Menu du site

Nature Humaine
Survie Spirituelle ou Qi>Ascension>Préparation spirituelle

Première version: 2014-10-27
Dernière version: 2016-11-11

Préparation spirituelle

Sommaire de la page


Préambule

Rappel des avertissements préalables sur les sources des infos de cette partie.

"Croyez ce que vous voudrez : du moment que votre religion vous prescrit "d'agir envers autrui comme vous voudriez qu'on agit envers vous", vous PASSEREZ quand viendra l'Appel final."

Lobsang Rampa, La caverne des anciens.

Choix de l'orientation spirituelle

Préparation à l'élévation

Il faudra certes s'éloigner des côtes et monter à plus de 200 m d'altitude lors du passage de Nibiru, préparer des réserves de nourriture, mais il faudra aussi s'améliorer spirituellement pour permettre à notre corps de rester sur la terre d'après. Si on doit faire toutes les crasses aux autres pour survivre tant bien que mal 2 ans sur une terre dévastée et passer les millions d'années qui suivent à en payer le prix fort, non merci!

Vous avez le droit d'être hiérarchiste

Il n'y a pas de bien ni de mal. Si le système actuel vous plaît, si vous :

vous avez le droit de penser ça. C'est une méthode de pensée hiérarchique, égoïste, qui restera limitée dans les basses dimensions de l'univers, c'est pourquoi ces gens-là devront quitter la terre très rapidement. Vous garderez votre âme immortelle, vous resterez dans le bas-astral où vous vous torutrerez mutuellement avec les autres esprits égoïstes (loi de l'attraction, qui se ressemble s'assemble), vous renaitrez à la vie en tant qu'esclave et vous continuerez vos réincarnations d'esclaves jusqu'à ce que vous soyez fatigués de ce jeu de torture mutuelle et que vous aspiriez à plus d'intérêt envers autrui, votre frère. Mais tant que vous n'aurez pas fait le saut de conscience c'est la vie d'esclave, de menteur, de faux semblants qui vous ira le mieux. Ce n'est pas mal comme orientation, c'est juste immature et limité.

Mais il vaut mieux être altruiste

Pour ceux qui voudraient continuer au sein de Gaïa, vivre enfin libéré des parasites hiérachistes qui nous étouffent et nous empêchent de vivre notre vie, il faudra se rapprocher du divin et de son amour universel.

On peut être plus écolo, c'est toujours bon pour Gaïa, mais avant tout il s’agit d’un changement intérieur. La méditation est la clé, aller à l’intérieur, comprendre et se souvenir de qui nous sommes vraiment, et avoir confiance en soi.

Les auto-éveillés

Toute notre vie ont nous a dit de voir le monde d'une telle façon, et d'occulter tout ce qui n'est pas marqué dans les journaux, notamment en rigolant sans réfléchir de ceux qui cherchent à nous enlever les oeillères.

Puis un jour, on se prends une grosse claque dans la gueule, qui réouvre la porte du tiroir où on avait rangé sans y croire réellement tous les faits dérangeants l'ordre établi (comme les OVNIS belges de 1991 passés sur toutes les télés du monde, le mensonge des médias sur la catastrophe de Tchernobyl s'arrêtant à la frontière française, la mort suspecte de Boulin et de Pierre Bérégovoy, les mensonges pour la guerre 2003 en Irak, etc.).

Pour moi, ça a été plusieurs phénomènes surnaturels indéniables qui m'ont fait prendre conscience que les fantômes vus auparavant n'étaient pas des hallucination de ma part. Ensuite, le survol des centrales nucléaires française à 34 reprises en 1 mois par des engins de 2 à 7 m de large qui ridiculisent tous nos moyens aériens et de brouillage, et qui dans les médias sont occultés voir volontairement falsifiés avec des photos montrant des drônes de quelques millimètres de large, qui me rappelle que quelques années avant j'avais lu le rapport Compton de l'armée de l'air US, qui prouvait de manière formelle l'origine Extra-terrestre des OVNI, et que j'avait refermé en le croyant mais sans y croire vraiment, ma confiance dans le système, la matrice comme l'appellent certains, étant encore trop forte pour pouvoir regarder le monde qui m'entourait avec les yeux ouverts.

En 2016, les éveillés old school comme moi ont entre 40 et 70 ans. La plupart éveillés depuis leur plus jeune âge par des "dons" ou une vieille âme, d'autres comme moi par synchronicité et déductions logiques. D'ailleurs, je ne peux pas dire que je suis un auto-éveillé puisque c'est la lecture d'un éveillé comme Harmonyum qui m'a ouvert les yeux, même si le processus avait déjà commencé, que j'avais une large culture générale, je ne me serais surement pas débloqué tout seul et aussi vite.

Entre 25 et 40 ans, il y a aussi des éveillés depuis l'enfance, en plus grand nombre que la population plus âgée, mais la plupart n'ont pas eu encore trop le temps de s'installer dans leur connaissance de soi. Par contre ils ont des capacités à s'éveiller plus vite.

Il y a ensuite ce qu'on appelle les enfants indigos, nés après 1990. Eux se sont éveillés encore plus vite, parce qu'avec une âme plus éveillée voir Extra-terrestre, et leur éducation ayant profité de toute la diffusion du savoir et des précurseurs qui oeuvrent depuis les années 1950. Ils sont un grand nombre à avoir des pouvoirs psy, ils ressentent plus de choses, et il est difficile pour le système de leur faire prendre des vessies pour des lanternes.

Travailler à son éveil

Harmonyum nous donne le but de la vie, travailler à son éveil.

Les méthodes d'éveil seront toujours valables et nécessaires, mais les résultats seront plus visibles qu'actuellement. Cela ne nous dédouanera pas de toute manière d'un travail personnel, car l'éveil ne va jamais de soi, il demande un effort avec ou sans cerveau fusionné. Ce que vous apprendrez donc dans cette vie servira tout aussi bien dans les suivantes, donc n’hésitez pas, plus on s'y prend tôt mieux cela vaut ! :)

Je rappelle qu'il y a 3 voies de travail qui peuvent être résumées comme ceci :

  1. La Foi (en un maître notamment, Jésus et Bouddha sont encore de bons maîtres historiques malgré tout grâce à leur héritage par exemple, c'est un peu moins le cas pour les autres maîtres qui ont laissé moins de contenu exploitable)
  2. La Sagesse (l'introspection et la connaissance de soi)
  3. Le Savoir (La connaissance disciple les illusions liées à l'ignorance).

Chaque voie a aussi ses pièges :

  1. la Foi sans conscience (celle qui vous fait tomber dans les bras des gourous)
  2. Le Repli sur soi pour soi même et non pour les autres (se regarder le nombril, c'est à dire se focaliser dans son introspection sur sa seule amélioration en oubliant que le but de l'Eveil reste et restera l'accès à la Compassion ultime)
  3. Le Matérialisme et le Dogmatisme (Vouloir tout expliquer par un savoir incomplet, et croire que l'on sait tout).

A vous de jouer

En savoir plus.

Ne pas avoir de haine

Les ET hiérarchistes semblent vouloir développer les mauvais sentiments chez nous, comme la haine, le ressentiment, la colère, la vengeance, etc. Est-ce que c'est pour récupérer cette énergie au niveau éthérique comme le disent les New-Agers? Harmonyum ne développe pas là-dessus.

Voilà ce qu'il dit, à propos de la théorie du Kill Shot développée par les désinformateurs et les hiérarchistes du Vatican :

Les ET hiérarchistes cherchent à pousser les gens à des accès de désespoir et de colère. Quelle empreinte pensez vous que cela fera sur les âmes des personnes quand elles s'apercevront qu'elles sont mortes, trahies, par de très mauvais conseils, écrasées sous leur maison alors que les Elites seront au chaud dans leur paradis High tech en Afrique?

A plusieurs reprises Harmonyum insiste sur l'état d'esprit que nous avons à notre mort qui influe sur la spiritualité de notre âme par la suite. Par exemple, il dit que ce n'est pas grave si nous mourrons en ayant la conscience tranquille, que nous avons tout fait pour échapper à Nibiru. Ou encore il faut éviter qu'en France les gens meurent écrasés par le tsunami sans comprendre ce qui leur arrive, ça ne serait pas bon pour leurs vies suivantes et les empêcheraient d'évoluer.

Donc voilà, vivez et mourrez honnêtes par rapport à vous même, ne perdez pas de temps à ressentir des émotions sans intérêts, donnez le meilleur de vous même à chaque instant, en harmonie avec votre âme.

Pourquoi continuer à vivre ?

Survivre pour protéger les incarnations suivantes

Certains diront de ne pas s'en faire, que nous sommes des âmes incarnées et que peut importe si le corps meurt, l'âme restera après.

Déjà il faut savoir que le but de la vie est d'apprendre une leçon, et qu'il ne faut jamais se défiler pour cette leçon. La fuite/suicide n'est pas une solution. On a signé, c'est pour en chier. Il faut respecter le corps qui nous sert de véhicule et nous fait vivre toutes ces expériences, nous sommes chargé de lui et de sa bonne santé, nous nous sommes engagés il faut tenir le contrat jusqu'au bout.

Autre problème, c'est qu'au niveau moyen d'avancement de l'humanité actuelle, la majorité des âmes n'est pas capable d'évoluer sans corps physique, car le chemin est long avant d'être un ascensionné. La moyenne des âme n'est pas assez dense et expérimentée pour se passer de corps pendant plus de 50 ans, au delà elle se fond de nouveau dans l'énergie primordiale. Et après les catastrophes il y aura beaucoup moins de corps humains à disposition, les places pour la réincarnation risquent d'être chères. Les moins évolués devront se réincarner dans des animaux, ce qui n'est pas plaisant et constitue une régression. Plus il y aura de survivants, plus il y aura de corps disponibles pour les âmes peu expérimentées.

Alors que tenter de survivre et de faire par là même évoluer la société offrira une grande chance d'évolution spirituelle à l'ensemble de la communauté humaine. En effet, l'âme à 2 chemins de progression : altruiste ou égoïste. Je me souviens de ce reportage sur la révolution russe en 1990, lors des émeutes : un jeune de 17 ans avait risqué sa vie en franchissant les palissades pour aller chercher des médicaments dans la pharmacie de l'autre côté de la rue (il avait été atteint d'une balle à cette occasion), et aidait a soigner des blessés à terre. Derrière lui, un peu plus loin dans la rue, un autre jeune qui avait son âge sortait d'un immeuble en tenant la vieille et lourde télé cathodique qu'il venait de voler. C'est dans les coups durs que l'âme se dévoile et se renforce.

Survivre pour respecter sa vie

Si l'âme survie au corps, ce n'est pas pour cela que le corps n'a aucune importance, il faut le respecter. Si le corps est malade, l'âme en subit les conséquences, et s'il souffre ou meurt, cela laisse forcément une cicatrice spirituelle. Si la mort est violente, injuste et chargée d'émotions négatives, la cicatrice sera profonde et suivra l'âme tout au long de ses pérégrinations. La relation corps-âme est symbiotique, pas parasitaire !

