Menu du site

Nature Humaine
Vie>Système solaire>Ensemencement depuis Tiamat

Première version: 2017-09-30
Dernière version: 2018-01-05

Ensemencement depuis Tiamat

Sommaire de la page


Préambule

Rappel des avertissements préalables sur les sources des infos de cette partie.

La vie est bien plus ancienne qu'on ne le croit dans le système solaire. La Terre n'est qu'un "déchet" de l'ancien 2ème soleil Perséphone. Une première dislocation de Perséphone a donné Nibiru et Tiamat. C'est sur Tiamat que c'est développée la vie. Ensuite, lors de la dislocation de Tiamat pour donner la Terre-Lune et une partie de la ceinture d'astéroïde, les briques de la vie se sont retrouvées sur ces corps et la vie a redémarré dès que les conditions sont redevenues propices. Les astéroïdes/comètes issus de la ceinture principale ont notamment un rôle important pour ensemencer diverses planètes du système solaire.

La vie apparaît naturellement sur Tiamat

Pas de vie sur Perséphone, car c'était une étoile naine éteinte.

Tiamat (nom donné à cette planète archaïque disparue par les anciens Sumériens), qui engrange environ 1/3 de la planète gazeuse originelle Perséphone, est une planète océanique (pas de terres émergées). Elle est située entre Mars et Jupiter, à l'emplacement de l'actuelle ceinture principale d'astéroïdes. Elle partage son orbite avec les déchets de la première dislocation de Perséphone, à savoir les astéroïdes métalliques issus des restes de noyau solidifiés, ainsi que beaucoup d'eau. Le plus gros des astéroïdes est Cérès.

La vie apparaît et se développe sur Tiamat au bout de plusieurs centaines de millions d'années, comme nous l'avons dans la page traitant de l'apparition spontanée de la vie dans l'univers.

Les ET interviennent parfois pour lancer ce processus, mais Tiamat a développé de la vie naturellement. C'est donc elle qui est la source première de la vie dans le système solaire. Harmonyum ne précise pas pourquoi les ET n'ont pas implantés la vie, mais il est probable que le système solaire s'étant formé en même temps que les autres systèmes stellaires proches, il n'y avait pas encore de vie intelligente suffisamment développée pour accéder à Tiamat avant que la vie n'éclose naturellement.

Une vie sur Tiamat entièrement océanique

Comme il n'y a pas de terres émergées, la vie sur Tiamat n'a pas connue la conquête d'un nouveau milieu comme sur Terre. Toutes les espèces vivaient dans l'eau, et peu devaient s'appuyer sur les fonds marins comme le font les gastéropodes, coques ou autre crustacés, de par la grande pofondeur avant de trouver une surface solide. Idem pour les plantes, qui devaient toutes être flottantes.

La vie de Tiamat se retrouve dans les astéroïdes

Sous l'influence de Jupiter et de Nibiru, Tiamat se disloque comme l'a fait auparavant Perséphone. Mais la vie a déjà plusieurs milliards d'années de développement.

C'est pourquoi (dislocation de Tiamat) qu'on trouve des traces d'ADN sur les météorites qui tombe sur terre et qui proviennent de cette première ceinture. Les astéroïdes issus de la 2ème dislocationsont riches en hydrocarbures, alors que les premiers, issus de Perséphone, ne contiennent pas de traces de vie.

On trouve dans ces comètes/météorites de l'eau bien sûr, mais aussi des gaz carbonés fossiles/des hydrocarbures issus d'une ancienne biomasse vivante... et non terrestre. Elles sont à elles seules la preuve qu'avant la Terre, il y avait une immense planète océanique qui abritait DEJA de la vie, mais qui a été détruite. Notre propre "vie" terrestre s'est fondée sur ces matériaux organiques pré-existants pour se développer. La Vie n'est donc pas apparue sur Terre, mais sur "Tiamat". C'est pour toutes ces raisons que les comètes intéressent tant les scientifiques et les gouvernements, mais qu'en même temps elles restent extrêmement tabous bien entendu quand il s'agit d'en parler au grand public. N'allons surtout pas dire que Dieu a créé la vie dans un autre océan que le notre...

La vie reprends sur la Terre

La vie sur Terre (planète semi-océanique, c'est à dire avec des terres émergées), grâce aux briques héritées de Tiamat, reprends son développement quelques centaines de millions d'années après la création de la Terre. Les destructions régulières provoquées par les passages de Nibiru sont un boost pour la diversité et l'adaptabilité des espèces.

La vie de Tiamat s'ensemence sur d'autres planètes (Nibiru, Mars) grâce aux astéroïdes

Les comètes et météorites ensemencent Nibiru et Mars avec les briques de vie issue de Tiamat (la source première de vie).

Nibiru a de la vie parce que c'est aussi une planète de type océanique. Il y a d'ailleurs plus de surface d'océan sur Nibiru que sur Terre. Tout comme notre planète, elle a été contaminée par les restes de la vie s'étant développée sur Tiamat, notamment par l'intermédiaire des comètes et des astéroïdes. A chaque fois que l'un d'entre eux tombe, il apporte des briques rudimentaires de la vie. Si elles trouvent un milieu adéquat, elles reforment une vie primitive et l'évolution repart. Ces briques ne se sont pas formées dans l'espace comme les scientifiques le pensent, mais sur une planète aujourd'hui disparue, la fameuse Tiamat. Toutes les planètes du système solaire ont reçu cette semence, mais peu d'entre elles peuvent convenir comme pouponnière de vie. Mars, la Terre, Nibiru et certaines lunes contenant de l'eau liquide sont de parfaits endroits pour que le vie reparte à partir de ces petits éléments hérités du fond des âges.

On sait depuis longtemps que les météorites possèdent les briques de la vie. l'expérience d'étalement d'un toile collante hors atmosphère a également prouvé l'existence de brique de la vie ( ARN-ADN ) errant dans l'espace. Bien entendu, parce que l'espace est rempli de poussières. Mais d'où viennent ces poussières sachant que Nibiru et son nuage de débris est rentrée dans le système solaire en 2003, que des comètes en perdent des tonnes à chacun de leur passage etc... Or tous ces éléments sont nés de Tiamat : comètes astéroïdes, nuage de débris de Nibiru. Tous ces acides aminés, et cet ADN-ARN viennent d'une même source, ils ne se forment pas dans l'espace. Imaginez une planète océanique géante pleine de vie qui se désagrège (Tiamat), vous "contaminez" forcément tout l'espace aux alentours avec des restes organiques.

Par contre les passages de comète n'ont rien à voir avec les grandes épidémies. Cela n'est pas lié à ces matériaux organiques fossiles. Il n'y a pas de corrélation objective. Par contre, les gens ont tendance à avoir cette croyance parce qu'ils se souviennent via l'inconscient collectif, que les comètes (Nibiru) annoncent des catastrophes (cataclysme mondial du basculement les pôles). C'est pour cela que les humains sont à la fois fascinés par les comètes et les craignent en même temps. Comètes et astéroïdes sont inoffensifs au niveau pandémique/risque biologique. Par contre, les impacts de météorites sont dangereux parce qu'ils produisent localement des gaz toxiques à l'impact. C'est pour cela qu'il y a eu des centaines de personnes incommodées quand un gros météore s'est écrasé il y a quelques années au Pérou. Ce sont tous des badauds qui ont respirés des gaz nocifs qui s'échappaient encore du cratère. La curiosité est parfois un vilain défaut

Pour en savoir plus...

Les météorites possèdent les bases de la vie, et après leur chute sur Terre ces bases de vie auraient pu se développer sur Terre.

à suivre...


Retours aux menus supérieurs