizaines de tonnes aux formes bizarres mais malgré tout jointées parfaitement, ayant résistées à tous les cataclysmes produits depuis des milliers d'années.

Pour faire le parallèle avec la terre, on retrouve chez nous aussi des ruines énigmatiques qu'on est incapable de reconstruire (par exemple les blocs de 1200 tonnes de la plateforme de Baalbeck), mais là encore pas de dieux, des gardiens de chèvres, il y a 3 600 ans, ont inventé le cuivre pour en faire des burins, et grâce à ce burin frappé avec des cailloux, à pu construire en 20 ans la grande pyramide, et taillant au micromètre près des blocs de granits aux formes antisismiques. Les spécialistes égyptologues sentent bien qu'il y avait plus qu'un burin de cuivre (qui se déforme au moindre choc, surtout sur du granit ! ) mais comme ils le disent, si les monuments existent, c'est qu'il a été possible de les construire, par les gardiens de chèvres évidemment.

Sous la pression démographique humaine, les anunakis ont de plus en plus de mal à garder les contrôle des ams.

En -8500, le passage de Nipilu se révèle très dévastateurs (un tsunami gigantesque qui au fil des déformations deviendra un déluge universel) et les Anunakis perdent le contrôle des civilisations ams restantes. Ils vivent désormais cachés dans le saint des saints des temples, protégés par les rois et les élites.

Nusi leur apparaissant désormais trop dangereuse, l'idée vient d'utiliser une caste am de serviteurs serviles, les iluminadi, qui auront un culte secret pour leurs dieux anunakis et la jeunesse éternelle. Ces iluminadis, placés dans l'ombre au dessus des rois et des élites, remplacent leurs dieux quand les derniers anunakis s'envolent en -1 600. La mission des iluminadis est de continuer la collecte de l'or, en attendant le prochain passage anunaki.

Pour augmenter la productivité, la sédentarité est imposée par la force aux ams : la révolution néolithique (à la même époque du coup que sur terre, mais chez nous ce mode d'asservissement performant s'est imposé par hasard). Pour cela, les anunakis ont autorisé les ams à se servir de l'écriture.

Certains anunakis rénégats fondent leur propre civilisation, en demandant de développer les techniques guerrières pour envoyer les armées combattre les anunakis lors de leur retour. Mais la plupart des iluminadis restent fidèles à leur dieu et à l'empereur Anu de Nipilu.

Pour contrer la toute puissance des iluminadis, les ET altruistes envoyèrent régulièrement des prophètes réveiller les ams. Malheureusement, les iluminadis ont toujours su infiltrer les rangs des fidèles et réécrire le message à leur avantage.

Les ams évoluent bon gré mal gré au cours des 3600 dernières années, mais doucement à cause de la domination hiérarchique, avec de nombreux retours en arrière. Une partie des iluminadis cherchent à augmenter la technologie, ce qui engendrera les révolutions des années 1780 (comme sur la terre avec les révoltes francs-maçonnes des USA ou de la France, juste histoire de renverser les tyrans pour les remplacer).

Ces révolutions sur nusi ont permis de faire des progrès scientifiques considérables, mais aussi de remplacer les anciennes religions par l'athéisme scientifique.

Depuis 1970, l'idée de religion étant morte chez la nouvelle génération am, la destruction de l'éducation a pu commencer, afin d'annuler la liberté des esclaves.

En 1920, au lendemain d'une guerre généralisée sur nusi, 2 superpuissances dictatoriales prennent places. La chute volontaire d'une des 2 superpuissances annule la compétition pour savoir quel tyran était le meilleur, et ne nécessite plus de redistribuer le bien être social au peuple. Une dictature mondialisée commence à se mettre en place sur nusi, de manière feutrée, progressivement. Tous les clans iluminadis de la planète y travaillent, laissant temporairement leur guerre de pouvoir de côté.

La superpuissance envahit la planète nusi en imposant une "démocratie". Ce n'est pas comme sur la terre où le mot démocratie veut dire que c'est le peuple qui décide. C'est ce qu'ils font croire aux ams mais ces derniers, plus bêtes que les humains, ne voient pas qu'ils ne décident de rien du tout.

Les esclaves peuvent choisir entre 2 personnes la marionnette qui les représentera, cette marionnette faisant ce que lui dictent les iluminadis au dessus et qui ont autorisé cette marionnette à se présenter aux élections. Si les iluminadis tirent un peu trop sur la corde, le peuple am vote pour l'autre marionnette, qui continuera à appliquer le programme des ultra-riches. En cas de révolution, une autre marionnette des iluminadis prendra le pouvoir.

