Menu du site

Nature Humaine
Spiritualité

Première version: 09/10/2010
Dernière version: 2018-07-02

Spiritualité

d

Sommaire de la page


Préambule

Le qi est en toute chose, mais est plus dense dans les choses vivantes, en étant de plus en plus dense de même que la conscience se développe.

J'utilise âme parce que c'est le concept le plus simple qui me vient, mais la litterature ésotérique préfère utiliser des mots se rapportant à Freud comme "inconscient".

Cette page est en cours de développement, veuillez excuser l'aspect foutoir.

Conscient - subconscient

Zetatalk parle du conscient et du subconscient (relié à l'âme, qui mémorise les vrais souvenirs et pas les faux que peut créer le conscient/mental), et n'utilise inconscient que pour dire évanoui / sans conscience activée, encore appelé la fugue mentale / coma.

Les corps permettent un lien direct entre le processus mental du cerveau (conscient ou ego), et l'âme (subconscient ou inconscient, ça me reste à déterminer), ce qui permet une progression de l'âme de vie en vie. Certaines espèces programmées pour perdre la télépathie, comme l'homme, n'ont pas de lien direct avec l'âme et perdent à la naissance la connaissance de leurs vies passées. Le cerveau humain, s'il semble commun à celui de tous les animaux au niveau de son architecture, à la plus grande allométrie (rapport "volume cerveau" / "volume du corps") du monde animal. Parmis les animaux à l'allométrie élevée, on trouve aussi les requins, les dauphins, les perruches, les perroquets. Autre différence, le cerveau humain continue de se développer pendant 6 ans après la naissance. L'environnement, la famille et la culture auront un effet sur la maturation du cerveau humain, en raison de sa grande plasticité. Par rapport aux autres espèces, l'homme est celui qui présente le cortex (partie antérieure du cerveau) le plus développé.

La voie du Tao

A compresser

C'est pourtant simple : on regarde où sont les 2 extrêmes, et on s'engage dans la voie au milieu !

Jean-Noël Olivi : Je crois en effet que nous sommes des êtres polarisés dans un monde duel. Et pour ne pas sombrer dans le piège de nos émotions et de notre mental conditionné, il faudra faire preuve de discernement. Face à deux contradictions/contradicteurs Je pense comme toi que la clé se trouve dans la voie du milieu. Je ne vois pas ce chemin comme un consensus mais plutôt comme une ouverture, une opportunité qui harmonise les extrêmes. Le milieu ce n'est pas un melting pot de ceux qui s'opposent mais une voie nouvelle qui s'ajuste sur l'idée que bien que tous différents nous sommes interreliés. Le jour et la nuit sont également utiles pour les besoins vitaux de la vie. C'est selon moi l'une des clés de notre progression humaine et spirituelle : toujours chercher ce qui harmonise les contraires afin de restaurer l'unité intérieure et extérieure. Je veux dire par là qu'il faut d'abord réaliser cette harmonie intérieure pour l'exprimer ensuite dans le monde. C'est là que je situe l'amour...

FFG : Soyons des juges bon,des médiateurs justes visant à harmoniser les extrêmes pour effacé la dualité par l'acceptabilité des opposés, il faut être la balance et non les poids , l'entièreté du ying et du yang (ou encore la ligne entre les 2) et non l'un ou l'autre... Ne choisissez aucuns camps ,allez au plus profond de chacun des camps pour trouver les liens unificateurs

Alignement corps-mental-âme/esprit - Effet placebo

Comment le corps, le mental et l'âme/esprit s'alignent-ils? (body, mind and spirit) ?

Il y a un tiraillement entre les différentes parties de l'homme.

Le corps, dont la génétique remonte à vieux dans le temps, veut vivre simplement et se concentrer sur le confort corporel tel que l'abri, la nourriture, le repos et le sexe. Le corps ne peut pas être vraiment mis de côté sans répercussions. Ses demandes sont toujours présentes et prononcées.

