Menu du site

Nature Humaine
Vie>Système solaire>Terre>Dinosaures

Première version: 2014-10-27
Dernière version: 2017-12-19

Les dinosaures

Sommaire de la page


Préambule

Rappel des avertissements préalables sur les sources des infos de cette partie.

Disparition des dinosaures

Connaissances scientifiques fin avril 2016

Résumé d'un article du nouvel obs :

la planète 9, pas encore découverte, serait responsable en partie de la disparition des dinosaures, avec les comètes et les volcans.

De plus, les dinosaures étaient déjà en régression depuis plusieurs millions d'années, et se seraient de toutes façons éteint naturellement.

Le règne des dinosaures a duré 150 millions d'années, leur extinction progressive s'est déroulée sur 40 millions d'années.

Les causes avancées par les scientifiques : la séparation entre les super-continents de Laurasia et du Gondwana qui aurait limité la liberté de mouvement de ces espèces, le volcanisme intense qui semblait régner à l'époque, les fluctuations du niveau des mers ou encore l'interaction avec des espèces en expansion rapide.

Le météore de Chicxulub au Mexique, tombé il y a 66 millions d'années, était tombé dans un contexte plus vaste de baisse de diversité des espèces. Quelques millions d'années plus tôt, les dinosaures auraient survécu. Le volcanisme aurait aussi joué un rôle, mais la science ne sait pas dire si le volcanisme a augmenté par "hasard" autour de la période de temps du météore, ou si elle a été engendrée par l'impact qui aurait ébranlé la croûte terrestre au point d'activer tous les volcans du globe (Nibiru n'est toujours pas reconnu officiellement, rappelons-le!).

L'orbite des météorites est périodiquement perturbée par quelque chose d'inconnu (la planète X ou planète 9 font partie des responsables possibles), ce qui favoriserait périodiquement des chutes de météorites sur la terre (cet article sert aussi à préparer le grand public à Nibiru...).

Les faits mal interprétés faisant croire à une disparition totale il y a 65 millions d'années

Harmonyum, suite à la publication de l'article ci-dessus, donne les précisions des paragraphes qui suivent .

Bien entendu que les dinosaures n'ont pas disparu du jour au lendemain.

En réalité, les deux théories d'extinction des dinosaures (volcan ou astéroïde) ont raison et tort en même temps. Si les traces découvertes par les deux théories sont valides, ce ne sont pas des faits uniques qui se sont produit il y a 65 millions d'années tuant en un seul coup toute la faune.

(ajout AM) Ces catastrophes se produisent tous les 3600 ans, à des échelles plus ou moins importantes. L'erreur est de croire que ça ne s'est produit qu'une fois, faussant complètement l'échelle de temps de la science (chaque fois qu'on trouve une couche KT, on la date de 65 millions d'années et on s'en sert de référence pour les autres couches locales).

Le déclin progressif des dinosaures

Pauvreté génétique

Les dinosaures étaient effectivement en déclin bien avant les derniers 65 millions d'années, et ce à cause de leur trop grande proximité génétique. Tous les grands animaux de l'époque n'étaient dérivés que de 3 types de dinosaures seulement, ce qui en faisait un terrain extrêmement prolifique pour les virus. A comparer, les mammifères actuels sont bien plus variés, ce qui réduit d'autant le passage d'une espèce à une autre de maladies virales.

Peu adaptables aux changements brutaux de géographie

Les dinosaures ont été très affectés par la géographie, notamment parce que le super continent unique qui leur avait servi de lieu de vie et d'évolution pendant des millions d'années s'est fracturé petit à petit suite à plusieurs passages de Nibiru et ses basculements de croûte terrestre. (Ajout AM) Ce continent unique s'étendant du nord au sud était idéal pour les sauriens : ils se déplaçaient du nord au sud pour être toujours dans des climats aux températures leur convenant. Leur nombre explose, ce qui explique les nombreux fossiles trouvés sur la planète.