De plus, le suicide (ne rien faire pour empêcher sa mort, excepté dans les cas de nobles desseins) est la pire chose spirituelle / pêché que l'on puisse faire (c'est mal, c'est caca!).

Une vie meilleure

La vie ne sera pas si dure qu'on ne l'imagine (dans la plupart des poches de paix des communautés soudées, comme celles que nous connaissions avant l'arrivée des annunakis). Ce sera même pour de nombreuses personnes une libération. La société actuelle est une société esclavagiste, et même si on croit y être à l'aise, nous ne sommes pas fait pour cette vie là. De même, la nourriture sera plus saine, notre santé bien meilleure, le stress baissera parce que nous n'aurons plus à nous soucier des mêmes choses. La solidarité, le fait de ne plus tenir un rôle social, etc. seront de formidables boosters.

Le travail de déformatage

Libération de notre inconscient

Le formatage judéo-chrétien (peur de l'autre par exemple) nous est inculqué dès le plus jeune âge et s'inscrit au fond de notre inconscient (les a prioris profonds et les tabous), c'est à dire manipule notre âme.

Dans un futur pas si lointain où les ET vont intervenir, de notre vivant, pour nous apporter les clés de notre inconscient, cela pourra être problématique et source de conflits émotionnels.

La plus grosse bataille que nous avons à mener pour notre épanouissement spirituel est donc à l'intérieur de nous, pas à l'extérieur. C'est pour cela que le monde, les catastrophes, sont des remises en question non pas externes, mais internes. L'élévation spirituelle est un processus lié à l'âme, pas un processus externe à l'individu.

Je vous parle souvent de formatage, on est exactement dans cette problématique. Par exemple, notre tolérance pour les homosexuels est une façade même si elle est sincère, parce qu'elle ne représente que 10% de soi même, en l'occurrence, ne concerne que notre conscient. Notre gêne en voyant 2 hommes s'embrasser démontre que 90% de notre cerveau, et en plus celui qui est directement en contact avec son âme, ont encore des progrès à faire. Cela viendra, mais ce progrès (qui peut être rapide) ne peut passer que par une acceptation de la situation : oui, notre tolérance n'est qu'une façade, donc il faut que tu travailles sur soi même pour voir ce qui coince exactement. L'homosexualité n'est qu'un petit élément du formatage, et c'est sur ce formatage que beaucoup de personnes doivent encore travailler. Ce n'est nullement un jugement, juste un constat de situation, une situation qui évolue et évoluera bien entendu parce que nous sommes dans une volonté de progrès spirituel. Le temps et les efforts paieront, mais il reste encore un peu de route.

Vous êtes des esclaves conditionnés. Avoir un travail est une obligation, se mettre en couple est un devoir tout comme faire des enfants ?

Toutes ces choses devraient être conditionnées au spirituel, non à des rails forgés par la société. Nous ne sommes pas des fourmis et pourtant nous respectons les mêmes types de règles automatisées puisque nous ne somme pas maîtres de ce que nous faisons de notre vie (même si nous en avons l'illusion). Cette notion de formatage est indispensable à comprendre et à repérer chez vous (tout le monde en est victime), parce que sinon vous ne passerez pas le portail.

Les pulsions à travailler

Quand on connait son ennemi, il est plus facile de le vaincre, ou de faire malgré lui.

L'idolatrie

Le fait d'aduler un homme comme un dieu, souvent pour de mauvaises raisons, comme la célébrité (le fait que le troupeau l'idolâtre, et qu'on doive faire comme le troupeau). Est-ce qu'un chanteur, un sportif, un acteur, un homme politique sont dignes d'être considérés comme des dieux? Il faut estimer et respecter quelqu'un (sans aller jusqu'à l'idolatrie) pour ce qu'il est/son comportement plutôt que pour son statut.

Le rejet des autres / différences

La société impose un moule, car il est plus facile de manipuler un groupe de personnes qui réagissent tous de la même manière. Comme l'être humain est fait pour le groupe, il faut exclure ceux qui n'ont pas le comportement adéquat pour dissuader ceux qui restent d'adopter le même comportement, et pour inciter le comportement déviant à revenir dans la masse.

Par exemple, la théorie du genre est juste là pour éviter de payer une pub pour manipuler les femmes, une pub pour manipuler les hommes, il n'y aura plus qu'une pub qui manipulera toute la population d'un coup.

Le rejet des autres marche pour les étrangers (étrangers au village, au département, au pays, au continent, à la planète, à notre dimension, à la galaxie, à notre univers-bulle), le sexe opposé, les homosexuels, les couleurs de peau différentes, couleurs de cheveux, gros ou maigre, les idéaux, les cultures, les croyances, les façons de s'habiller, etc. Les autres auront toujours une différence physique par rapport à nous, mais à l'intérieur nous sommes les mêmes.

Exemples de formatages hiérarchistes à évacuer

La sexualité, les couples

Les annunakis ont toujours été emmerdé avec la grande reproduction humaine.

D'un côté il fallait que ses esclaves se reprouduisent à tout va pour prendre le dessus sur les hommes libres qu'il fallait asservir, ainsi qu'avoir le dessus lors des guerres sur son rival prétendant au trône des annunakis.

De l'autre côté, les annunankis étant moins de 500 sur terre, il ne fallait pas que l'homme se reproduise trop pour éviter que les faux dieux soient submergés.

D'où les demandes interdisant la luxure et la fornication, et de l'autre les promesses de rendre son peuple aussi nombreux que les grains de sable dans le désert.

Notre société nage donc en pleine shizophrénie sur ces sujets.

Il y a aussi le problème du sexe qui ne correspond pas toujours à ce que la société définit comme caractère s'y associant, ou encore le problèmes des âmes d'autre orientation sexuelle dans un corps dont le sexe ne lui correspond pas. Sur le sujet des sexualités différentes, il y a un gros travail de déformatage à faire.

En savoir plus.

Les choix artificiels de notre société (végétarisme)

Certaines idées fausses que nous a inculquée la société, ou qui sont en contradiction avec notre nature animale (comme les végétariens) ne résisteront pas au passage de Nibiru.

On s'aperçoit vite que tout régime de ce type est dangereux (végétarien, végétalien, crudistes, végan), d’autant plus qu'il est strict dans l'échelle "végétarienne". Ne pas oublier que les annunakis ont imposés à une époque le végétarisme pour des raisons pseudos-magiques, et que Hitler était végétarien pour des raisons occultes/hermétiques, pas parce qu'il respectait la vie animale...

Le plus important, c'est que pour tenir sans carence, vous êtes obligés de complémenter avec des produits pharmaceutiques-industriels. Ce sont donc des régimes qui sont déconnectés de la Nature, de nos besoins naturels. Ce sont des idées perverses liées au système et qui mourront avec lui, parce qu'une fois Nibiru passée, il sera impossible de se complémenter. C'est là qu'on voit que Nibiru est le grand nettoyeur, même des concepts de vie corrompus. Ceux qui croient être sur la bonne piste en évitant les produits animaux de leur alimentation se trompent, leur questionnement est faussé : ce qu'il faut se demander ce n'est pas s'il faut manger des produits issus d'animaux ou non, mais bien comment on obtient ces produits.

Les blocages sur la reconnaissance de Nibiru

Beaucoup d'auteurs dissidents semblent bloquer sur l'existence de Nibiru. En dehors de l'occultation volontaire de la part d'un désinformateur, si la personne est honnête ce sont des blocages "internes" à la personne. Elle peut avancer sur certains sujets mais d'autres la dérange, et dans ce cas il peut y avoir blocage ou déni. En l'occurrence, ce sont souvent des thèmes qui remettent en question des domaines que la personne pense et veut surs, parce que cela la déstabiliserait beaucoup autrement.

Ne pas reconnaitre Nibiru, c'est éviter de remettre en question la stabilité du système solaire et du monde en général. Ne pas reconnaitre que des Et ont participé à notre évolution (annunakis, reptiliens, zétas peu importe), c'est ne pas remettre en question la "création de l'homme" à l'image de Dieu. Ce sont typiquement des blocages liés à une éducation chrétienne typique. Qu'est ce que Dieu si ce n'est pas le créateur de l'Homme ? Qu'est ce que l'Homme, son destin, sa différence avec le règne animal si il n'y a pas un Dieu omnipotent derrière sa création etc... Les questions se succèdent et ne trouvent pas de réponses favorables si on reste bloqué dans une vision chrétienne ( voire juive, puisque c'est intimement lié à l'ancien testament).

Ce sont des blocages très profonds. Mon prof de philo avait l'habitude de dire que c'est le genre de problèmes qui "mettent la pyramide de vos certitude sur la pointe".

Pour vivre nous avons besoin de choses stables, et qui correspondent à nos croyances profondes. Certains ont besoin que le Soleil tourne et continue de tourner au dessus de leur tête. D'autres se fondent sur des choses plus profondes, peu importe que le matériel soit instable.

En l'occurrence donc, il semble que le dissident X soit quelqu'un d'intelligent et d'intuitif, mais qu'il soit bloqué par son manque d'épanouissement spirituel .Quelqu'un d'avancé sur ce domaine ne craint pas que le monde matériel change. Il s'appuie sur des certitudes autres, comme le fait que l'Amour et la Compassion sont les choses qui restent et qui priment, peu importe le chaos qui peut se présenter.

Cela lève de nombreux tabous, et permet une ouverture d'esprit bien plus grande. A ce moment là, les peurs profondes s’enlèvent et on peut voir les choses telles qu'elles sont sans se mentir.

Ce Monsieur est donc forcément neutre ou hiérarchiste à la limite, mais pas encore du coté lumineux de la force! :) Les hiérarchistes sont plutôt confrontés à des tabous personnels, pas des tabous basiques de ce type, donc la balance penche plutôt vers un "indéterminé" spirituel !

La faim

Il faudra aussi s'habituer à manger beaucoup moins en volume : la faim va être tenace cela parce qu'aujourd'hui le corps a besoin d'énormément de quantité pour tirer très peu de nutriments utiles : 80% de ce que l'on mange c'est de la graisse et du sucre mélangé à de l'eau, avec des traces de vitamines, minéraux et protéines. Pour avoir sa dose, notre corps demande beaucoup, car il se sent rassasié quand la digestion lui donne ce qu'il a besoin. Pour atteindre le quota et couper la faim, il faut le gaver. Avec une alimentation plus riche, ces quotas sont atteints bien plus vite et même dépassés sur une longue période. Mais au départ, votre corps va continuer à réclamer même s'il est repu, parce qu'il aura l'habitude de manger trop. N'empêche que sur le long terme, cela reposera aussi vos organes, car manger trop et trop souvent fatigue alors qu'une alimentation naturelle permet des temps de repos. Notre corps sera mieux fourni mais en plus vieillira moins vite au niveau des organes. La planète X n'aura pas que du mauvais : elle va nous pousser à des extrèmes que nous aurions jamais parcouru autrement. Quand je disais que nous étions formatés par le système en profondeur, je voulais aussi parler de cela. Ce sera un cap psychologiquement dur à passer mais nous nous y retrouverons très vite.