Le mental (le conscient, lobe gauche du cerveau), qui a été superposé au corps humain par le génie génétique, a sa propre vie et est animé par la curiosité et les obsessions. Que le mental ait une vie propre peut être démontré en plaçant un puzzle devant un humain brillant et curieux. L'humain va ignorer les exigences de la défécation et de la miction, la faim et le besoin de dormir afin de compléter le puzzle.

Le mental et le corps peuvent travailler ensemble, et le plus souvent, mais peuvent parfois tirer dans des directions opposées.

Maintenant vient l'âme, qui s'est incarnée dans le corps. L'âme en encore appelée esprit, bien que ce mot ne veuille plus rien dire dans les langues humaines, si ce n'est de donner la notion de spirituel (même mot utilisé). Je ne parle pas du subconscient dans ce paragraphe, mais le mot esprit conviendrais plus à celui de subconscient. L'âme est encore un autre foyer, qui peut être en phase avec le corps, parfois, comme dans le désir de communier avec un autre du sexe opposé quand les deux sont, comme vous le dites, excités. L'âme peut aussi être en phase avec le mental, parfois, lorsque le désir d'être au service des autres se mêle à la possibilité de faire de la recherche.

Mais le corps, le mental et l'âme peuvent tous tirer dans des directions différentes et ainsi rendre le corps malade. Le guérisseur de la foi discerne le désalignement et en discute, non verbalement dans la plupart des cas. Des conseils sont prodigués, avec des suggestions sur la façon de procéder. Comme le guérisseur de la foi peut être en contact avec des entités supérieures, il peut aider dans cette action, le guérisseur ayant essentiellement donné l'Appel à ceux qui sont dans le Service-aux-Autres. Le guérisseur de foi convainc les parties de l'affligé de s'ajuster les unes aux autres, de sorte que le mental et l'âme se prennent en considération l'un l'autre et le corps plus efficacement. S'il s'agissait d'une communication verbale, on verrait qu'il n'y a pas tellement de mystère à propos de la guérison par la foi, ce qui peut arriver et qui se produit.

Télépathie au niveau des cellules

Toute vie, même végétale, partage cette capacité de télépathie (communication avec d'autres cellules), car elle est liée au flux de communication entre les cellules vivantes. Là où il y a de la vie, il y a la possibilité de recevoir un flux de communications de la part d'un autre, et de sympathiser avec le flux d'un autre, et donc de pénétrer dans un autre, pour ainsi dire.

Lorsque les humains sont en communication télépathique les uns avec les autres, le flux de communication entre les cellules cérébrales de l'un crée une sorte de pulsation qui s'étend vers l'extérieur sur plusieurs centaines de kilomètres. S'accorder avec cette aura de communication pour être dans une conversation télépathique implique d'accorder sa propre aura de communication pour être en phase avec l'autre. Une fois cela fait, leur esprit peut parcourir des chemins parallèles, l'auditeur en parallèle avec celui écouté. Cela a également un mécanisme inverse, car une fois que cette communication parallèle est en place, l'auditeur peut intervenir.

Discuter avec les guides

Source Sylvain Didelot.

Il y a des entités dites d'ascension (comme l'âme du Padre Pio) encore très dans la matière, puis des entités plus élevée, comme les archanges. Ils viennent en supplément de nos guides ou anges gardiens, qui vérifient en permanence que tout se passe au mieux pour nous dans notre incarnation. Et enfin notre âme, qui peut être multi-ascensionnée avec des milions de vie sur des planètes différentes, ou encore à sa première incarnation.

Les archanges ne peuvent nous répondre que si nous leur demandons. Comme avec une connaissance, on lui demande une seule fois quelque chose, et après tous les jours on peut le remercier parce qu'on a reçu dans notre coeur comme quoi notre demande était acceptée et qu'on sait qu'il travaille tous les jours à réaliser notre demande.

