Menu du site

Nature Humaine
Outils asservissement>Religion

Première version: 2015-05-16
Dernière version: 2018-01-30

Religion

Sommaire de la page


Préambule

Rappel des avertissements préalables sur les sources des infos de cette partie.

Lors de la révolution néolithique, les civilisations sédentaires illuminatis, aidées par les techniques annunakis, se développent sur toute la terre en exterminant les dernières populations de chasseurs-cueilleurs libres. Le savoir des chamans, dangereux pour le maintien en esclavage des populations "civilisées", est écrasé dans le sang. La religion chamanique, au contact direct des dimensions supérieures, est remplacée par celle la terre mère (en réalité Isis/Sirius, l'étoile d'origine des dieux des annunakis, les reptiliens raksasas).

Pour contrecarrer la domination des illuminatis, mais en respectant le libre arbitre humain, les jardiniers ET envoyèrent régulièrement des prophètes comme Abraham, Moïse, Boudha, Jésus ou Mohammet.

Mais l'idée qu'on ne doit avoir de maître sur Terre autre que son karma ne plaît pas du tout aux illuminatis, qui se dépêchèrent de tuer les prophètes et de réécrire leurs paroles à leur sauce et obtenir un super outil d'asservissement volontaire à ses maîtres matériels.

Ils ont aussi structurés mentalement les esprits des vivants pour qu'après leur mort les esclaves que nous sommes se retrouvent dans les mondes astraux créés par eux, où les esprits des esclaves sont incités à se réincarner pour continuer sans fin à les servir, dans le monde matériel comme dans les mondes astraux et éthériques...

Réflexions sur les religions au cours du temps

Ce paragraphe et sa sous page provient des réflexions que j'avais avant de connaître Harmonyum. Ces réflexions sur la religion en général restent valables mais incomplètes.

Un des accessoires primordiaux de maintien du pouvoir est la religion, qui permet d'endoctriner le peuple dès la naissance a obéir aux ordres et à ne pas se rebeller. La religion arrive à nous faire croire que dieu nous a dit de ne pas tuer, mais que si c'est le roi ou le pape qui le demande il faut le faire quand même...

Les prophètes ont beau montrer le ciel, l'Eglise persiste à regarder le doigt et déforme le message à leur avantage, en y intégrant le fanatisme et la guerre, et en imposant le culte du prophète.

C'est le message émis qui est important, pas le prophète.

Les livres révélés contiennent certes des éléments de vérité, mais déformés, cachés pour que seuls quelques initiés puissent les comprendre et s'en servir pour asservir les citoyens. Au cours du temps ces clés se sont transformées, perdues au fur et à mesure des traductions et évolutions du langage (les premiers temps la traditions n'était qu'orale). Il est devenu quasiment impossible aujourd'hui de retrouver le faux du vrai.

Dites vous qu'une religion qui prône un dieu unique et vous promet qu'au paradis vous serez les serviteurs (entendre comme esclave) de dieu, cette religion cherche à vous maintenir en esclavage au profit des prêtres.

Les passages dans la bible ou le coran, qui disent "aimes les autres comme toi-même", "Pardonne si tu veux être pardonné", "Vous êtes votre propre église, dieu est en chacun de nous" sont les vrais éléments du message.

Les passages "Vous devez rester dans la condition où dieu vous a placé, esclaves veuillez obéir à vos maitres terrestres" ou encore "la femme est impure" ne font pas partie du message divin.

Ceux qui vous demandent de tuer au nom d'une religion dont le premier commandement est "tu ne tueras pas" ne sont en aucun cas des vrais religieux (par contre il faut reconnaitre que ce sont de sacrés bons commerciaux et bonimenteurs, un peu shizophrènes quand même...).

Mithra : la religion annunakis de base

C'est la religion annunaki de mithra (issue elle-même de l'adoration des annunakis envers leurs faux dieux reptilien), modifiée à l'intention des dirigeants humains, les futurs illuminatis. Elle se fondra plus tard dans les religions du livre, mais aussi dans les bases des religions hindous, tibétaines, chinoises, mayas, aztèque et autres.

Les ET altruistes ont envoyés à diverses occasions des messagers prophètes (habités par des entités ascensionnées humaines) comme Boudha, Moïse 2, Jésus, Mohamet, etc. pour rendre libre les hommes, mais leur message fut toujours perverti ou occulté par le pouvoir en place, une fois le prophète décédé. C'est ainsi que les préceptes du mithraïsme se retrouvent dans toutes les religions de la planète, comme l'adoration d'images pour renforcer les égrégores, les rituels et fêtes à heures fixes, etc.

