Menu du site

Nature Humaine
Nourriture>Cueillette

Première version: 2010-03-06
Dernière version: 2017-08-07

Cueillette

Sommaire de la page


Préambule

75% des végétaux sont toxiques. Certains ne vous tuent que 15 jours après. Ne pas faire n'importe quoi, ne pas manger plusieurs jours de suite le même type de végétaux (ils sont tous toxiques à un niveau ou un autre, mais pas la même toxicité suivant les espèces, ont réparti) ni en excès (une petite dose de poison est supportable).

Beaucoup de végétaux ont besoin d'être cuits, germés ou fermentés pour être comestibles et enlever leur toxicité.

Nous verrons dans cette page uniquement les plantes comestibles susceptibles de pousser toutes seules dans la nature. Les plantes cultivées sont vu dans les pages sur l'agriculture.

Nous verrons aussi les plantes sauvages médicinales et techniques (lin pour les vêtements ou l'huile mécanique, chanvre pour les cordes ou l'isolation, etc.).

Fonctionnement des plantes

Les plantes ont besoin des nutriments du sol, d'eau et de soleil. Elle synthétise des nutriments organiques à partir de substances minérales (tirés du sol) et de l'énergie du soleil par photosynthèse, ou par absorption de molécules organiques dans le milieu comme le champignon.

Comme elle ne peut se déplacer, la plante utilise les insectes pollinisateurs pour transporter ses gamètes sur d'autres plantes de la même espèce pour les féconder (reproduction sexuée) ou d'autres stratégies comme déposer ses gamètes dans un cours d'eau.

Pour transporter au loin ses graines et établir ses enfants sur de nouveaux territoires (où ils n'entreront pas en concurrence avec elle), elle utilise soit des procédés mécaniques (explosion de la cosse de la graine qui la rejette au loin) soit les gros animaux. Pour les animaux elle fabrique les fruits (enrobage comestible de la graine) que les animaux mangent, avec les graines à l'intérieur protégées, et qu'ils vont rejeter plus loin lors de la déféquation, les graines se retrouvant au milieu d'un bon compost qui servira de base nutritive à la graine.

Enlever les toxines : cuire, germer ou fermenter

La plante n'a pas vocation à se faire manger et se rends toxique la plupart du temps pour se défendre.

La graine contient le bébé de la plante, elle n'a pas vocation a être mangée, donc contient des toxines, même si elle est obligée de contenir de l'énergie qui sera utile au démarrage du bébé. Une graine germée en général désactive les toxines pour ne pas intoxiquer la plante. La cuisson ou la fermentation détruisent la plupart des toxines (dès que le germe meurt et qu'il ne sert plus à rien de protéger ses réserves?).

Les tubercules sont un clônage de la plante, qui stocke des réserves dans ses racines pour repartir après l'hiver. Idem, ces tubercules contiennent des toxines empêchant d'être mangées par des insectes, toxines différentes si la tubercule est à l'air libre ou pas (une pomme de terre non recouverte de terre verdit, qar elle synthétise une toxine spécifique aux prédateurs aériens, et est plus toxique pour l'homme si on la mange crue). Idem, une fois ces tubercules germées elles sont moins toxiques, sinon il faut les faire cuire pour détruire les toxines de protection. Les seules tubercules qu'on mangent crues sont les condiments (ail, oignon, etc.) qui contiennent des toxines qui nous servent, comme exhauster le goût des plats, tuer les vers intestinaux, générer une sueur odorante éloignant les moustique (piments), etc. Par exemple, l'ail tue les parasites intestinaux qui encrassent progressivement le foie, ce dernier marche mieux et la bile permet de bien décomposer les lipides avant leur absorption par le corps, diminuant les graisses qui encrassent les artères.

Comment cueillir ?

Il y a plusieurs choses à savoir sur les plantes, pour cueillir de la bonne façon au bon moment, pour savoir comment préparer la plante.

Nous verrons le calendrier de cueillette tout au long de l'année, avec les fruits d'automne faits pour se conserver pendant l'hiver.

Nous verrons comment ne pas détruire la plante lors de la cueillette, on aura besoin d'elle plus tard!

Quand on ne sait pas si une plante est comestible ou non, qu'elle nous semble comestible et qu'on n'a rien d'autre à manger, on peut faire le test universel de comestibilité, en étant à jeun, en regardant l'effet de la plante sur la peau, sur la langue, le ressenti des papilles puis en machant longuement (amertume, sensation de rejet, etc.) avant d'avaler une petite quantité et d'attendre une demie-journée pour voir les effets.