(Note AM : je ne suis pas sûr que demander à quelqu'un d'autre soit vraiment une bonne idée, car on est vite redevable, mais si c'est des êtres altruistes qui veulent nous faire partager leur savoir, pourquoi pas. A noter que si on est d'une spiritualité immature, nous allons attirer des entités immatures. Si nous demandons des choses égoîstement, nous allons attirer des êtres égoïstes qui ne pensent qu'à eux quand ils nous aident. Idem, je ne sais pas si c'est une bonne idée de chercher à guérir les autres. Leur apprendre à se renforcer énergéitquement, à résoudre les conflits intérieurs, et à envoyer de l'énergie pour que tout se passe pour le mieux pour tout le monde est une meilleure chose (même si le mieux est la mort de la personne parce que c'était son heure)).

Pour savoir si les entités canalisées sont spirituellement élevées :

Le canal reçoit une pelote de laine, c'est à lui de la détricoter pour lire ce qui est sur le fil. Il faut faire gaffe lors de la traduction, car ce n'est qu'une traduction.

Attention au fait que votre âme peut vous imposer les choses, et c'est normal (mais elle ne vous pompe pas d'énergie).

Les guides bienveillants nous veulent du bien comme des frères et soeurs, on doit ressentir cette vibration. Nous avons vu comment déterminer si la vibration vient d'un plan inférieur ou supérieur, mais des âmes égoïstes sont aussi incarnées au niveau supérieur. Même si elles sont minoritaires, en ce moment de révélation de la vérité il y a énormément de canaux qui transmettent de fausses informations venant de désinformateurs esclavagistes qui veulent nous garder en esclavage. Haut niveau d'énergie n'inclus pas forcément haute spiritualité...

Leur demander précisément ce que vous voulez (bien demander "ici et maintenant" pour ne pas voir sa demande exaucée dans 4 vies. Demander à ce qu'on guérisse d'un furoncle au pied en conservant son corps entier : en effet, se faire arracher le pieds dans un accident aurait pour effet de guérir le furoncle...). Quand on veut s'élever en vibration, bien demander dans cette vie et dans ce corps, sinon vous faire mourir peut aussi exaucer votre voeu. Demander plutôt comment on veut se sentir : si on demande l'abondance matérielle, on peut l'avoir mais sans le bonheur, ça n'a aucun intérêt. Demander en permanence "je veux guérir" ne fait qu'affirmer la croyance que vous êtes malade.

Nous communiquons avec les guides via notre propre divinité, par qu'eux sont nous au final. Si souvent les guides autres parlent "monde des bisounours", notre propre soi supérieur va plus nous apprendre et nous parler plus franchement.

Si on émet de l'amour vers ces entités, si elles sont néfastes elles s'éloigneront de nous. Si on en a peur elles viendront.

Attention au fait que ces énergies archangéliques, maitres ascensionnés, etc. car elles sont faites pour travailler au niveau général/universel, pas dans un but personnel/pour son propre compte (sinon c'est d'autres entités égoïstes qui vous répondent, et il y aura un retour de baton). Demander la guérison d'un proche c'est travailler au niveau personnel, ne l'oubliez pas ! :)

Source du texte suivant : https://www.youtube.com/watch?v=7zQwGSOfepI

Les archanges ne sont pas une âme individuelle, ce sont des archétypes, c'est à dire des amas d'étincelles à une strate de vibration, qui a une structure, une omniscience de consciences. Ces strates sont des plage de fréquences, celles qui vibrent plus haut sont les plus faciles à vivre, mais il n'y a pas de notion de hiérarchie, de plus important que les autres. Un archange est donc une famille d'âmes, des groupes d'étincelles. ces familles composent des ordres.

Cette notion d'étincelle est différente de l'âme des plans terrestres, plus liée aux corps énergétiques. Etincelle la partie de l'âme dans les plans subtils. L'âme ne s'arrête pas à la Terre, il va bien au dela.

Il y a d'autres ordres, pas forcément issus d'incarnation, comme les peuples de l'eau, de l'air, etc.