L'argent / le matériel

Je n'aime pas trop l'idée du crédit à la consommation (sachant que les banques vont se casser la gueule et qu'on n'aura pas à rembourser).

Risque que les banques durent plus longtemps que prévu

Parce que d'une part si Nibiru ne passe pas pour une raison X ou Y dans le temps imparti, cela engage les gens sur une très mauvaise voie financière, ils seront esclaves jusqu'à la fin et ne pourront s'enfuir dans les temps. Il ne faut pas s'engager dans des choses qu'on pourrait regretter si les délais s'allongent. Rappelle toi que Nibiru devait passer le 23 aout 2013 à l'origine et que cela a été grandement reporté. Un emprunt en 2013 aurait pu mettre ton foyer dans la mouise financière jusqu'en 2015 ou 2016 au moins. Les ET sont bien gentils, mais comme ils le disent eux mêmes, ils ne maitrisent pas le processus. A chacun de voir les risques qu'il veut prendre mais c'est vrai que si on peut éviter, autant le faire.

Débrouillez vous avec ce que vous avez, et si vous n'avez pas soyez inventifs. Faites plutôt des économies sur ce qui n'est pas nécessaire et mettez cet argent de côté si c'est possible. Prenez un forfait téléphone à 9 euros à la place d'un truc à 50. Coupez vos abonnements inutiles, n'achetez plus le journal, arrêtez de fumer etc... Après je ne connais pas la vie de chacun, mais la majorité des foyers font dans un sens ou dans un autre des dépenses de ce type qui peuvent être réduites. Si vous économisez 100 euros en 1 mois et que vous les mettez de côté, c'est largement suffisant. Remplir un sac à dos avec le strict nécessaire, ce n'est pas se prémunir contre tout risques encourus, c'est voyager léger avec le minimum. Notez bien la nuance. Le survivalisme a tendance à vous surcharger et vous faire emporter tout et n'importe quoi. Restez simples.

Le gros souci, c'est que normalement vous auriez du mettre petit à petit de côté. seulement 20 euros tous les mois dans une caisse depuis aout 2013, cela ferait 27*20=540 euros de côté. Ceux qui sont arrivés récemment n'ont pas cette excuse, mais pour les anciens, vous auriez pu grandement anticiper émoticône smile 20 euros c'est même pas un abonnement téléphonique, c'est 3 ou 4 paquets de clopes et on ne parle même pas du cannabis qui lessive les comptes, surtout pour les gros fumeurs. c'est pour cela que je dis depuis longtemps que la préparation fait aussi partie de la leçon, autant que la survie, et que les ET (et moi) refusons de valider vos plans. C'est la responsabilité de chacun qui est engagée pour lui-même et pour ses proches.

Emprunter sans rembourser c'est du vol (l'exploitation des autres car quelqu'un paye quelque part)

Emprunter une somme dans l'idée de ne pas avoir à la rembourser, c'est du vol. Voler un voleur me direz vous, mais quand même sur le fond, ça me gène, parce que si on commence comme ça un nouveau monde, c'est pas très sain spirituellement. A mon avis il vaut mieux se débrouiller seul essayer de toutes ses forces et se planter éventuellement un peu que de partir sur du négatif. Mais bon là encore, c'est à chacun de faire ses choix.

Remettre le matériel à sa vraie place

Rappelez vous bien que notre monde marche à l'envers. Ce n'est pas le matériel qui prime mais le spirituel. Ce n'est pas la vie qui prime, c'est la mort. Pourquoi ? Parce que la mort n'est pas un drame, contrairement à ce que notre société nous a enfoncé dans le crâne, alors qu'une vie de merde, ça c'est un drame. Vivre en esclave, en faisant des concessions morales dévastatrices pour notre âme, cela c'est un crime. Mourir après que l'on ai tout fait, avec courage et qu'on a rien à se reprocher, c'est ce que tout le monde devrait rechercher. Survivre à Nibiru, sauver ses proches, mais pour les emmener où et comment ? C'est pour cela qu'il vaudra mieux partager sa bouffe avec des enfants abandonnés et mettre sa propre famille dans la pénurie (et hâter leur mort) que de laisser ces gamins crever de faim en sauvegardant les siens. La mort ce n'est pas grave, c'est comment on meurt qui est important. Mieux vaut ne vivre que 6 mois avec sa conscience tranquille que 60 ans en ayant fait un mauvais choix spirituel qu'on trainera sur toutes les vies suivantes.

Ne vous focalisez pas sur la survie matérielle plus que nécessaire. Ce n'est qu'un pansement. Votre vraie priorité c'est de vous poser les bonnes questions morales, éthiques et personnelles. Si mes enfants doivent mourir, qu'ils le fassent en paix. Mieux vaut cela qu'ils survivent en ayant fait des choix immoraux. Bien entendu, il ne faut pas être dans un sacrifice constant, parce que sinon qui restera en vie ? Partager, cela ne veut pas dire tout donner. Tout doit être pondéré, bien entendu. Et c'est là tout le questionnement spirituel que vous devez faire. Comment dois je réagir dans telle situation ? Quels sont les choix les plus éthiques ? Ou et quand je dépasse les limites du raisonnable ? Quelles sont mes priorités ? Trouvez les questions, parce qu'elle vous éclairerons sur votre préparation. Les sites survivalistes, bien souvent et au contraire, sont dans l'optique inverse. Méfiez vous, ils vous focalisent bien trop sur le matériel et sur l'argent. Alors oui, vous aurez tout dans votre sac, mais cela ne vous achètera pas une conscience. Soyez imaginatifs. Une tente n'est pas nécessaire. Est ce que nos ancêtres avaient des tentes ? Non, ils avaient des cabanes avec une peau sur le toit. Trouvez les solutions les plus simples et les moins couteuses. En cherchant bien, avec de la récup, vous construirez à frais zéro tout ce dont vous avez besoin et pourrez transporter. Oubliez le camping le luxe avec le sac à dos rempli de cochonneries. Démerdez vous avec rien et essayez de trouver des moyens de vous servir au maximum de ce que vous trouverez le long de votre chemin. Nous sommes beaucoup trop habitués, dès que nous avons un besoin, d'aller l'acheter. C'est justement ce qui fait de nous des esclaves. Si pour survivre à Nibiru vous allez acheter des tentes à Décathruc, c'est déjà mal parti pour l'émancipation spirituelle.

Découvrir dieu

Le but de l'ascension est aussi de se rendre compte qu'il y a une intelligence omnisciente au dessus de tout qui fait que tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes (les évènements négatifs ne sont que des leçons qui nous sont envoyées). Après l'ascension, nous nous serons rapproché de l'unité, nous serons plus apte à le ressentir (même si nous le pouvons déjà à présent).

Les ET eux-mêmes ne font qu'approcher cette dimension là. Voyons comment ils voient dieu.

En savoir plus.

Changer le système

Le but final de tout cela, de la planète X, de l'Humanité en général ? C'est d'évoluer vers une société meilleure, différente. Or, la question est de savoir si les événements catastrophiques seuls vont pouvoir remettre en question le système. La réponse est oui, sur le long terme, mais l’avantage d'une annonce c'est qu'elle va entraîner un effet boule de neige avant les catastrophes et mieux préparer l'Humanité à la suite.

L'annonce va révéler le mensonge du système au grand jour, dégoûtés d'avoir été autant manipulés, les humains ne chercheront plus de sitôt à rebâtir un tel système, ils redeviendront vigilants, chercheront à utiliser le libre arbitre de leur liberté toute neuve.

Sans annonce préalable, les gens formeront des communautés de survivants mais le réflexe sera toujours d'essayer de reconstruire le système d'avant, et il faudra très longtemps pour que les gens se rendent compte qu'il ne fonctionnera plus. L'avantage de l'annonce, c'est qu'elle va commencer à faire vaciller le système bien avant les catastrophes, à une période où les gens auront encore accès à internet. Ils pourront encore se renseigner, et remettre leurs connaissances en question et y trouver des réponses. L'annonce sera donc toute aussi importante que le passage de la planète X en lui même pour faire évoluer les mentalités.

C'est pourquoi les ET ont déjà retardé l'approche de la Nibiru pour laisser le temps à Obama de faire l'annonce (chose dont il a été empêché), et que les illuminatis prennent tous les risques pour empêcher cette annonce, cherchant à gagner du temps et à laisser l'apparition de Nibiru s'annoncer elle-même, quand il sera trop tard.

Pour les ET, il est vrai que nous sommes en général des idiots, en effet, car il faut vraiment être stupide pour croire les versions officielles qui ne tiennent pas debout et ne pas s'apercevoir que le monde part en morceaux. Si les gens le voulaient bien, ils se renseigneraient et ils verraient, comme nous, que ça cloche: 70% gens sont des idiots, incapables de penser, incapables de s'adapter, incapables d'avoir un raisonnement rationnel et objectif sur la situation. Car si les gens étaient rationnels, auraient ils cru que le nuage de tchernobyl s'était arrêté à la frontière belge ? Croiraient-ils encore que Noé a sauvé tous les animaux dans une arche de quelques centaines de mètres de long alors qu'il existe des millions d'espèces différentes, sans parler que pour nourrir un lion, tu dois lui faire bouffer le couple de moutons. Les gens sont capables de croire à des choses qui n'ont ni queue ni tête, par contre, même avec des preuves flagrantes, ils nieront l'existence des annunakis parce que "les chefs" ont dit que ça existait pas. Le genre humain est un cloaque de débiles décérébrés, et les ET ont plus de pitié que de dédain. Mais il faut être pragmatique, les trois quarts des humains sont des abrutis, on n'y peut rien, c'est comme ça, ils ne jugent pas, c'est un fait établi.

En revanche, comment construire une société meilleure si on se traine un tel boulet ? Parce que pour le moment, les moutons sont la force des psychopathes qui nous servent de dirigeants : sous prétexte de démocratie, on utilise les moutons qu'on manipule pour maintenir une majorité, et cela permet à une société cruelle, inégalitaire et j'en passe de subsister. Le pire dans tout cela, c'est que les moutons sont volontairement des moutons. Cela fait des siècles que ça dure et que les ET sont obligés de regarder ce spectacle desolant sans intervenir, en espérant un réveil hypothétique des consciences.

L'arrivée de la planète X est un phénomène naturel : c'est comme cela, la Terre subit des extinctions massives, ce n'est pas la première fois. Mais les ET ont vu cela et se sont dit que ce serait une formidable opportunité pour l'Humanité. Ils voient à très long terme comme je te l'ai dit, ils ont une vision globale des choses.

Tout d'abord, les humains ont choisit de mourir, parce que même sans planète X, la Terre se serait éteinte naturellement d'ici à 10 ans. Tous les humains seraient morts en vain, par bêtise, pour avoir détruit leur environnement. Donc qu'ils meurent maintenant ou dans 10 ans, quelle importance ? Et puis cela fait des siècles que les humains soufrent et meurent de leur condition d'esclaves, s’entre-tuent, mais refont toujours confiance à ceux qui les emmènent à chaque fois à l'abattoir. Globalement, les ET n'ont donc pas envie de nous sauver, puisque ça ne servirait à rien, on referait toujours les même conneries même s'ils nous sauvaient 15 fois de l'apocalypse. La seule solution c'est donc de s'appuyer sur les humains qui en valent la peine, les favoriser, afin qu'ils reconstruisent autrement après le nettoyage des écuries.