C'est donc là encore complètement différent de ce qu'il se passe sur la terre, où on est dans une vraie démocratie. Le peuple est formé de gens super intelligents, avec une éducation au top, et surtout parfaitement informés par les médias indépendants et intègres qui leur permettent de choisir le bon candidat en ayant toutes les clés en main. Il y a des partis, où les gens les plus intelligents, qui ne recherchent pas le pouvoir, vont présenter aux élections le gars qu'ils estiment le plus capable. Partant de là, les médias vont à leur tout faire leur tri, et ne parler que des 2 seuls candidats qui valent vraiment le coup, et qui du coup se retrouvent au second tour final des élections. Les humains, dont le travail ne prends pas tout le temps ni toute l'énergie, ont à loisir le soir en rentrant du boulot d'éplucher tout le programme des candidats, et ainsi de déterminer qui sera leur roi. La durée de présidence du roi est limité, et si au bout de 5 ans il n'a pas appliqué son programme, il est alors possible de voter pour quelqu'un d'autre. Si au bout de 5 ans le remplaçant n'a toujours pas appliqué le programme (mais ce cas ne s'est jamais produit dans l'histoire humaine), et bien le peuple élira quelqu'un d'autre. Nous, les humains, sommes bien plus intelligents que les ams, tout est prévu chez nous.

En 1983, une chose extraordinaire se déroule sur Nisu. La planète Nibilu, dont les élites ont gardé la traces mais dont ils cachent l'existence au peuple, est de retour. L'astronome qui l'a découverte publie sa découverte dans les journaux.

Mais au bout de 3 jours, le président legan pose un décret interdisant de parler de cette planète. L'article est retiré, l'astronome est assassiné. Un autre astronome cherche en 1991 à dévoiler cette planète, mais il est assassiné lui aussi.

Il y a eu une histoire similaire sur la terre, mais l'article de 1983 était une fausse alerte, il n'y avait pas de planète. Les astronomes se sont aussi suicidés, mais juste parce qu'ils étaient mal dans leur peau.

La civilisation nusienne, qui avait malgré tout atteint un pic de civilisation lors des années 1970, va brutalement se transformer. La bipolarité disparait avec la chute voulue de la seconde super puissance, la dérégularisation à outrance et les abus visibles des dirigeants. C'est la fin du monde, on n'en a plus rien à foutre si le peuple se révolte! C'est même ce qu'on veut pour instaurer la loi martiale dans les démocraties.

Prochainement, nusi devrait être en partie ravagée par le premier passage de Nibilu.

(s'il y a une seule à retenir de cette histoire, c'est celle-là ) :

La rotation de la planète Nusi est arrêtée lors du couplage magnétique entre Nibilu et Nusi quand elles sont au plus près (le soleil reste fixe dans le ciel). 3 jours ou 1 semaine après, les 2 planètes se libèrent brutalement tandis que Nibilu poursuit son voyage derrière Jupidel. A ce moment, la croûte nusienne se déplace rapidement, provoquant des tsunamis de 200 m de haut à 60 kms des côtes, simultanément à des séismes records (sortir des maisons). Rapidement, les changements de températures s'équilibrent par un gigantesque ouragan généralisé (vents de 300 km/h).

Ce qui va conduire sur nusi à instaurer un nouvel ordre mondial, une théocratie dominée par le borgne Odî, le dernier anunaki survivant de la nusi. Ce nouvel ordre mondial va s'effondrer rapidement.

Ensuite la planète nusi va augmenter son niveau vibratoire (les capacités psychiques des ams vont augmenter, leur vie sera plus longue). Les ams d'orientation spirituelle altruiste, c'est à dire à haut niveau de vibration, pourront suivre cette élévation. Les égoïstes, vibrant plus bas, resteront en arrière et devront continuer leurs cycles d'incarnation sur une autre planète égoïste.

Au final, les ams se sont libérés de l'esclavage grâce à l'effondrement de leur monde, un mal pour un bien au final !

Là c'est le futur, on ne sait donc pas si l'histoire de la terre va ressembler ou non à celle de sa jumelle nusi. Qui sait !

Pour ceux qui auraient aimé ce monde imaginaire, vous pouvez détailler les parties qui vous intéressent à partir de cette adresse :

http://arnaud.meunier.chez.aliceadsl.fr/fr/divers/nathum/hist.html

Pour ceux qui aiment les liens entre la réalité et la fiction, quelques faits que la science n'arrivent (ou n'essaient pas) d'expliquer :

http://arnaud.meunier.chez.aliceadsl.fr/fr/divers/nathum/fait/hist.htm

à suivre...


Retour menu sup