La lignée Adamique

Après qu'Enki l'Annunaki ai violé Eve la néanderthal, il est né Adam, le premier Hybride Annunaki/Homme. Chassé de l'enclave Annunaki, les descendants d'Adam furent plus tard utilisés par les annunakis pour servir de rois de droit divin (il est quand même fils de dieu...) ou de grand prêtre, et les ET bienveillants choisirent souvent leurs prophètes dans cette lignée, car les hommes manipulés par les Illuminatis ne reconnaissent leurs prophètes que dans les descendants d'Adam. Dans cette lignée, on retrouve Abraham, Jésus et Mohammed.

Le manuscrit de Kolbrin

C'est un manuscrit égyptien qui retrace les textes Sumériens, et qui servira à écrire la Torah par la suite.

Hindouïsme

Zetatalk : La religion hindoue est consciente du changement de pôle à venir, comme leur dieu Shiva représente la planète X et Kali the Dark Twin.

L'Hindouïsme est lui aussi un polythéisme, dont une partie sera récupérée par le dieux Enlil, où les anciens dieux daivas deviennent les démons (Daevas) tandis qu'au Nord de l'Inde ils restent des dieux gentils (devas).

Le Judaïsme

Les archives du vrai Judaïsme débutent avec Abraham, un serviteur annunaki de lignée adamique qui sera contacté par les anges (ET, reconnaissables à leurs ailes dans les représentations, pour indiquer qu'ils viennent du ciel donc de l'espace). Tout ce qui précède Abraham (la première partie de l'ancien testament/Torah) n'est que la traduction cryptée/allégée des textes sumériens et babyloniens, décrivant les anciennes lois et religions Annunakis (type code Hammourabi) ou encore la description du déluge.

Le problème dans le Judaïsme, c'est que les illuminatis Sumériens, adorateurs de Satan (un des dieux Annunakis), ont toujours réussis à reprendre le pouvoir sur les vrais prophètes après leur mort, et ce sont eux qui ont réécrits les paroles des prophètes comme ça les arrangeait. Il fallut plusieurs prophètes pour orienter petit à petit le peuple juif vers le bon côté altruiste.

Cette dualité entre les élites satanistes juives et le peuple altruiste se retrouve dans les 2 Moïse. Moïse 1 est un membre de l'élite sataniste hébreuse, et il est guidé par un des Annunakis renégats , Yaveh. Alors que le peuple Hébreux a trouvé refuge en Egypte où il est bien apprécié pour ses grandes connaissances, Moïse 1 tente un coup d'état qui rate. Il parvient tout de même à voler une grosse partie du trésor royal égyptien. En représaille, le peuple hébreux est mis aux travaux forcés, et sera guidé dans son exode par Moïse 2, berger/prophète en contact avec les ET altruiste. C'est Moïse 2 qui jettera les bases d'une nouvelle religion. Lors de l'exode dans le désert, le peuple hébreux rencontre les élites satanistes, qui en reprennent vite le pouvoir (le veau d'or dès que Moïse 2 à le dos tourné). A la mort de Moïse, ses propos sont de nouveaux déformés par les satanistes avant d'être inscrits sur les rouleaux de la Torah.

Avant son exil en amérique du sud imposé par les autres Annunakis, Yaveh demande à ses serviteurs humains de se rendre maître de Jérusalem (surtout l'ancien temple de Salomon), où il espère retrouver des artefacts annunakis, dont l'oeil d'Horus (ou Graal selon les cultures), le troisième dont il se servait à l'époque pour dominer l'esprit des hommes. C'est Salomon lui-même qui le lui avait arraché du front à l'époque. Ces satanistes hébreux attendent toujours le retour de leur dieu, probablement décédé au cours de ses nombreux conflits avec les hommes qu'il a toujours chercher à asservir de manière violente.

Cette attente des satanistes d'un dieu surnaturel allant leur donner l'avantage militaire sur les peuples de la Palestine se croisa malheureusement avec l'annonce par Elie du prophète juif Jésus, qui lui devait libérer le peuple de l'esclavage imposé par les satanistes (le sanhédrin de l'époque). Evidemment, les satanistes ne voualient pas perdre leur pouvoir et firent tuer Jésus par les romains. Une partie partie du peuple juif reconnu Jésus en tant que leur prophète et devinrent ce qui s'appelle les premiers chrétiens, alors qu'il ne s'agissait que des juifs ayant suivi leur foi.

