Menu du site

Nature Humaine
Survivalisme>Préparation ou Dans la nature>Sac

Première version: 2014-10-18
Dernière version: 2017-05-10

Sac de survie en bushcraft (BOB)

Sommaire de la page


Préambule

Rappel des avertissements préalables sur les sources des infos de cette partie.

Le kit minimum pour maintenir la vie du mieux possible, et facilement porté sur soi:

1- régulation thermique (souvent une couverture de survie ou en laine)

2- se protéger des éléments (souvent une simple bâche ou un poncho)

3- cuir, bouillir et réchauffer (souvent une gamelle de plus de 2 litres)

4- contenir et transporter l'eau (souvent large et généreux)

5- couper (souvent large, a lame fixe et durable)

6- faire du feu rapidement (briquet + pierre à feu)

Un sac à dos (la fameux BOB pour Bug Out Bag en anglais) pour porter le nécessaire vital, de préférence moins de 15 kg (d'où la nécessité d'être en forme). Prendre des sacs poubelles pour étanchéifier ce qu'il y a dans le sac, et un sursac ou poncho pour le couvrir en cas de pluie.

Certains appareils comme la tente pourront être capitalisés avec son partenaire de marche, afin d'alléger le sac. Je déconseille de capitaliser les objets critiques comme les briquets ou le smartphone, certains appareils sont bien à avoir en double, surtout quand ils ne pèsent pas beaucoup ou ne prennent pas de place. Il faut aussi tenir compte du fait que vous pouvez être séparés et que chacun doit être autonome sur les objets de base.

Je pars sur un sac vous permettant d'être autonome pendant plusieurs années isolé dans la nature (et non seulement quelques jours pour rejoindre votre BAD où vous avez déjà stocké tout ce qu'il vous fallait), donc plus lourd qu'un sac de rando légère comme vous en verrez sur d'autres sites.

Ce sac à dos n'est que du confort. On doit pouvoir repartir à poil (par exemple suite à une agression) et pouvoir tout reconstruire (une pierre tranchante fait un couteau, des branches et des arbustes font une maisons, 2 pierres ou bois frottés l'un contre l'autre font du feu, etc.). Nous verrons l'utilisation de ce sac à dos dans la page survivre dans la nature.

Ce sac sera à faire de préférence avant les évènements, mais pourra se constituer aussi au fur et à mesure de l'exploration des ruines.

Les listes qui suivent sont triées dans l'ordre décroissant de priorité.

Le plus important à mettre dans le sac

C'est votre volonté de vivre qui vous sauvera. Votre forme physique, votre détermination, votre sang-froid et votre analyse de la situation, sont les bases du contenu du BOB en conditions de survie bushcraft !

Il n'y a rien sur terre que vous ne puissiez affronter.

Où trouver l'équipement?

Si idéalement à terme on devra faire nous même notre équipement, profitons-en tant que les produits sont accessibles relativement facilement et pas trop cher (les vides greniers ou les partages comme Emaus sont de bonnes sources). Rappelez-vous : 2 semaines sans fumer c'est 150 à 200 € d'économisé... L'argent se trouve si on gratte le superflu (cigarettes, marques) pour aller à l'essentiel.

Pochette de survie

Il s'agit d'une petite boîte très compacte, ou encore d'une plaque aigisée entourée de paracorde, à porter autour du coup en permanence, dans la poche, à la ceinture. Il existe des kits tout faits à 5 €. Il vous permet de pouvoir repartir facilement en cas de coup dur inattendu (on ne se balade pas toute la journée avec son sac de bushcraft).

La pochette de survie contient généralement :

On peut y ajouter une petite boussole, un fil à scier sans ses manches, mais on perds alors en compacité et en poids.

[Facultatif] Montre de bushcraft

Il existe des montres à 30 € qui font altimètre et boussole (que du coup vous êtes sûr de garder avec vous), et permettre de mesurer la pression atmosphérique et d'en déduire le temps dans 70% des cas.

Sac à dos

Le sac de bushcraft peut être constitué d'un grand nombre de chose (comme un simple cheche noué autour de l'épaule) mais c'est plus pratique d'avoir un sac à dos confortable qui vous permet de porter des charges assez lourdes sans trop péter le corps (les rotules des genoux prennent cher quoi qu'il arrive, d'où l'intérêt de ne pas dépasser 15 kg).