L'avantage de l'annonce, c'est qu'elle a des chances de réveiller de nombreux moutons qui pourront alors participer à la reconstruction, c'est à dire qu'elle donnera une chance à TOUS de se remettre en question.

Les ET ne souhaitent pas la mort des gens, même des plus idiots d'entre nous, mais de toute façon on était tous condamnés. Alors autant saisir l'opportunité pour arrêter le cycle de souffrance à cette occasion.

Non, nous ne sommes pas tous dans le même panier tu vois, mais il faut avouer que l'Humanité en général ne brille pas par son intelligence soit dit en passant. De nombreuses personnes mourront, mais au moins avec l'annonce elles auront eu une chance de s'en sortir. Sans annonce, personne n'aurait eu la chance de se réveiller avant le dernier moment. Le panier sera un peu moins vide, j'espère....

Ensuite, la mort n'est pas une chose qui devrait être tabou, elle fait parte de la vie et, surtout pour ceux qui croient en la réincarnation comme les ET, les gens auront d'autres chances de se réveiller plus tard, dans une autre vie. Au moins, sur Terre, on en aura fini avec ce système pourri, c'est ça le principal.

En savoir plus.

Reconnaître Jésus 2

Si je vous disais , c'est telle personne (homme ou femme, le corps n'a pas d'importance, juste que cela doit être un humain), et il arrivera à tel moment, où est la leçon qui vise justement à se débarrasser de tous nos a prioris bancales.

Reconnaitre "Jésus" est une très très grosse leçon.

Certains attendent Jésus, d'autre le Machia'h etc... chacun avec un vision différente du personnage suivant les traditions.

Les musulmans s'attendent à revoir le Jésus tel qu'il était au moment de la (non) crucifixion, les chrétiens généralement un homme-dieu parfait à la peau blanche, la barbe et les yeux bleus, et les juifs ont tellement fantasmés des siècles sur leur messie qu'il passeront surement encore une fois à côté de la plaque.

Il y a un énorme nettoyage à faire sur l'image, cette l'idéalisation extrême très trompeuse, c’est ce que j’appelle la sur-sacralisation.

Reconnaitre le vrai Jésus annoncé est LA leçon majeure, puisqu'elle sous entend non seulement de ne pas succomber à l'antéchrist (de ne pas se tromper de Jésus/Messie), mais en plus de se nettoyer des corruptions des anciennes religions qui déforment l'image de Jésus tel qu'il est et a été (voir les pages sur la religion).

Ne pas fuir dans la mort

Certains choisirons la mort comme option, et cela fait partie aussi de la leçon. Néanmoins, cela reste une fuite face à nos responsabilités dans la mesure où nous pouvons faire quelque chose (certains ne pourront rien faire malheureusement). La vie ne sera pas si difficile pour ceux qui prendront les bonnes dispositions, car les communautés de survivants seront au contraire de petits paradis où les gens seront solidaires et vivront une vie certes parfois rude, mais épanouissante à tous les points de vue. Fini le stress de l'argent du travail et des personnes négatives qui vous bouffent. Les gens reviendront à l'essentiel, à l'humain, aux choses simples comme l'amour et l'amitié. Ce serait donc un peu idiot de rater cela, alors que c'est justement ce qu'on demande tous finalement. La fin de ce système de merde et le retour aux valeurs humaines et à la compassion.

Ce que je vous donne comme info, ce n'est pas pour que vous viviez un véritable enfer dans la survie. Cela nous demandera des efforts certes, mais pour avoir une immense récompense au bout. Non seulement la vie sera plus agréable, mais en plus il y a des choses qui se produiront et dont vous serez témoins, qui valent plus que largement la chandelle. Ceux qui envieront les morts sont ceux qui n'auront rien vu venir et qui se penseront abandonnés par le Sort, Dieu ou peu importe. La surprise et le désespoir sera tel qu'il ne pourront le supporter. Ce sera d'autant plus vrai pour les gens qui sont devenus dépendant /sur-adaptés à ce Système actuel, dépendant du luxe, de l'apparence, de la domination sur les autres (qui peut être une drogue). Plus les gens seront sur adapté à ce Système plus ils seront dans un état de décomposition morale / psychique. Par contre, pour ceux qui étaient étouffés, ce sera une libération !!

En fonction des infos sur les événements de Nibiru que nous a donné Harmonyum, nous devons choisir seul ce que nous en faisons, comment nous nous préparons, le plan prévu, qui nous emmenons. Ça fait aussi partie de la leçon (leçon de notre vie, qui nous fait grandir spirituellement et est la même chose que la leçon dûe à Nibiru).

Jouer son rôle

Pour les éveillés, ce que nous devons faire : "Prenons du recul, acceptons ce qui arrive (et donc les millions de morts 25-30 M sur les EU), et grimpons en conscience, nous nous sommes incarnés dans cette période car on a tous un rôle à jouer: sauver l'humanité et l'aider. Il faut parler plus de solidarité les uns envers les autres, de compassion, de partage, préparer l'auto-suffisance solidaire et savoir que l'on a beaucoup d'aide autour de nous (99% invisible), demandez et vous recevrez. ".

Vous ne pouvez pas être sur tous les fronts. Agissez là où vous pouvez agir. Votre job c'est de sauver votre peau pour que vous puissiez aider les autres, vos proches mais aussi toutes les personnes qui seront désemparées et que vous trouverez sur votre route (au sens propre comme au figuré). Grandissez en compassion, renforcez vous vous même pour être un outil et un secours pour les autres, et vous recevrez de l'aide à profusion. Vous ne serez pas seuls dans cette tâche si votre démarche est sincère, ne doutez jamais de cela quoi qu'il arrive.

C'est aux contactés (comme Harmonyum ou Nancy Lieder) de lutter contre les manipulations du "mal" qui cherchent à endormir les gens avec Blue Beam ou autres HAARP. Ne nous occupons pas de ces divers debunking, concentrons-nous sur notre tâche. Nous n'avons plus le temps de douter.

Ne pas se focaliser sur la date de passage de Nibiru

Le problème de base qui se pose, ce n'est pas tant de nous donner une date précise, mais à quoi cette date servirait. En l'occurrence, les gens qui ne seront pas prêt en aout ne le seront pas mieux en décembre, et même si Nibiru arrive en 2017 ou 2018. Par contre, contrairement à la plupart des gens, les Elites savent que les contactés ont raison et le vérifient presque tous les jours grâce aux explications que nous donnons. Pourquoi ? Parce que les plans que nous dévoilons, les intrigues, les préparatifs des Elites et les objectifs, ils le vivent tous les jours et comprennent bien que pour qu'une mamie américaine ou un petit gars de la campagne sache tout cela, c'est qu'il sont plus que bien informés. Donc quand on dit quelque chose sur Nibiru, ça ne tombe surement pas dans l'oreille de sourds. Une date serait alors une immense aubaine pour les Elites, parce que leurs plans seraient alors assis sur un calendrier précis. or là, avec leurs erreurs d'approximation toutes ces années sur l'arrivée de Nibiru, ils se plantent, et sont obligés de faire et défaire leurs agendas quasiment tous les mois. Alors d'un coté, on a les gens de tous les jours qui soient sont déjà prêt soit ne le seront jamais, peu importe la date, soit des Elites qui n'attendent qu'à fixer toutes leurs magouille sur un calendrier pour que tout s'emboite à leur avantage. Pire encore, cela pourrait permettre à certains gouvernements ou groupes puissants d'orchestrer des massacres préventifs. Regardez le 11 septembre et l'invasion de l'Irak. Si vous avez à reprocher le manque de date à quelqu'un, faite ce reproche à vous mêmes, parce que ce n'est surement pas au dernier moment que votre préparation se fera. Le prochain créneau est en décembre 2016, avec un risque majeur de Chaos global sur fin octobre-novembre. Etes vous prêts ? Si je vous disait que Nibiru passait le 23 décembre, cela changerait il quelque chose pour vous ? Non, parce que vos plans doivent prendre en compte des événements aléatoires qui peuvent se déclencher à n'importe quel moment : passage à la loi martiale, écroulement monétaire général qui mènerait à un Gel économique, impact de météorite, accident nucléaire. Ces menaces sont déjà là, et ont déjà eu lieu (Fukushima, lié à un méga séisme engendré par Nibiru). Le jour où lorsqu'une date échouera vous pourrez dire que vous étiez prêt quand même, là on en reparlera sérieusement. On ne peut pas honnêtement demander une date précise et ne rien faire pour se préparer dans le même temps. C'est paradoxal.

Je pars loin parce que je sais ce qui se cache au fond de l'esprit de certains. N'oubliez pas que les Et sont télépathes et bien plus malins que nous.

Voici d'ailleurs ce que je viens décrire en privé : "Tu sais, si Nibiru ne passe pas en 2016, ce sera aussi une aubaine. Il y aura un grand ménage entre ceux qui ne venaient là que pour sauver leur peau, dans quel cas ils me tomberont dessus, et ceux qui auront par contre réfléchi et compris que la date n'avait aucune importance. Au contraire, ceux là apprennent et peu importe que Nibiru arrive en 2016 ou 2017. cela ne change rien aux mécanismes en route.

Donc d'un côté, parfois je souhaite que rien ne se passe en 2016, parce que là on aura enfin écarté les hypocrites. C'est ce qui s'est passé en 2003 quand les zétas avaient dit que Nibiru arriverait à cette date. Est ce que zetatalk a disparu ? Non, au contraire, il n'a cessé de grandir parce que beaucoup ont compris que tout ce qui était dit était vrai, même sans basculement en 2003.

Faut avoir confiance, les Et savent ce qu'ils font. S'ils ont dit la vérité, tant mieux, sinon c'est qu'ils ont une très bonne raison." Je suis donc plus que zen sur ce sujet

J'ai une petite anecdote qui vous éclairera surement. Quand j'ai écrit mon livre, en 2012-2013, la date du passage était le 23 aout 2013. Donc quand j'ai donné le pdf à l'époque en partage, cette date était écrite noir sur blanc. Est arrivé l'éditeur et le projet de livre réel a été lancé. Or pendant la correction, celui-ci m'a envoyé un e-mail pour me demander si je voulais changer la date, parce que le temps que tout ce fasse, on l'avait dépassé (le livre est sorti en 2014). J'ai refusé et dit que tout devait rester tel quel. Pourquoi ? parce que les gens qui ont lu le livre et qui ne se serait arrêté qu'à cette date erronée ne m’intéressent pas. Ce n'est pas à eux que je m'exprime. Donc demandez vous bien pour quoi réellement vous venez ici, alors qu'il n'y a eu ni annonce ni basculement en 2013. C'est peut être et surement parce que vous voyez bien qu'entre les zétas et moi, vous avez les deux seules sources qui peuvent expliquer correctement et de façon homogène ce qu'il se passe.