L'empire romain s'appropria une partie des paroles de Jésus, étouffant les paroles trop dérangeantes pour le pouvoir en place, et décimèrent donc les premiers chrétiens (les vrais juifs en fait). Le Sanhédrin, après la révolte de Massada, fut dispersé dans le monde avec le peuple qui n'avait pas reconnu son prophète Jésus. Cette diaspora fut utilisée par la suite pour infiltrer le pouvoir de l'empire romain, ce qui donne actuellement toute la puissance aux banquiers juifs issus de cette lignée sataniste juive.

Les textes du Judaïsme sont hétéroclites et difficilement compréhensibles car en grande partie codés. Les notions illuminatis sumériennes sont encore très présentes, comme l'élitisme ou l'esprit tribal (communautarisme qui leur permettra de contrôler une grande masse de personne malgré leur éloignement physique).

Les révélations divines s'arrêtent à Jésus dans le judaïsme. Lors de l'apocalypse que nous vivons, les 2 prophètes attendus vont apapraître successivement. Odin, se faisant passer pour yaveh, le dieu guérrier attendu par erreur il y a 2000 ans par les satanistes juifs, puis Jésus 2, que les juifs attendaient il y a 2000 ans mais que leurs chefs, qui attendaient un Annunaki, n'ont pas voulus reconnaître. Les juifs auront donc la deuxième version de leur prophète (Jésus ou Jésus 2 étant une réincarnation de David) alors qu'ils attendent toujours la première.

Les rabbins devinrent les dépositaires de la parole d'un faux dieu.

Le boudhisme

Inspiré de Boudha, le système est malheureusement lui aussi tombé dans le rituel et la récupération d'argent dû à l'ancienne religion annunaki, de même que l'asservissement du peuple et la maltraitance des moines de bas niveau ou de la traite du peuple.

Le christianisme / catholicisme

Jésus est le messie ET altruistes prévu uniquement pour les juifs. Voyant que la religion du Christ rencontrait un fort écho dans le peuple, les illuminatis romains détournèrent le message original, après avoir fait disparaître les premiers apôtres. D'abord en réécrivant les évangiles dans des termes autorisant toutes les interprétations, en virant ce qui concernait la réincarnation, et en essayant d'alterner les passages qui plaisaient au peuple avec les passages de leur religion hiérarchique (l'ancien culte de Mithra, lié en partie à Enlil). Par exemple, en -3000, on retrouve Mithra qui naît dans une étable au solstice d'hiver, la détestation des femmes des sumériens, le symbole de la croix, etc. Un autre culte populaire est inséré dans le catholicisme, c'est le culte de la déesse mère Isis (Isis immaculée conception portant un enfant dans les bras, les vierges noires). Alors qu'historiquement Marie la mère de Jésus s'est contenté de le mettre au monde et de l'élever, dans la religion catholique elle a pris une place presque supérieure à Jésus.

Bien sûr, comme le nouveau testament était différent de l'enseignement de Jésus qui avait commencé à essaimer, les illuminatis du Vatican déclarèrent le message original comme hérétique et décimèrent les adeptes du vrai message de Jésus.

Les papes devinrent les dépositaires de la parole d'un faux dieu.

La destruction des sociétés matriarcales

A l'origine, avant les Annunkis, les hommes vivaient dans des sociétés communautaires, où il n'y avait pas besoin de clergé, de hiérarchie. Il suffit de se conformer à la vie naturelle pour rendre homage au vrai dieu universel (pas de notion de sexe de dieu à ce niveau-là).

Ce culte a ensuite été manipulé par les annunakis qui avaient imposé de rendre hommages à des statues de la déesse mère, Gaia, qui n'est autre qu'Isis, l'étoile Sirius d'où proviennent les dieux des Annunakis, les Reptiliens Raksasas. Cette religion de la déesse mère n'est pas la vraie religion, attention à ne pas tomber dans le piège !

Ensuite, un groupe d'Illuminati a voulu imposer une religion patriarcale au reste du monde, en détruisant les tenants d'une ancienne religion annunaki.

Pour détruire la religion matriarcale qui restait en Europe, les illuminatis ont imposés (de force, évidemment) la nouvelle religion Annunaki (dieu à fait adam à son image, dieu est donc un homme), avec les idées misogynes Annunakis (dans une société basée sur les rapports de force, l'homme doit être supérieur). La femme n'est donc plus qu'une servante ou une séductrice perfide qui cherche le malheur de l'homme.

Les derniers temples de la déesse mère, en parallèle avec les cultes druidiques, disparaissent vers l'an 1000 sous les coups des religions dites du livre. Ils ont effacés jusqu'au souvenir de cette religion. Toutes les prophéties valables localement ont disparues à cette occasion, nous n'avons donc plus que des prophéties (comme l'apocalypse de Jean ou les prophéties islamiques) qui ne concernent que le moyent-orient.