Sac à dos costaud et pratique, 60 à 70l, avec plusieurs compartiments pour simplifier l'utilisation. Une bâche avec des cordes peut aussi faire, tout dans les poches, ou encore le bâton avec la boule de vêtements au bout, mais ce sera moins confortable sur les longues distances.

Pour les petits pas trop costauds, un sac à dos 30l fera l'affaire, mais il n'y aura pas grand chose dedans (il ne seront pas autonomes, il faudra un grand avec eux pour porter les affaires à mettre en commun). Un petit sac sera moins lourd, c'est la spirale vertueuse du gain de place.

Plus d'informations sur le sac à dos, comment le régler, etc.

Vêtements

Préférez les vêtements d'origine militaire, qui ont fait leurs preuves, les vêtements techniques à séchage rapide, résistants dans le temps, aux couleurs sobres voir camouflage militaire. Je pars sur le climat futur de la France, relativement tempéré à chaud et humide.

Plus d'informations sur les vêtements en bushcraft.

Sur vous

En rechange (dans des sacs étanches)

Les sous vêtements sont importants à changer tous les jours pour éviter les problèmes de vermine dans les pays chauds et humides. Laver les vêtements quand on rencontre un cours d'eau, les faire sécher en les étendant sur le sac pendant qu'on marche.

Spécial dame

Pour les menstruations : soit vous faites le flux instinctif (quand vous sentez l'écoulement de sang vous reserrez le périnée, et vous trouvez rapidement un endroit pour faire pipi), soit vous utilisez une coupe menstruelle (réutilisable après nettoyage).

Abri

Un moyen de dormir au sec :

Feu

Un moyen de faire du feu pérenne (pas d'allumettes). Le feu est primordial, ne pas hésiter à avoir de la redondance, des systèmes différents dans plusieurs poches plastique étanches, dont une cachée, et un fire-steel à porter autour du cou.

Générer l'étincelle

Cette étincelle doit être suffisamment chaude, puissante, durant suffisamment de temps pour enflammer un combustible.

Combustible d'allumage

Ce combustible doit tenir une flamme suffisamment longtemps pour enflammer des petites brindilles, même mouillées. C'est alors le combustible d'allumage qui sèche ces brindilles avant qu'elles ne puissent s'enflammer.

Une fois le feu parti, faire sécher dessus les brindilles et herbes qui feront l"allumage des feux ultérieurs...

Les bougies, qui seront vues dans la partie éclairage, peuvent aussi servir d'allume-feu (prolonger la flamme le temps que le bois mouillé prenne).

Eau

Les quantités qui suivent peuvent être montées à 4 l si vous prévoyez de faire pour la famille, c'est plus pratique les grandes quantités.

Alimentation

Pour la nouriture à emporter il faudra très vite être autonome pour trouver sa nourriture dans la nature. Pas de boîtes de conserves (hydratée donc trop lourde). Plus d'info sur le séchage des aliments.

Santé

Pas d'anti-douleurs, ils seraient consommés assez vite et il faudra de toute façon vous en passer ou utiliser des herbes sauvages. Pas de pommade après soleil, il vous faudra éviter les coups de soleil par des protections adaptées, pas de pommades anti-brulure, mettre la brûlure 15 minutes dans l'eau froide en agitant pour favoriser l'échange thermique de la chaleur excédentaire dans l'eau froide. Pas de pansements à découper, ils peuvent être remplacés par du sparadrap et de la gaze.

Hygiène

Energie électrique faible tension (5 V et 3 V)

Cette électricité servira à alimenter la lampe frontale USB, la liseuse et le smartphone (liseuse de secours ou applications).

Eclairage

Documents

Outils

Pas de fil de fer car on a déjà les 60 m de paracorde.

Orientation

Armes

Normalement inutile contre les hommes (on ne peut rien faire contre quelqu'un qui braque une arme à feu sur nous). Il vaut mieux marcher 3 kms de plus pour se rendre dans une zone sûre que de rester dans une zone qui craint et devoir porter une arme qui va vous rendre plus intéressant à dépouiller aux yeux de certains. Reste les animaux sauvages.

Page suivante : Utilisation du contenu du sac de bushcraft

Maintenant que notre sac à dos est constitué, nous allons voir comment l'utiliser.

Pour en savoir plus...

Le sac à dos de bushcraft, fiche complète.

Le bob comme véhicule d'évacuation, le kit minimum à avoir.

à suivre...


Retours aux menus supérieurs