Ce sont des messages à tête chercheuse, ils arrivent là où ils doivent tomber :)

Personne, même les ET, ne connait la date exacte, parce que si vous aviez un peu suivi (:) ), l'aléatoire dans la matière, ce qu'on appelle le hasard, n'existe pas. C'est l'outil que "Dieu" utilise à chaque instant pour diriger le monde. S'il "veut" repousser Nibiru, il enclenchera une série d'événements aléatoires qui feront qu'elle arrivera plus tard ou plus tôt. La circulation des particules dans le système solaire, et qui influence la gravitation et le magnétisme, n'est pas prévisible à 100%, même pour les ET. Il y a toujours une part de chaos apparent qui fausse même les calculs les plus poussés. Cependant, il y a aussi des règles, comme le fait que Nibiru passe toujours, depuis des milliards d'années, au moment d'un pic magnétique. Par contre, quand se fera ce pic exactement, et quel pic sera le bon moment, cela n'est pas prévisible. Encore une fois, un scénario dont le squelette est solide et certain, mais une marge de manœuvre autour. Même si les ET voulaient donner une date, ils pourraient se tromper. Je rappelle que Nibiru devait passer le 23 aout 2013, mais que son comportement n'a pas été celui attendu, démontrant ainsi que des forces invisibles avaient modifié les paramètres, justement en ce servant de ces éléments aléatoires. A l'époque, je vous avait parlé d'entités très avancées, parce que je ne voulais-pouvais pas encore parler de l’Intelligence Suprême qu'il y a en fond de tableau. On ne peut pas arriver à la vérité absolue sans passer par des vérités partielles, surtout quand les sujets sont généralement tabous. Ce que je peux vous dire à tous, c'est soyez patients, parce que plus vous allez avancer et plus vous comprendrez. Quand Nibiru sera là, vous vous rendrez alors compte de tout ce que vous avez reçu, et vous vous contrebalancerez complètement de ne pas avoir eu de date, où de savoir où Nibiru était les deux mois d'avant. Sachez juste qu'elle continue son chemin, qu'elle se rapproche et que son interaction avec le noyau terrestre grandit. Alors qu'elle se trouvait légèrement décalée sur le coté de l'axe Terre-Soleil, elle vient se placer doucement entre lui et nous, ce qui enclenchera des éclipses anormales. De même, la Terre n'est plus sur son orbite normale, ce qui pourrait aussi aboutir à quelques surprises. Vous n'avez pas à en savoir plus pour l'instant, les choses s'expliciteront toutes seules le moment venu.

C'est tout à fait exact qu'il n'est pas nécessaire que connaître l'arrivée de Nibiru pour avoir déjà bien entamé son éveil spirituel (et j'insiste sur le entamé). Il n'y a pas de lien a priori ( et là encore j'insiste sur le a priori) entre les deux dans cette mesure. Savoir que Nibiru arrive, c'est en rapport avec la préparation à une survie d'abord. Or si tu es éveillé spirituellement et que tu n'as pas les clés pour comprendre le phénomène et qu'il y a une catastrophe sans précédent qui arrive, l'éveil risque de finir sous l'eau. Ce serait dommage, parce que justement, comme le disent les ET, Nibiru est l'occasion de permettre aux éveillés de devenir majoritaires. Ce n'est donc pas aussi simple, parce que sur le fond, les Et ont soulevé divers problèmes qui démontrent qu'éveil et Nibiru vont de paire :

  1. si tu es éveillé et que tu n’atterris pas à un moment où un autre sur Nibiru, il y a un problème, parce que les guides spirituels, les ET, les contactés et les prophètes légitimes (religieux ou agnostiques) et j'en passe ramènent depuis déjà plusieurs siècles sur cet avertissement systématiquement. Tu peux le prendre par tous les bouts, on en revient toujours à cela, et l'avertissement est très ancien. Un éveillé qui n'écoute pas, c'est quand même un comble, car c'est Nibiru qui va déclencher l'ascension en permettant aux éveillés justement de prendre le dessus, l'un ne va pas sans l'autre
  2. Nibiru va casser la coquille de l'ignorance, parce que le système enferme les gens dans des certitudes fausses et empêche leur éveil. Or le choc sera tel, et pas forcément matériel mais plus à niveau profond que Nibiru mettra la pyramide de la certitude des gens sur la pointe. L'éveil ne se compte pas en année, certains peuvent trainer plusieurs vies à faire quelques progrès pendant que d'autres en quelques semaines auront une véritable illumination
  3. Les véritables éveillés, ou ceux à le devenir prochainement, ne sont pas toujours ceux qui se prétendent éveillés eux mêmes. Il y a même un gros écart, et logiquement, un éveillé qui n'est pas encore tombé sur Nibiru a peu de chances d'être un véritable éveillé. Entre s'auto-proclamer et être, il y a une marge. Ce n'est pas parce qu'on parle d'amour et d'altruisme qu'on comprend ce que c'est (attention, je ne vise personne en particulier, c'est général). Combien de personnes sont persuadées d'aimer leur conjoint ou leurs enfants mais en fait les abandonneront quand la famine et la peur les saisiront. Il y a une différence entre la compassion vraie et la compassion simplement intellectualisée, liée à un formatage, à une éducation ou à la pression d'un groupe. c'est le cas de beaucoup de personnes qui se disent aimer la Nature, mais en fait ils sont simplement dans un effet Disney et ne comprennent rien à ce qu'est la vraie Nature. Beaucoup de gens ressentent aussi un amour conditionnel (et pas inconditionnel), c'est à dire qu'il reste valable dans des conditions particulières, mais qu'il devient caduque quand ces conditions changent. Entre dire "je mourrai pour mes enfants" et le faire, il y a souvent une énorme marge sur le terrain, et le pire, c'est que bon nombre sont persuadés d'un amour véritable alors que c'est un amour de façade. Beaucoup de gens se mentent à eux mêmes, et quelqu'un qui a un œil exercé peut reconnaitre les signes qui démontrent cette ambivalence. Méfiez vous de vos propres a priori. Si Dieu, les anges, les guides des incarnations et les ET, tous confondus, ne fond QUE prévenir sur Nibiru depuis au moins 200 ans, et on commencé cela depuis plus de 2000, et qu'en qualité d'éveillé vous ne vous êtes pas intéressé à la question, c'est grave. C'est que votre éveil est incomplet et que vous conservez des tabous profonds (le vous est à comprendre dans un sens général encore une fois). C'est donc totalement paradoxal en effet d'être en avance spirituellement et de ne pas avoir été prévenu de la plus grande catastrophe /événement que l'Humanité va connaître dans son existence.

Pour éviter Nibiru, il faudrait que 85% de la population soit altruiste. Or on est à 25%. Alors à moins que les gens s'améliorent d'un seul coup de baguette magique, vu la société individualiste qui pousse dans le sens inverse, les chances existent mais sont infimes.

J'aurais aimé une meilleure réponse, mais parfois il est trop tard pour donner le coup de volant qui empêchera l'accident. Il y a eu beaucoup d'avertissements notamment à la fin du XVIIIème et XIXème siècle, au moment où les gens pouvaient encore changer la tendance. Quand dans les apparitions mariales on demande aux peuples de se convertir, ce n'est pas juste pour se marquer "chrétien" sur le front. C'était pour que les gens respectent la règle d'or de Jésus : Aime ton prochain comme toi même. C'est là tout le message qu'il y a eu à Paray le Monial, la Salette, Lourdes et Fatima. L'enveloppe, l'apparence était chrétienne, parce qu'elle devait coller avec son temps, mais le fond allait bien au delà de la religion. Ces rencontres avec des entités évoluées avaient pour but de réveiller les bonnes âmes compatissantes en se servant du message christique. Nous avons eu 200 ans pour inverser la vapeur, mais d'autres ont été plus forts et ont su imposer leur égoïsme et leur individualisme. Peu importe, les bons ont quand même gagné, ce n'est qu'un contre temps.

Pour le premier passage, les ET ne peuvent pas intervenir si les plans qui viennent d'au dessus ne le permettent pas. Le but de Nibiru est de faire tomber le Système socio-économique et religieux actuel pour reconstruire sur de bonnes bases. les deux moyens pour cette reconstruction sont les suivant :

  1. soient les gens comprennent eux mêmes, et dans ce cas, il faut que 85% des gens deviennent altruiste pour se sortir de cette impasse alors que nous sommes aujourd'hui à 25%
  2. Comme les gens au contraire, en dehors de ces 25% sont tirés vers toujours plus d’individualisme, la solution est alors le concept de tabula rasa (faire table rase).

Nibiru est en quelque sorte "programmée" par le destin pour faire cette table rase, tout est prévu pour arriver à notre époque qui est propice à ce changement. Les catastrophes vont démontrer aux gens la véritable face du système et de ceux qui le dirigent, ce qui permettra alors un tri, entre les bons et les mauvais. Les altruistes seront aidés par les circonstances, car sans le système actuel, c'est la solidarité qui prime. Si les ET ou qui que ce soit empêchait Nibiru d'arriver, nous continuerions jusqu'à foncer dans le mur, à détruire notre planète et à nous enfoncer dans notre condition d'esclave. Selon les ET dans 10 ans nous sommes tous morts, sans exception, parce que nous avons engagé notre propre auto-destruction sans même nous en rendre compte. Donc c'est au choix, soit une partie survie soit la totalité de la planète disparait. Je pense que le choix est donc simple. Dans le principe (et je ne dis pas que c'est envisagé) si Nibiru ne passait pas et que les humains continuaient sur ce rythme, les ET seraient alors obligés de nous annihiler eux mêmes pour sauver la Terre. Si ce ne sont pas les ET, Dieu s'en chargerait aussi de toute manière (maladie qui nous mènerait à l'extinction par exemple). La Terre et la Vie qu'elle porte ne peut pas être sacrifiée pour qu'une espèce immature de toute façon condamnée l'emporte avec elle dans le gouffre. Estimons nous heureux que notre espèce survive et puisse au contraire devenir adulte, prospérer en équilibre avec sa planète et ainsi voir plus loin qu'une décade supplémentaire. Si les gens en général n'étaient pas si cons, on en serait jamais arrivé là. 200 ans que les ET nous préviennent de faire machine arrière sinon on pourra pas faire demi tour, c'est pas comme si on avait été prévenu au dernier moment. Maintenant, en qualité d'humains, nous devons assumer. Les gens bien attentionnés seront préservés, car il serait injuste qu'ils payent pour les autres et s'ils meurent pendant Nibiru, ce qui se fera, ils seront accompagnés et reviendront s'incarner sur une Terre pacifiée. A notre niveau, nous devons donc faire en sorte que cette transition obligatoire se passe le mieux possible pour nos proches au sens large) et nous mêmes, et si nous pouvons aider, faisons le de la façon la plus large et la plus compatissante possible.