L'islam

Les ET altruistes réessayent encore avec Mohammed : le message est adapté à son époque et à son lieu (exemple : la polygamie tolérée, sans quoi les veuves de guerre seraient mortes de faim). L'islam devait rester sur le territoire de la grande Syrie, de l'arabie saoudite et du Yemen, et ne se battre que pour se défendre.

Le message devait évoluer par la suite, notamment via le fils adoptif de Mohammed, Ali, mais il fut figé volontairement par les illuminatis juifs de Médine en place à la mort de Mohammet. L'héritier spirituel Ali fut assassiné, l'ordre des sourates mélangé et certains passage déformés (ceux qui riment mal).

Allah, le vrai dieu universel, est encore une fois mélangé avec le faux dieu mésopotamien Enlil, et les illuminatis imposent les traditions annexes (hadiths) écrites de leurs mains, la plupart venant de la tradition juive de l'époque (en particulier la pudeur extrême, la mysoginie et l'homophobie). D'autres hadiths sont des mensonges purs (celles de Abu Huraira notamment).

La déformation fut quand même moindre que celle du catholicisme avec la parole de Jésus, l'Islam est donc la religion la plus "authentique", même si la langue Arabe a beaucoup évolué en 1400 ans et que seuls des experts aujourd'hui peuvent lire le sens original du Coran, le déformant à leur guise question interprétation.

Les illuminatis n'ont de cesse de tenter de détruire la religion musulmane, beaucoup trop "communiste"/altruiste à leur goût. Notamment en reprenant les vieilles recettes d'infiltration qui leur ont toujours réussi, comme les Saouds d'Arabie Saoudites (la 13ème tribue perdue d'Israël) pilotant (avec d'autres illuminati) l'Etat Islamique. Il reste aussi ce point de litige concernant l'esplanade des mosquées (l'ancien temple de Salomon) que Odin aimerait bien fouiller mais que les musulmans ont pour charge de protéger.

Les imams devinrent les dépositaires de la parole d'un faux dieu (je sais, je me répète, comme l'histoire...).

Protestantisme

Certains juifs (les molochiens plutôt) poussent à relire la bible, malheureusement sur une version avec plusieurs contresens et en mettant en avant les principes annunakis d'égoïsme, ce qui amènera à l'élitisme et à l'ultra-libéralisme.

Les croisades vers Jérusalem

Comme une partie des groupes illuminatis occidentaux étaient de même origine sumérienne et cherchaient tous à reprendre Jérusalem aux romains pour attendre le retour de Yaveh, toutes les religions issues du livre cherchèrent à récupérer Jérusalem et l'incluèrent dans leurs textes comme ville sainte. Voilà pourquoi depuis 2000 ans des millions d'hommes sont morts pour savoir qui des clans illuminatis sera chef de Jérusalem quand leur faux dieu reviendra... Car il est dit que "celui qui régnera sur Jérusalem régnera sur le monde", et ça à l'air de les faire bander cette histoire là. En 2018, tout indique que c'est le clan Rotschild (le Puppet Master) qui réussira à reprendre possession de Jérusalem via l'ONU. Ils mettront l'antéchrist Odin au pouvoir dans le temple reconstruit, et profiteront de leur puissance illimitée... sur un monde en ruine et dévasté par Nibiru, et ne concernera que quelques enclaves sur la planète... Et cette "puissance" ne durera qu'un an. Ensuite, c'est une mort atroce, puis des milliers d'années de réincarnation en tant qu'esclave sur des planètes lointaines... Perso je ne suis pas sûr que ça en valait la peine !

Millénarisme / apocalypse

Voyons spécifiquement comment toutes les religions décrivent la fin de notre civilisation actuelle, mes mauvaises lectures de l'apocalypse de Saint Jean, d'où Jean à compilé ses textes, etc.

Le Messianisme de la fin des temps

Le monde est divisé en 2 tendances spirituelles opposées, le service aux autres (le bien) et le service envers soi (l'égoïsme, entraînant la recherche de l'esclavage des autres, le hiérarchisme et la guerre pérpétuelle).

L'apocalypse verra l'apparition d'un hérault dans les 2 camps, tout comme la polarisation spirituelle entraînera l'éclatement des livres sacrés en ses 2 tendances sous jacentes schizophrène : d'un côté, le dieu Annunki de chair et d'os, Odin, qui demande la reconstruction du 3 ème temple à Jérusalem, et de l'autre, Jésus 2, la réincarnation de Jésus, qui rétablira la vérité sur sa première incarnation, et débarrassera la bible des reliquats idôlatres.

à suivre...


Retours aux menus supérieurs