Or les dinosaures étaient de grands migrateurs (comme les oiseaux qui sont leurs descendants). Ces migrations étant terrestres, le découpage en plusieurs continents les empêcha de se déplacer lors des basculements de pôles suivant, coinçant des millions de dinosaures sur des zones trop froides, augmentant drastiquement la fin de leur règne (et tous les 3600 ans, ça va vite).

Les dinosaures n'ont pas disparus il y a 65 millions d'années

Les dinosaures terrestres ont subsisté en se déplaçant sur les plus gros continents dans des zones de refuge. Lorsque le nord de l'Amérique s'est vu geler, ils se sont déplacé vers le Mexique, dans une zone assez étroite. Leur nombre restreint leur a juste permis de survivre mais pas d'évoluer (une chose encore à découvrir pour les scientifiques, l'évolution est stoppée quand une population animale tourne au minimum d'individus, d'où l'existence de fossiles vivants comme le Cœlacanthe.).

(Ajout AM) Les populations drastiquement réduites ne donnent plus pléthore de fossiles comme avant, ce qui a pu faire croire à leur disparition. Les découvertes de dinausaures momifiés (et non fossilisés) sont très récentes et étouffées par l'omerta scientifique.

Ce sont les annunakis arrivés il y a 450 000 ans qui, par la chasse sportive (pour les trophées), ont décimé ces populations de dinosaures au Mexique. Les témoins humains de ces chasses ont d'ailleurs gravé ces scènes sur la pierre en Amérique du Sud où d'autres dinos ont également survécus pendant un certain temps. Les figurines d'Acambaro sont également des témoignages des humains de l'époque avant la disparition des derniers dinos de leur région.

Les dinosaures vivants actuellement

Les oiseaux actuels sont des dinosaures (des descendants des raptors) qui, grâce au vol, ont pu contourner les migrations terrestres devenues impossibles.

Il reste aujourd'hui quelques espèces de dinosaures terrestres toujours en vie mais peu nombreuses :

Les rumeurs selon lesquelles des ossements récemment découverts de dinosaures avec de l'ADN intact, et beaucoup trop jeune pour dater de 65 millions d'années sont vrais. Il existe effectivement des dinosaures morts bien après cette date, notamment des animaux de la famille des Triceratops en basse Californie. Ces découvertes sont systématiquement écartées puisqu'elles valident de nombreux points connexes qui sont tabous. Si les Dinosaures ont survécu, alors les figurines d'Acambaro sont vraies, tout comme les pierres d'Ica... et là on ouvre la boite de pandore (annunakis, extra-terrestres reptiliens, apocalypse, etc.).

Limitation de l'évolution des espèces

A propos des espèces qui arrêtent d'évoluer :

quand il n'y a plus assez d'individus d'une espèce, les chances de mutations y compris celles qui sont bénéfiques et font évoluer les espèces deviennent très faibles à cause d'un pool génétique réduit et que, si l'espèce perdure, elle n'évolue plus comme dans le cas du coelacanthe où les individus actuels sont semblables à leurs lointains ancêtres.

ce qui est applicable au Cœlacanthe l'est aussi aux dinosaures qui ont survécu en petit nombre depuis 65 millions d'années. C'est pourquoi les représentations qu'on trouve sur les pierres d'Ica ou les figurines d'Acambaro ressemblent à ce que nous connaissons des Dinos du Jurassique tardif/Crétacé. Ceux qui existent encore ne sont pas bien différents de ceux qui existaient déjà il y a 65 millions d'années à cause de ce blocage !

Quelques questions sur cette page

Tu trouve tous les dinos empilés, comme tous les mammouths empilés, à cause des raz de marées de Nibiru. Localement des milliers de dinos sont morts en même temps, mais tous ceux à plus de 200 m de haut ne sont pas morts ! Seuls des endroits particuliers où on retrouve l'entassement contre une crique, puis les bonnes conditions de conservation, permettent de retrouver abondamment des fossiles. Mais en fait on pourrait en retrouver un peu partout. C'est dommage par exemple que les dernières phosphatières, riches en fossiles dont les derniers animaux des derniers millénaires, soient exploités intensivement sans qu'on cherche à les analyser. Fait exprès ! ?

à suivre...


Retours aux menus supérieurs