Menu du site

Nature Humaine (amocalypse)
Vie>Développement des communautés

Première version: 2014-10-27
Dernière version: 2018-02-13

Développement des communautés

Sommaire de la page


Préambule

Rappel des avertissements préalables sur les sources des infos de cette partie.

Les communautés se développent, techniquement et spirituellement.

Evolution des êtres vivants - communautés

Le big bang a lieu il y a près de 15 milliards d'années, les premiers systèmes solaires de notre galaxie se forment il y a au moins 14,5 milliards d'années (pour des galaxies proches de nous).

Au fil des millions d'années qui s'écoulent, les êtres vivants se complexifient, certaines espèces deviennent intelligentes et forment des civilisations. Ces organismes ont tous la faculté d'avoir des membres préhensiles pour manipuler des outils et dépasser leurs limites physiques.

Les civilisations s'écroulent lors des catastrophes cosmiques (astéroïdes, collision de planète, variation climatique) mais ça repart à chaque fois, jusqu'à ce qu'une civilisation devienne assez sage pour adopter le mode coopératif et travailler tous ensemble pour le bien-être de la communauté et leur développement spirituel. Ils cherchent alors à rencontrer d'autres civilisations pour s'enrichir mutuellement, ou pour étudier des espèces d'autres planètes par intérêt scientifique ou spirituel (essayer de comprendre le grand dessein de Dieu), comme nous le faisons quand nos explorateurs s'enfoncent dans la jungle.

Sortie de la planète mère - découverte de l'espace

Les organismes évolués spirituellement et scientifiquement découvrent les lois physiques de l'univers. Ils découvrent le voyage spatial vers les planètes proches, facilité ensuite par le voyage interdimensionnel (passer dans la dimension supérieure augmente la vitesse possible dans l'espace). Malgré tout, les voyages se limitent aux systèmes stellaires proches.

Ces voyages interstellaires leur permettent le déplacement d'espèces menacées sur des planètes plus appropriées, ou encore la surveillance des divers mondes habités pour suivre leur évolution, comme nos scientifiques qui peuvent passer plusieurs années à se geler les miches pour observer une colonie de pingouin.

Une grande communauté d'espèces intelligentes altruiste émerge, la grande confrérie pour notre secteur de la galaxie.

Sociétés hiérarchiques

Certaines espèces ne suivent pas le mode coopératif, et fonctionnent en mode hiérarchique. A savoir qu'une minorité détient le pouvoir et oriente la société dans les intérêts personnels de la classe dirigeante (mode de nos sociétés humaines actuelles). Le développement est beaucoup plus long, mais il arrive de temps à autre qu'un roi rassemble suffisamment les suffrages, manipule mentalement suffisamment ses sujets pour donner une impulsion patriotique et développer le développement spatial, en général pour asservir les autres planètes, faire de leurs habitants des esclaves et piller leurs ressources.

Ces civilisations égoïstes ont perdu le dialogue avec leur âme (car la télépathie enlève la possibilité de mentir à son prochain, de cacher des complots, etc.), et raisonnent au niveau individu au lieu de communauté. Persuadés que tout s'arrête après la mort physique, ils ne pensent pas à améliorer le monde dans le but d'en profiter lors de leur prochaine incarnation.

Ces civilisations égoïstes sont minoritaires dans l'univers, et bien inférieures en pouvoir aux premières civilisation altruistes (appelées les civilisations primordiales, qui sont plusieurs dimensions au-dessus de nous et agissent de concert avec les EA concernant le destin du monde). Tout comme nous laissons le lion tuer la gazelle, ils les laissent faire au nom de la non-intervention, mais toujours dans certaines limites.

Ascension des espèces

Quand une espèce comporte suffisamment d'individus de même orientation spirituelle (altruiste ou hiérarchiques, bien que cette orientation spirituelle soit limitée, seules les plus basses dimensions étant accessible) ils peuvent provoquer l'évolution de toute la planète et des individus de même orientation dans la dimension supérieure. Les individus restés en arrière, privés d'énergie vitale, finissent leur vie dans la dimension de la planète qui se meurt et vont se réincarner sur d'autres planètes écoles.

Mort des étoiles

L'étoile ayant vu naître la civilisations finit par disparaître, et les organismes vivants sont emmenés par la grande confrérie sur d'autres planètes d'autres systèmes stellaires. Les civilisations avancées sur des dimensions bien plus élevées ne sont même plus impactées par cette disparition.

C'est ainsi que de nombreuses étoiles avaient déjà disparu lorsque notre système solaire se forma, relativement récemment dans l'histoire de notre univers (plus de 8 milliards d'années après le big bang). Mais les civilisations ET étaient déjà nombreuses à assister à la naissance de notre soleil.

Développement de la vie - concurrence et coopération

Dans la nature, 2 gros schémas de survie et de développement existent, nous les rencontrerons tout le long de cette page. Il s'agit de la stratégie de développement. Soit le modèle de la communauté/coopération (modèle du service envers autrui), soit le modèle pyramidal de domination hiérarchique (la loi du plus fort, service envers soi).

C'est le modèle hiérarchique qui prédomine sur terre actuellement, et qui l'amène à sa perte. Le capitalisme établit que si les forts augmentent leurs richesses, ceux d'en dessous bénéficient aussi des miettes de cette croissance. Et que le marché s'équilibre naturellement pour s'auto-ajuster. Ca fait 50 ans qu'on voit que ce modèle n'est pas vrai.