Il faut ensuite connaître le mécansime de défense des plantes, qui quelques minutes après le début de la cueillette se remplisse de toxines, d'où l'intérêt de couper d'un coup à la base de la partie qu'on veut prélever, et ne pas prélever des végétaux plus de 5 minutes dans la même zone.

En savoir plus.

Quoi cueillir ?

Nous verrons dans cette partie les généralités sur les parties de plantes à récolter, de mêmes que quelques astuces générales pour distinguer les plantes comestibles des plantes toxiques.

En savoir plus.

Préparation des plantes

Nous verrons comment préparer les plantes, notamment les faire cuire pour enlever les parasites ou blanchir pour détruire les tanins et amertumes, toxiques.

Ou encore les manières de les consommer, à la poelle ou en infusion.

En savoir plus.

Classification des plantes

J'appelle plantes tous les trucs qui se cueillent (dans le sens où il ne faut pas courir derrière).

Les végétaux sont tous les organismes qui produisent de l'énergie grâce à la photosynthèse. Les champignons sont rajoutés dans les plantes même s'ils ne font pas de photosynthèse.

Le but est de reconnaître rapidement une plante à partir de caractéristiques simples. Quand vous l'observerez, vous n'allez pas attendre un an qu'elle fleurisse afin de regarder la forme de sa fleur, il vous faut bouffer maintenant! Vous n'aurez pas besoin non plus d'étudier en détail son mode de reproduction pour savoir dans quelle catégorie la trouver. J'ai du donc créer une classification basée sur des caractéristiques physiques permettant de reconnaitre une plante même désechée en hiver.

On retrouve les grandes formes, par ordre croissante de complexité organique :

A l'intérieur de ces formes, on s'intéresse à la forme des feuilles et à leur implantation. La limbe (partie certe de la feuille) peut être formé d'une seule feuille (le chêne par exemple) ou de plusieurs folioles (le trèfle a 3 folioles). Ces feuilles peuvent être lobées (comme celle du chêne).

Le comportement des plantes est appelé :

En hiver, les plantes peuvent garder leur feuillage, elles sont dites persistantes. Uniquement les plantes vivant plus d'un an, c'est à dire les bisannuelles ou pérennes.

Dénominations :

En savoir plus.

Plantes comestibles

Nous verrons les plantes comestibles les plus courantes et les plus susceptibles de se développer dans le climat qui suivra le premier passage de Nibiru. Seront citées en premier celles donnant le plus facilité (soit par la grosseur de la partie à manger, soit par l'abondance de la plante dans la nature).

Les plantes seront organisées en types et sous types, pour qu'elles soient le plus facilement retrouvables. Et pour chaque, nous donneront les confusions possibles, les lieux de pousse habituels, les spécificités de récolte, les dates, les manières de les préparer.

On aura les herbacées (Orties, Bardane), les petites plantes à fleur (pissenlit, plantain, primevère), les plantes grimpantes annuelles (Rispunchu) ou vivaces, et les arbres (pin).

En savoir plus.

Fruits comestibles

Je sépare les fruits de la consommation de la plante vue plus haut.

Les plantes sont censées nous donner leurs fruits pour qu'on transporte leurs graines plus loin, mais pour choisir son animal certains fruits seront toxiques pour une espèce et pas pour une autre.

On aura les herbacées, les épineux (ronces, églantier), les plantes grimpantes vivaces (raisin) et les arbres (pin, arbres fruitiers (pommiers, poirier, pêcher, figuier), aubépine, fruits à coque (chataignier, noyer, noisetier, hêtre)).

En savoir plus.

Fleurs comestibles

Certaines fleurs sont comestibles.

En savoir plus.

Nutriments

Vous voulez savoir dans quelle plante trouver tel nutriment (par exemple la vitamine C) ? Cette page est faite pour vous.

En savoir plus.

Plantes techniques

Les plantes ne sont pas utilisées que pour manger. On peut faire des cordes simples en prenant des lianes, où plus solides en tressant du chanvre, le coton fait nos vêtements, l'huile de lin peut remplacer l'huile de vidange dans nos moteurs de 2cv, le chanvre peut isoler nos maisons, etc. Nous allons voir toutes ces choses que les plantes peuvent faire pour nous.

En savoir plus.

Pour en savoir plus...

http://www.lajemy.com/categorie-10867772.html

http://gite-la-source.com/gite/gourmandes/plantain01.htm

http://fr.wikipedia.org/wiki/Portulaca_oleracea

http://www.nature-survie.com/t315-le-plantain-la-base-des-connaissances

à suivre...


Retour menu sup