Le corps imprime le phénomène paranormal

Source.

A partir du moment où le corps a été mis en contact avec un phénomène paranormal, ce dernier est susceptible de se reproduire (par exemple, sortie du corps, vision de défunt, poltergeist, etc.). C'est mémorisé dans l'inconscient, et donc reproductible de vie en vie (comme les sorties du corps accidentelle dans une vie, l'âme mémorise comment ça s'est passé). Ceux qui ont eu une NDE sont capables de s'en rappeler sans faillir 30 ans après, montrant qu'ils se reconnectent à l'inconscient pour raconter cette expérience.

La notion de Karma

Source.

On fait partie des rares intelligences qui avons été privé de notre unité (manipulation génétique sur le subconscient). Du coup, vu que nous ne sommes plus reliés les uns aux autres, nous vivons dans la dualité, on a créé la notion de Karma/ la dette pour savoir qui se réincarnait où. Cette notion de dette vous donne un indice de quelles entités ont eu l'idée de cette arnaque. Cette dette inexistante à été effacée en 2012.

Note AM : là-haut nous ne sommes pas jugé en bien ou en mal, mais comment nous avons agi par rapport à ce que l'on croyait être bon (c'est Sylvain Didelot qui le dit). Je rajouterais cela : quand on est une âme égoïste et qu'on a tué et asservi pleins de personnes pour arriver à son but égocentré, en effet quand on meurt on se retrouve dans le bas astral, les basses vibrations où les vibrations de notre âme nous ont amenées. Les autres crevards de cet endroit ne vont en effet pas nous juger pour le mal que nous avons fait, voir vont nous féliciter. Ça n'empêche pas qu'on se retrouve en enfer (entouré de personnes qui ne pensent qu'à elles et donc à nous montre dessus, une guerre permanente...). Une âme bienveillante qui aura dû tuer pour se défendre sera suffisament malheureuse comme ça, inutile à sa mort de lui rappeler ces mauvais moments, et de toute façon on savait que c'était juste. Nos actes ne sont pas jugés, mais la propension à empiéter sur le libre arbitre des autres influera sur nos vibrations et engendrera la loi d'action/réaction.

Sylvain précise que même si on n'est pas jugé, la douleur qu'on a fait vivre à son prochain on va la vivre aussi (la loi d'action/réaction). Les témoins de NDE disent qu'on ressent tout ce qu'on a fait en 1000 fois plus fort, le mal comme le bien. Ce moment servirait à expier nos fautes ?

Depuis 2012 (la fin de ce temps) il n'y a plus de mission à effectuer mais de combien on a aimé (ce qu'on a fait, les autres, etc.). C'est la fin de l'obligation de réincarnation sur le prétexte du karma.

La peur

Source.

La peur est une émotion venant du cerveau primaire (assimilé au groupe "corps") qui coupe l'action du mental/réflexion, de même que l'accès au divin, pour privilégier les mouvements réflexes basiques comme se figer, la fuite ou l'agression (j'agis parce que c'est urgent et je réfléchirais après). Le corps envoit plein d'adrénaline pour booster tous les organes (le bouton "turbo"). Comme on a rarement de nos jours affaire à un lion, le cerveau à tendance à créer la peur sur des choses qui n'ont plus lieu d'être. Ça peut être le stress permanent au boulot sous l'effet d'un chef pervers narcissique, l'inquiétude des boulots à durée déterminée, etc. Néfaste à cause de l'adrénaline gérée en permanence, et surtout la perte permanente de l'accès à son mental et à son inconscient. Comme un poulet décapité qui continue à courir ou même à vivre plusieurs mois si les jugulaires sont obturées et si on le nourrit par l'oesophage à l'air libre.