Si le modèle coopératif s'équilibre par une auto-gestion et évite les crises, le modèle hiérarchique n'est qu'un rapport de force constant ponctué de nombreuses crises de rééquilibrage, empêchant l'émergence d'une intelligence supérieure (la majorité meurt régulièrement faute de s'être auto-limité en accord avec l'environnement). Comme exemple, les lemmings qui croissent de manière incontrôolée dans la prairie, entrainant au fil des années une hausse progressive des prédateurs, qui finissent par manger la plupart des lemmings. La majorité des prédateurs meure, jusqu'à ce que la population lemmings se reconstitue au bout de 3-4 ans et que recommence le cycle.

Dans l'univers, c'est le modèle coopératiste qui est le plus nombreux et le plus puissant, car le modèle hiérarchique freine l'éclosion spirituelle (voir au contraire tends à le cacher).

Histoire des civilisations Extra-Terrestres (ET)

Histoire de l'univers avant le système solaire

Le système solaire s'est créé il y a presque 5 milliards d'année, alors que l'univers existait déjà depuis 2 milliards d'années. Le système solaire est donc très jeune comparé à d'autres étoiles de l'univers. Pendant ces 2 milliards d'années, sur d'autres planètes d'autres sytèmes stellaires et d'autres galaxies, des êtres intelligents ont évolués puis se sont éteints. Certaines civilisations ont atteint un niveau de coopération tels qu'ils sont arrivés à obtenir un niveau technologique et une entente leur permettant de quitter leur planète d'origine pour explorer d'autres mondes. Ils ont finis par rencontrer d'autres civilisations. Le but de ces êtres compatissants pour la vie est de rencontrer d'autres formes d'intelligence pour sortir grandies de ces rencontres.

Ils respectent les règles de libre arbitre pour laisser les espèces se développer et leur donner une chance d'atteindre un niveau supérieur de conscience.

Au bout de quelques temps, des extraterrestre venus d'une planète lointaine on mis sur la terre des espèces pour regarder leurs évolutions. Quand des impasses se produisaient, les espèces étaient détruites massivement et le cycle repartait.

Mais ils ont toujours joués le rôle de guides spirituels à l'échelle des civilisations, à savoir qu'ils donnent de petits coups de pouces, mais ne peuvent arriver avec leur gros sabots, tuer les rois et imposer la coopération entre les hommes, ou encore libérer d'un coup les camps de concentration. Comme à l'échelle individuelle nous sommes laissés libres de nos actes.

Communication

Les individus communiquent entre eux par divers moyens : sons, signes (bien que ce n'est pas pratique dans le noir ou si la personne ne nous regarde pas) ou chimiques.

Les espèces qui communiquent par télépathie finissent par voir leurs organes de communication s'atrophier (ils nécessiteraient tout un réseau neuronal et une musculature spécifique pour cette fonction).

La télépathie est le langage universel, compris par toutes les créatures capable de le faire. C'est pourquoi les ET hiérachistes comme les reptiliens commencent par enlever cette capacité à leurs esclaves pour que ces derniers ne puissent lire dans le cerveau de leur maître. Et comme ces maîtres sont perpétuellement en lutte entre eux pour le pouvoir, peu ont gardé cette capacité car elle fonctionne dans les 2 sens (on peu tout savoir des autres mais ils savent tout de nous). Difficile quand on veut comploter contre les autres.

C'est ce qui est arrivé aux humains, les reptiliens ont bloqué génétiquement ces capacités dans l'inconscient par génie génétique. Ce défaut devrait être corrigé par les zetas dans notre prochain mode d'évolution (n'avoir plus qu'un cerveau au lieu de 3).

Il n'est pas possible de mentir par télépathie, c'est les âmes qui communiquent entre elles.

Les ET hiérarchistes peuvent communiquer artificiellement (avec de la technologie) des mots (une voix avec des mots humains et une construction séquentielle dans le temps) dans la tête ressemblant à de la télépathie. Mais ce sont des mots, alors que la télépathie se passe de mots (communication instantanée et ne passant pas par un langage, l'information est d'un coup présente dans la tête sans que des phrases aient été prononcées, et quand les gens veulent raconter leur expérience, ils ne trouvent pas les mots et ont du mal à l'expliquer, disant que le langage humain n'est pas assez riche).

Le ET télépathe ne se donnent pas de nom (pas besoin). Par contre les ET égoïstes se donnent des noms, comme le chef reptilien s'est nommé grand Krill lors de sa rencontre avec les humains.

Les dimensions de l'univers

L'univers est constitué de plusieurs "dimensions", ou encore vibrations (chaque dimension pouvant être vu comme une vibration, par exemple le jaune, la dimension parallèle sera le rouge, qui ne peut être vue dans la dimension jaune car pas la même vibration). Voir la page sur le Qi pour plus d'explications.

Les ET les plus évolués sont parvenus à passer dans la dimension supérieure, où par exemple la vitesse de la lumière est 10 fois la notre. Ils peuvent abaisser leurs vibrations pour reparaitre dans notre univers.

Les ET hiérarchistes

Ils n'ont pas d'empathie pour autrui. Ils ont une âme, mais encore infantile, non évoluée. Un bébé ne pense qu'à lui, braille quand il a faim, pique une colère quand il n'a pas ce qu'il veur, veut tout et tout de suite, ne réfléchi pas aux conséquences. Ne veut pas partager ses affaires, même s'il ne s'en sert pas. Il ne viendra pas en aide aux autres, il est indifférent à la souffrance des autres (comme lorsqu'il maltraite un animal).

Leur âme peut arriver à se secouer et à faire un retour en arrière pour apprendre le développement de partage et de relation aux autres qui lui fait défaut.

à suivre...


Retours aux menus supérieurs