Le second passage peut être évité, puisque si nous nous débrouillons bien, les 85% d'altruistes pourront être atteints, ce qui nous transfèrerait en dimension 4 où les effets de Nibiru deviendraient bénins (problème de physique, ce serait compliqué à expliquer). Nibiru passerait, mais comme elle reste de dimension 3, elle interfèrerait très peu avec la dimension 4 dans laquelle nous nous trouverons. Il faut savoir que les dimensions supérieures voient les dimensions inférieures et pas l'inverse. Nibiru fera toujours partie de notre environnement et continuera à passer tous les 3600 ans.

A nous de jouer donc, aussi bien pour que le premier passage se déroule bien, que la période intermédiaire de 7 ans tourne à notre avantage et que le second passage puisse être évité. C'est mal barré pour l'instant, parce que peu de gens sont vraiment conscient des enjeux, et que la majorité est encore endoctrinée par le système. Attendons de voir comment la population réagira quand les choses se gâteront.

La fausse compassion des religieux intégristes

A propos de certains catholiques intégristes :

La polarisation a le gros avantage de faire ressortir le fond sur les apparences. Or qu'est ce que nous voyons ? Pour la première fois, nous voyons un pape qui critique la Curie pour son train de vie exorbitant, refuse les appartements habituels du pape, va fouiller dans les magouilles financières du saint Siège et...et en même temps, alors qu'il est lui même malade, exhorte continuellement à penser aux plus pauvres, à ne pas juger (notamment les divorcés et les homosexuels mais au contraire de leur montrer la voie)... et passe lui-même à l'action en coulisse, sans publicité (et même l'inverse) pour distribuer des repas le plus anonymement possible aux pauvres de Rome et discuter avec eux (presque tous les jours). Le discours et les actes sont cohérents. Or une des pires plaies de l'Eglise a toujours été de dire et de ne pas faire ce qu'elle dit elle même. Les griefs que certains catholiques ont contre le pape sont surtout liés à leur propre intolérance / incohérence, parce qu'il est facile d'avoir bon coeur quand on agit dans son propre intérêt. Par contre, il ne faut pas gratter sous la surface parce que sous des aspects de charité, on a en fait des personnes rigides qui ne pensent pas avec leur compassion, mais que selon un statut, un intérêt. Il faut savoir que les religions en général ont comme outil principal la sexualité, car il est facile d'interdire et de stigmatiser des comportements sexuels, alors que ceux-ci sont un besoin naturel des humains. Quand on interdit à quelqu'un de manger, on est certain qu'un jour ou l'autre on le prendra la main dans le sac à grignoter ne serait ce qu'une biscotte rassie. Fonder un pouvoir sur la répression sexuelle est extrêmement efficace, puisque c'est savoir que de toute manière les gens fauteront, et qu'on pourra alors les culpabiliser à loisir. Ce qu'on appelle alors le "vice" et la "luxure", ne sont ni l'un ni l'autre, ce sont juste des besoins naturels. Le vice et la luxure existent, ce sont des comportements qui poussent trop loin au delà des besoins naturels, et qui peuvent être dommageables pour les autres. En exagérant ces notions, on maintient les gens dans une culpabilité constante et on crée d'énormes déséquilibres, car tout comme on ne peut pas empêcher une personne de manger, on ne peut pas interdire aux gens d'avoir des relations sexuelles raisonnables. L'autre reproche également c'est d'être à la recherche de contacts avec les autres religions, dont l'Islam. Est ce un mal que, plutôt que de rechercher l'affrontement, d'au contraire aller vers l'autre avec sa propre foi et respecter celle de son voisin en toute bien entente ? Est ce que c'est se rendre complice des djihadistes que de rencontrer bien au contraire ceux parmi les musulmans qui sont des hommes de paix et de savoir ? Quant à la sainteté du mariage, il ne faut pas confondre l'institution avec le véritable lien marital. Si se promettre fidélité et amour jusqu'à la fin de sa vie est sacré, surtout en prenant Dieu comme témoin de sa bonne foi, l'institution du mariage elle n'est qu'un bel emballage qui ne constitue en rien la force des liens réels entre deux personnes. Ce n'est qu'un papier, un rituel, une commémoration. Il y a bien des couples non mariés qui seront bien plus fidèles et proches l'un de l'autre, pour la vie, que de nombreux couples catholiques passés à l'Eglise. L'amour ne se mesure pas aux simagrées qu'on peut faire devant un autel, et qu'on entretient ensuite pour faire bien dans sa communauté, alors qu'il n'y aucun réel amour dans le couple (soit 75% des mariages religieux). Au contraire, faire un serment d'Amour entier devant Dieu et n'avoir qu'un amour conditionnel en réalité (parce qu'il faut bien se trouver un conjoint, faire des enfants, comme les bonnes machines sociales que nous sommes, quand ce n'est pas pour préserver un héritage familial), c'est une insulte à Dieu lui-même. Ces gens ont ils oublié que Dieu lit dans le coeur de tous, et voit bien si les choses sont faites d'amour ou juste de concours d'intérêts. Là encore, on voit bien que ceux qui parlent d'amour ne savent pas ce que cela veut dire : Amour pour son conjoint, qui n'a aucunement besoin d'un mariage pour exister, Amour des autres et d'autant plus envers les plus faibles (pauvres, malades, persécutés, victimes de "prédophiles" ou de viols etc...) c'est à dire compassion pour son prochain, Amour de l'Humanité et de la paix, de la différence en toute intelligence. Ceux qui refusent le dialogue, ceux qui refusent que l'autre ne puisse pas avoir sa propre vision de la religion (surtout que l'Islam et le catholicisme sont extrêmement proches), qui prétextent la décadence d'une Eglise alors qu'au contraire ils pourraient aider à lutter contre ses travers (le luxe ostentatoire, l'amour de l'argent, le sectarisme, l'élitisme du clergé et son hypocrisie). Ce qu'ils appellent décadence, c'est la fin de leur Eglise toute puissante et autoritaire, belliqueuse et frustratrice qui avait non pas des fidèles mais des esclaves dociles qu'elle utilisait comme du bétail, et des collaborateurs zélés qui trouvaient un intérêt personnel à cette situation. C'est donc symptomatique. Quand les choses s'améliorent au contraire, la réaction de ceux qui trouvaient l'ancien système à leur gout est vive. Or pour trouver l'ancien système à son gout, il faut être hiérarchiste. Peu importe l'habit de sainteté dont ils ont su s'entourer, les hiérarchistes ne peuvent cacher leur haine profonde dès qu'on remet leur petit monde en question. Ils se sentent touchés dans leurs fondements égocentriques, dans ce qui leur donne satisfaction. On voit bien que cette personne ne pense pas avec sa compassion, mais en terme d'institution, ce qui prouve derrière un grand coeur de pacotille, un fond bien moins avenant. Les hiérachistes se nourrissent de la sensation de pouvoir et de supériorité qu'ils ont sur les autres, c'est pour cela qu'on en retrouve aussi beaucoup camouflés sous de belles apparences dans le social et le caritatif. Etre de l'autre côté de la barrière et donner à ceux qui ont moins, donne à ces gens une sensation de puissance extrême. Ce n'est pas de la compassion, car chaque repas donné démontre au contraire un acte de domination sur le pauvre, l'affamé, le démuni. La différence avec la personne qui fait cela par coeur, c'est que dans les situations où la compassion doit parler, le hiérarchiste va se concentrer sur les règles, c'est à dire la préservation de l'institution. C'est l'institution qui est garante de la place hiérarchique et de la position de domination qu'il a. Tout sera donc fait pour maintenir ce status quo, ou renforcer et durcir les règles. Or que ce soit dans le mariage pour tous, ou les actions réformatrices du pape, ces gens ne posent jamais les bonnes questions. L'argent détourné du Vatican va où? Surement pas chez les pauvres. Est ce que l'amour ne peut pas être aussi fort entre deux personnes de même sexes que dans un couple hétérosexuel ? Est ce que les parents homosexuels sont d'aussi bons parents, tout comme d'aussi mauvais que les hétérosexuels ? Est ce que le denier du culte ne sert pas plus à maintenir des trains de vie d'Empereurs que de faire fonctionner la charité chrétienne ? Est ce que discuter avec l'Islam intelligent et modéré n'aurait pas pu au contraire éviter l'apparition des islamistes s'il avait été fait de façon bien plus réaliste plus tôt ? Est ce que l'Eglise au delà de ses divergences, pourrait améliorer la paix dans le monde et ainsi épargner le malheur à des millions d'enfants et de familles prises en étau pour des détails accessoires alors que le fond est commun (un Dieu unique d'amour et de miséricorde, c'est un bon point commun non ?). Méfiez vous du papier cadeau, parce le bon coeur ne se mesure ni aux paroles dorées, ni à des actions d'apparences généreuses qui ne nourrissent sur le fond qu'un égo démesuré avide de se satisfaire du malheur des autres. Un très bon exemple ici, soit dit en passant.

La religion

Les ET et la religion - samedi 18 juin 2016 - Harmonyum (Marc Chazal)

Extraterrestres et religions sont intimement liés, parce que les religions ne sont que les restes des interventions ET d'antan.

Les prophètes sont souvent des contactés, comme les sont les shamans.

1 - Dans les religions judéo-chrétiennes plus précisément, tout commence avec le règne des annunakis qui sont les vrais fondateurs de ce mouvement qui est d'abord polythéiste (voir ici : https://www.facebook.com/notes/marc...). Face à leur main mise, les ET sont intervenus en prenant des contactés et en réveillant les gens face à cet esclavagisme de masse : donner des offrandes et des sacrifices, parfumer le palais du dieu, le vêtir, le laver etc... tout à l'époque des annunakis était du service à une entité de chair et de sang.

Il n'y avait pas de différence entre le service domestique rendu à ces géants et le culte religieux, puisque le service matériel était le culte lui-même.

Quand les annunakis sont enfin partis, les gens se sont retrouvés avec des milliers d'années d'éducation, comme des robots, à faire toujours les mêmes services domestiques, sauf qu'il n'y avait plus personne à servir. Toute notre civilisation n'était fondée que sur cela, et les gens avaient perdu tout repère. Ce sont notamment les mieux placés dans la hiérarchie humaine auprès des dieux annunakis qui y perdaient le plus. Cela faisait des générations qu'on répétait les mêmes choses et qu'on servait le dieu de chair et de sang, et une hiérarchie s’était instaurée chez les esclaves. Les hauts prêtres étaient les gens qui avaient le droit, souvent exclusif, de côtoyer physiquement leur dieu. Ils étaient totalement dédiés, bien plus encore que le peuple qui subissait les choses de plus loin.

C'est à ce moment là que ces gens, pour conserver leur statut hiérarchique, ont remplacé le dieu vivant par une statue et en ont assumé toute l’autorité. Par des éléments symboliques, par des rituels etc... des humains ont fini par remplacer les anciens dieux. Les rois-dieux humains sont alors traités comme des annunakis, et la distinction entre le grand prêtre et le Roi fut assez tardive, comme on peut le voir chez les Egyptiens par exemple (le pharaon reste un dieu vivant). Elle a même eu une influence jusqu’à nous puisque nos Rois de France étaient ni plus ni moins que des souverains absolus de droit divin, couronnés par un pape également tout puissant sur leur secteur.