La peur est donc une réaction normale, mais néfaste si elle nous arrête. D'où l'intérêt d'avoir peur avant, d'analyser le danger et de ne plus par la suite laisser les émotions prendre le dessus. les guides disent "ai peur mais avance". Si on nous explique que les ET existent, on ne va plus rester figé quand on en verra un (sinon le cerveau se demande ce qu'est cet animal inconnu, est-ce un prédateur qui va me manger ?). 80% de nos peurs (dans le monde moderne) sont irrationnelles (non justifiées, basées sur des croyances et pas sur des faits). Elles sont souvent inculquées à dessein (si je perds mon boulot je me retrouve à la rue et je meurt). On contrôle facilement des gens dans la peur, mais on perds le pouvoir sur des gens qui n'ont plus peur. Si on fait des gens qui n'ont plus peur de la mort, on en fait des guerriers absolu (utilisé par les hiérarchistes, comme la croyance du valhalla d'Odin). Si les gens n'ont plus peur de la vie, on en fait des êtres humains et divins absolus... Les gens ont peur des circonstances de vie plus que de la mort (AM : d'où les suicides pour des motifs "puérils" comme des dettes ou un amour impossible).

Pour dépasser ces peurs, se poser la question si c'est vrai : est-ce que personne ne s'est jamais sorti de cette situation ? Utiliser le cerveau gauche pour revenir à une situation émotionnelle stable. Continuer à avancer, pour voir les petits indices ou portes de sortie envoyées par les guides.

Ne pas oublier que des gens sont revenu de toutes les situations, et que quand ce n'est pas son heure, on ne risque pas grand chose.

Le conseil c'est "tremble mais avance", ne te crois surtout pas seul, fait confiance à l'unité autour de toi.

La guérison spirituelle

Source.

Pour guérir, il faut déjà vouloir guérir. Au moins se dire que c'est possible. Les cercles de guérison permettent aux guides de relier des dons d'intentions de guérisons avec des demandes de guérison. Quand on demande une guérison, on fait appel aux autres déjà guéris pour se mettre en rapport pour savoir comment ils ont fait. On ne reste pas tout seul dans son coin à vouloir se guérir tout seul. Là encore, bien être précis. La suppression d'un furoncle au pied peut se guérir en perdant le pied...

Âme humaine

Dans tout être vivant, toute chose, il y a du qi. Plus cette chose est consciente, plus le qi s'agglomère, se densifie, formant une âme. Lors de la mort de la chose, cette âme garde la forme de l'objet pendant un moment, avant de retourner/se dissoudre dans le Qi, qui conserve ainsi la mémoire de tout ce qui a existé.

Pour les âmes les plus denses/conscientes, elles sont capables de continuer à "vivre", à penser, pendant plusieurs années. Pour éviter de se dissoudre dans le Qi, elles choisissent un foetus de la même espèce qui les a vu naître (de préférence dans sa famille/son groupe) et entament ainsi une nouvelle vie, fortifiant/densifiant son âme de vie en vie.

L'homme est une espèce vivante à part, car à cause de son double cerveau : une partie dédiée au mental conscient, l'autre inconsciente liée à son âme, et un organe subconscient entre les 2 qui est là pour empêcher le conscient de discuter avec son âme, donc de se rappeler ses vies antérieures ou encore d'avoir accès aux capacités psys de son âme. Si l'âme n'a pas besoin d'organe physique pour se rappeler de ce que vit l'organisme qu'elle habite, elle a bien du mal à parler à la conscience de cet organisme.

Développement spirituel

Le but de la vie est de se reconnecter à son âme pour vivre la vie qu'on doit vivre, et participer pleinement au plan. Pour ça il existe plusieurs techniques, de la méditation à l'auto-hypnose en passant par le yoga. Cela pourra aboutir à l'éveil.

Ascension spirituelle

L'âme est limité en "taille" par la dimension vibratoire dans laquelle se trouve son corps. Il lui faut donc ascensionner pour pouvoir continuer à se développer et s'approcher toujours un peu plus du divin, ou de l'énergie pure dont elle est issue.

Humour

Quelques petits traits de la nature humaine vue sous un aspect très important pour l'homme, l'humour.

à suivre...


Retour menu sup