Si on regarde bien, on continue toujours à rendre les mêmes services dans des palais qu'on appelle des temples, habités par "des dieux ou dieu" : on parfume toujours avec le même parfum qu'il y a 6000 ans (l'encens), on allume des mêmes bougies, on donne les mêmes types offrandes, or (remplacé par de l'argent monnaie) ou nourriture (le dieu devait être nourrit : sacrifice d'agneaux, vin, pain etc...).

Rien a changé depuis le temps où un faux dieu vivant trônait dans sa ville tutélaire en bout d'un temple-palais et que tout le monde chantait ses louanges, quémandait son intervention dans la vie de la cité ou se prosternait devant lui afin d'éviter sa colère. Les rois et les chefs d’état ont aussi hérité de ce traitement, puisque le roi et le grand prêtre sont deux facettes d’une même autorité unifiée auparavant.

Les annunakis étaient très violents et très colériques, ils régnaient par la violence et la soumission, et on retrouve bien cela dans les religions judéo-chrétienne, ou on doit avoir peur d'une divinité certes unique, mais toujours aussi colérique et mécontente de nous.

Est ce que ces religions sont mauvaises pour autant ? Non parce que comme je l'ai dit, les ET ont pris des contactés et ont essayé de rectifier le tir en faisant des réformes. Il y a globalement 4 grandes réformes : Abraham, Moïse, Jésus et Mahomet.

A chaque fois, le prophète guidé par des ET très évolués (les anges ou archanges) a réformé la religion de son époque, en essayant de faire comprendre différentes bases et erreurs, comme la nature exacte de Dieu, ce qui est attendu des humains spirituellement... mais les anciens réflexes ont tellement la vie dure qu'ils reviennent irrémédiablement à la charge d'une manière ou d'une autre.

La réforme prend, puisqu'une nouvelle religion apparait, mais à chaque fois elle se corrompt rapidement parce que les institutions/puissants finissent par modifier la réforme pour la remettre sur les anciens rails. Les Elites de toute époque, et notamment les élites religieuses, ont intérêt à ce que l'ancien système perdure, parce qu'il sous entend une soumission du peuple au caprice d'un dieu colérique, et cela permet de maintenir les fidèles sous une forme de domination /chantage /culpabilisation permanente. Les Elites remplacent finalement les anciens dieux esclavagistes, la preuve avec le pape assis sur un trône au fond d'un palais/église luxueux à Rome et qui sermonne le peuple en lui interdisant ceci ou cela (bien que le dernier pape ait tendance à être l’exception à la règle). Derrière le message d’amour christique apparent se cache toujours les mêmes principes hiérarchiques de domination, de règles et d’interdictions qui permettent de maintenir les fidèles soumis.

Il y a certaines choses qui perdurent des réformes, même après leur corruption, tout n'est pas perdu. La règle d'or de Jésus "Aime ton prochain comme toi même", reste bien entendu valide, et c'est le même principe dans les autres réformes, il reste des points positifs, mais qui sont souvent mis de côté ensuite, ou détournés de leur sens premier ou qui servent juste de bel emballage.

Pour faire simple, ce sont les ET qui ont créé indirectement les religions judéo-chrétiennes et d’autres encore, que ce soit des annunakis à la base, ou les autres ET venus pour rectifier la situation. Les dénominations anges, archanges et démons, ne sont qu’un vocabulaire différent pour parler d’entités soit bénéfiques (communautaristes et altruistes) soit maléfiques (hiérarchistes et esclavagistes). Attention aussi de ne pas ramener la grande diversité des ET aux seuls “gris” décrits et déformés par la propagande US d’après guerre. Des instructeurs ET bénéfiques qui remettent en question l’ordre établi, qu’il soit religieux ou politique, sont vite la cible d’attaques, et il n’en a pas été autrement pour les prophètes ayant leur soutien. Dans ce domaine, il faut absolument sortir des images préconçues qu’on nous impose, et c’est aussi vrai sur les ET que sur des personnages comme Mahomet dans une période d’islamisme radical qui n’a rien à voir avec l’islam d’origine. Quand les puissants n’arrivent pas à faire taire un prophète (en le tuant, entre autre comme ils ont tenté de la faire avec Jésus), ils le démolissent ou le mélange sa biographie avec un autre personnage plus a leur gout. Idem avec les messagers ET et les ET eux mêmes, le but étant que leur domination perdure et que personne ne viennent réveiller les fidèles /citoyens assommés par leur emprise.

2 - Un autre lien entre ET et religion, c'est que les ET eux mêmes sont très croyants, toutes races confondues hormis les hiérarchistes qui ne supportent pas être les maîtres de leur propre environnement. C’est un point crucial pour comprendre ce qui sépare les deux types d’orientation spirituelle prédominantes.

Les ET communautaristes n'ont pas de religion telle que nous comprenons ce concept, parce qu'ils n'ont pas de rituels (comme je l'ai expliqué, les rites et les cérémonies sont juste des restes du service domestique aux annunakis). Les ET hiérarchistes au contraire sont dominés par une religion d’état, souvent impériale, ou le souverain est considéré (et se considère lui-même) comme dieu. Ce sont des religions très règlementées, avec une pléthore d’interdits et de règles, de protocoles et de services au Dieu-Roi. Je ne rentrerais pas dans les détails, nous savons comment cela fonctionne puisque nous le vivons.

Selon les ET communautaristes, il existe une Intelligence Suprême capable de modifier la matière et qui guide le "destin" de l’Univers selon un scenario, tout en préservant une marge de manœuvre en nous laissant le choix des détails (le libre arbitre). Il y a donc une trame pré-écrite, faite de points clés, et personne ne peut empêcher ces points clé d'arriver. Mais, la route pour y arriver dépend de nos choix. Nul besoin de règles ou de rites, cette simple croyance qui veut que le Monde soit guidé par une force supérieure appelée “Dieu” suffit. Tout rituel n’a pas de sens, puisque ce “Dieu” n’a aucun besoin que l’on se prosterne devant lui, qu’on lui donne de la nourriture ou qu’on chante ses louanges.

Il existe dans chaque espèce ET évoluées et communautaristes un individu qui sert de lien entre cette Intelligence Suprême et le peuple ET en question, un peu comme un “super prophète”, ou un “avatar divin”. Les ET sont libres de leurs actions, mais de temps en temps, cette entité intervient pour leur donner des informations, les guider ou leur attribuer des tâches. Rien à voir avec les prophètes humains, c'est bien plus puissant encore, puisque c'est littéralement comme si “Dieu” était partiellement incarné dans une personne, donc on peut considérer que c'est “Dieu” lui même qui parle à travers ces individus. Nos prophètes à nous sont simplement des contactés par des races ET évoluées qui elles mêmes ont reçu des instructions de leurs "avatars". Les humains devraient avoir aussi un lien matériel de ce type dans le futur, un "avatar", dès qu'ils seront assez murs pour cela, et on est pas encore arrivé à ce stade.

S’il n’y a pas de rites chez les ET, la prière est par contre très considérée, car c’est elle qui permet le lien avec cette Intelligence Suprême, mais aussi avec les entités plus évoluées. La prière à notre niveau peut être entendue de deux manières : elle est d’abord un appel télépathique puissant, qui peut être entendu à des distances considérables. Si cette prière est fondée, motivée par des considérations altruistes, les ET peuvent y répondre et ont le droit d’intervenir.

On ne parle pas ici d’une prière automatique, apprise par coeur, qui n’a absolument aucun effet ni aucune valeur spirituelle. Réciter des “Je vous salue Marie” des passages de la Torah ou des versets du Coran de façon automatisée est une perte de temps. L’intelligence Universelle ou “Dieu” se suffit à elle-même, il/elle (un neutre aurait été plus adapté mais n’existe pas en français) n’a pas besoin qu’on lui passe de la pommade (alors que les faux dieux hiérarchistes adorent cela, problème d’égo démesuré). S’il existe des règles strictes en matière en non intervention des ET sur les activités humaines, celles-ci peuvent souffrir des exceptions, et la prière est un motif valable. Pour peu que la même demande soit relayée par de nombreux humains, les ET auront alors le droit d’agir pour répondre à ces appels même si cela dépasse les règles de non intervention.

Ensuite, Dieu étant partiellement présent au milieu des peuples ET par l’intermédiaire d’une sorte d’avatar, l’action des ET pourra être soutenue par ce lien privilégié. Mais “Dieu” ou Intelligence Suprême, peut aussi y répondre directement, puisqu’il/elle est tout à fait capable de modifier la trame de la matière pour aller dans le sens de la prière.

Que vous priiez Dieu directement ou pas n’a pas d’importance, ce sont vos motivations dans votre appel qui priment et qui impliquent ou non une réponse. Une prière vide de sens, automatique qui récite un texte, est inutile.

3 - Autre lien entre les ET et les religions se trouve chez les prophètes eux mêmes. Ces prophètes qui ont été de grands réformateurs comme Jésus sont des humains un peu spéciaux dans la mesure où ils sont des incarnations d'entités extraterrestres plus avancées, qui viennent après leur mort et de façon volontaire s'incarner chez les humains pour essayer de les aider dans leur développement. Jésus n'était pas le fils de Dieu comme il le dit lui même, il était fils d'homme. Mais cela ne l'empêchait pas d'avoir une connaissance et une maturité spirituelle bien supérieure et qu'il a essayé de partager avec les gens de son époque.

Cette situation n'est pas exceptionnelle, puisque aujourd'hui il existe des millions d'âmes ET incarnées sur Terre, même si elles n’en ont pas conscience elles mêmes. Toutes ne sont pas si évoluées que Jésus, certes, mais elles ont souvent ce petit plus qui permet de faire avancer la société humaine dans le bon sens, pour peu qu’elles viennent de mondes altruistes plus évolués (ce qui n’est pas toujours le cas). Il n'y a pas de différence fondamentale entre un humain avec une âme d'origine humaine et un humain avec une âme ET, les âmes sont toutes équivalentes, c'est juste que les âmes ET sont généralement plus expérimentées. Une âme ET qui s'incarne dans un humain devient humaine, car l'âme n'est pas liée spécifiquement à une espèce, elle est neutre. Il existe d'ailleurs des humains incarnés sur d'autres mondes, dans des enveloppent physiques non humaines, bien que cela soit plus rare parce que nous ne sommes qu’une espèce très jeune.

un ETI (Extra-Terrestre incarné) : mon témoignage si je peux me permettre : depuis tout jeune je vois ma planète et par télépathie mes amis là bas qui regrettent mon départ ! comme s'ils disaient reviens que fais tu là bas ! je ressentais mon corps différents à ces moments là , pas la même enveloppe corporel et une énorme enveloppe magnétique ! j'ai survécu jusqu'à la quarantaine avec des dons inexpliqués et mal vécu de ma part ! je me suis équilibré que part détachement si je puis dire de ce système de chose ici bas et me voue au spirituel ( entre aide ) je passe tout le reste pour ne pas passer pour un illuminé voulant briller , mais je ressent tout ce qui est dit ici par marc ............

Marc Chazal : Je n'ai pas le droit de confirmer, ni dans un sens ni dans un autre, parce que cela fait aussi partie de la leçon. Même les ET incarnés sur Terre sont en apprentissage

J'insiste beaucoup sur ces points quitte à me répéter un peu sur certaines choses, parce que je comprends bien que de nombreuses personnes se cherchent d'un point de vue spirituel. Le problème; c'est qu'il est difficile dans les religions traditionnelles, et notamment le Catholicisme, de faire la part des choses entre ce qui est corrompu et ce qui est authentique. Certains sont capables de faire cette distinction, d'autres préfèrent se tourner vers d'autres religions ou d'autres mouvements. Passer du Catholicisme au Protestantisme ne change rien, tout comme se convertir à l'Islam ou quoi que ce soit dans cette quête de vérité, parce que le principal est de comprendre pourquoi et comment ces religions sont apparues, pas de changer une corruption par une autre. Il existe aujourd'hui de nombreuses alternatives aux religions principales, ce qui n'a pas été toujours le cas. C'est à la fois un bien et un mal, parce que sur le fond, ces autres mouvements ne sont que des tentatives de réformes supplémentaires. Parfois elles sont motivées par le bon sens, mais généralement on retombe sur les mêmes problématiques. Se tourner vers les témoins de Jéhovah ou le Bouddhisme, voir faire la sauterelle entre des spiritualités ne résout rien non plus, parce qu'elles ne permettent généralement pas de résoudre la question principale, à savoir si Dieu existe, sa nature, et notre place dans l'Univers. Il y a bien longtemps que les Bouddhismes et en général les religiosités orientales sont des coquilles vides de ce point de vue. Elles ont été institutionnalisées et utilisées comme les religions judéo-chrétiennes, et ceux qui connaissent comment les institutions agissent en Asie comprennent de toute évidence que les mêmes problèmes de domination se posent partout. La religion est en général un outil politique au service de pouvoirs, qui maintiennent une forme de hiérarchie et de formatage des masses. Le Bouddhisme n'en est pas exclu, même s'il conserve une image neuve et encore peu entachée dans le monde occidental. La seule solution, si vous voulez avancer spirituellement, est de comprendre d'où nous venons et pourquoi les choses sont ainsi faites aujourd'hui. Cela permettra de ne pas recommencer les mêmes erreurs. Il n'est pas question d'interdire la religion, mais de bien faire la différence entre l'institution et le spirituel qu'elle contient, autant en bien qu'en mal. La seule solution, c'est que nous revenions à une religion uniformisée, et il y a deux solutions : la faire par le bas, et c'est là qu'un Odin peut trouver sa part, ou le faire par le haut, en mettant les valeurs primordiales communes en avant, comme la compassion. A chacun ensuite de voir quels chemins il veut prendre. Rester sur des bases salies ou jouer à la sauterelle par dépit, ou bien revenir sur les points fondamentaux en laissant de côté les rites et les enveloppes. Certains feront le pire choix, cela de l'extrémisme odiniste, mais en tout cas personne ne pourra, après Nibiru, rester sur des positions classiques (Catholicisme, Islam, Judaïsme, Bouddhisme). Même si vous avez une foi immense aujourd'hui, tous nous serons ébranlés dans celle-ci, et nous serons contraints d'évoluer de gré ou de force. Alors autant commencer le travail volontairement plutôt que d'attendre la grande claque.

Quand on est perdu, on fouille et on finit parfois (et c'est souvent le cas aujourd'hui) par se construire une religion à la carte. C'est pas aussi simple, on ne peut pas choisir en quoi croire ou pas. La Vérité ne peut pas être tordue en fonction de nos envies. Ce menu à la carte est ce que j'appelle faire la sauterelle. On découvre on prend une part et on saute ailleurs. C'est une solution de secours, mais qui n'est pas fondamentalement efficace. Après chacun fait selon ses choix. Pour Odin, c'est la confusion, parce que les bases spirituelles des gens sont instables, qui permettra un tel succès. Tant que les fondations religieuses et spirituelles des gens comporteront des lacunes, la porte sera ouverte. C'est pas plus compliqué. Le miracle ne viendra pas tout seul, ça c'est clair, mais la corruption se glisse aisément quand on n'est pas assuré dans ses fondements. Il ne faut pas confondre la foi (la vraie) et la ferveur. Beaucoup sont dans le ferveur, et pas dans la Foi, là encore, même s’ils disent le contraire. Il est facile en 10 minutes (et souvent beaucoup moins), de mettre le doigt sur les incohérences religieuses d'une personne. Soit elle s'enferme dans des réponses automatiques, soit elle se braque, mais dans chaque cas, un gros signe de fragilité. Une tour qui monte jusqu'au ciel mais qui est fondée sur du sable et des trous, ça tombe au premier séisme violent. Ca sera la même chose avec nos tours spirituelles.

Un exemple concret qui est commun au Judaïsme et au Christianisme. Il est dit qu'à la fin des temps, Dieu descendrait et demeurerait parmi les hommes. Il est difficile, d'un premier coup d'oeil de comprendre comment un Dieu omnipotent et infini puisse venir matériellement prendre place parmi nous. Cela parait encore plus invraisemblable si on admet que l'Univers ne s'arrête pas à la Terre et à ses habitants. Il y a alors 3 solutions :1 - tordre le concept jusqu'à ce qu'elle rentre, c'est l'idée de faire Jésus comme fils de Dieu, ou Dieu lui-même. Or Jésus a bien dit qu'il était fils d'homme. L'autre idée est de Lui construire un réceptacle, une demeure, c'est la raison du 3ème Beth Hamikdach des juifs, c'est à dire le 3ème temple qui devra être reconstruit par le Machia'h, mais la question de savoir comment un Dieu éternel et omnipotent peut "résider" dans un temple de pierre reste problématique, puisque il y a une tendance alors à le "matérialiser", ce qui est un non sens. Dieu n'a ni pieds ni bras, ou alors on tombe dans la troisième hypothèse 3 - Faire de Dieu une créature fantastique mais concrète, un super héro avec des pouvoirs incommensurables mais physique, avec des bras et des mains, qui parle et qui s'assoit sur un trône. Là on est dans la partie ultra dangereuse, parce que c'est exactement ce que faisaient les annunakis, et plutôt qu'un D.ieu on risque d'accueillir un d.ieu, duquel nous aurions été créé à l'image physique de manière physique (la génétique). Ce que je vous raconte plus haut ce n'est pas dans le but de faire une nouvelle réforme je ne suis pas prophète. Tout a déjà été dit, mais tout peut être mal interprété ou réinterprété. Ce qui va venir sur Terre, ce sont ces fameux avatars divins, car l'Humanité au final sera digne, comme bien d'autres peuples de l'Univers, de recevoir ce lien privilégié entre le vrai Créateur et sa création. Dieu sera alors parmi nous, mais ce ne sera pas lui physiquement, mais simplement un intermédiaire, une porte. Nous entreverrons Dieu par la porte, mais il ne sera pas au milieu de nous plus qu'il ne l'est aujourd'hui. Si Dieu est capable de modifier la matière continuellement à son gré, c'est qu'il est partout. Jésus a bien dit que Dieu était plus proche de nous que nos pieds ou nos mains. Voilà un parfait exemple de relecture avec les bonnes clés. C'est à vous de faire ce travail, et vous pouvez prendre cela sous différents angles. Chaque religion est un angle différent, mais qui pointe toujours dans le même direction commune. Le problème qui se pose maintenant, concrètement, c'est que la plupart des chrétiens et des juifs ne sont pas clairs sur ce concept de "Dieu sur Terre", et que cela peut être détourné par un anti christ éventuel, pour peu que lui même soit un annunaki. Or quand on est mal assis, il est facile de nous déloger de nos certitudes. c'est pourquoi juifs et chrétiens seront très tentés par un annunaki qui se ferait passer pour un dieu, alors que les musulmans, malgré les énormes défauts qui se sont glissés dans l'Islam et dont nous voyons les effets dévastateurs, seront bien mieux préparés de ce point de vue, car il est impossible pour eux d’accueillir un dieu de chair et de sang comme Dieu lui même. C'est d'ailleurs la raison d'être principale de la réforme engagée par Mahomet, puisqu’il n'a pas vraiment travaillé sur les autres points avec autant d'insistance (la religion musulmane n'est qu'un réarrangement du judaïsme basique). Son cheval de bataille a toujours été de faire comprendre que Dieu ne peut pas être une entité concrète, limitée, que ce soit sous la forme d'un jésus ou d'un machia'h ou peu importe. C'est aussi le gros talon d'Achille de sa réforme, puisqu'il n'a pas réussi à corriger d'autres problèmes hormis celui-là. Idem pour Jésus, qui était là pour corriger le judaïsme de son époque. Lui a recentré la religion sur l'amour et la compassion, mais d'un autre côté, il y a eu de grosses lacunes sur la notion de nature de Dieu, des maladresses qui ont abouti à des non sens comme "Jésus fils de Dieu", ou encore la "Trinité". En utilisant l'image de Dieu comme père nourricier, il a engendré de nombreuses confusions parce que cette notion a été très mal intégrée. Dieu est celui qui pourvoit, c'est à dire celui qui mène l'Univers là où il le désire, donc tout ce qui vous arrive découle de son intervention, directement ou indirectement. Donc si vous avez à manger et à boire, c'est que Dieu l'a voulu ainsi. Or dans la société juive de l’époque, c'est le rôle exclusif du père. La mère n'est qu'une suppléante, voire une servante du mari / maître, donc l'image était bonne en son temps dans une culture donnée. Les mêmes problèmes se retrouvent ailleurs, par exemple dans le bouddhisme des origines, parce qu'il est impossible de tout réformer en bloc, le monde et les sociétés cibles ne pourraient pas digérer trop de modifications. Une réforme ne peut donc qu'être partielle et ciblée pour cette raison, et le gros inconvénient, c'est qu'en étant incomplète, elle a tendance à légitimer les pans qu'elle n'a pas ou peu tenté de réformer. C'est pour cela que la Torah a survécu dans le Christianisme sous la forme de l'ancien testament, ou que dans l'islam, tout ce qui a été dit par les prophètes antérieurs reste valable. Or qu'y a-t-il en commun entre le Lévitique et le message d'amour, de tolérance et de compassion de Jésus ? Crève l'oeil du serviteur de ton voisin s'il a crevé l’œil du tient ? Idem avec l'Islam qui reprend à son compte des archaïsmes hérités des annunakis et connait de nombreux interdits ou une pudeur excessive communs au judaïsme et qui n'ont aucun fondement spirituel (comme manger du porc, voiler les femmes etc...). Ce n 'est pas que tout cela ait été validé par les prophètes, mais parce qu'ils ne pouvaient pas tout résoudre d'un seul coup. C'est au croyant ensuite de déduire, avec le message principal ce qui peut encore être arrangé, car celui qui a compris le fond, voit nettement si la forme est corrompue ou nom.

à suivre...


Retours aux menus supérieurs